AC ! Réseau - Agir contre le chômage et la précarité
Accueil du site > Contrats "aidés" : CAE, contrat d’avenir... > Contrats aidés (CAE, contrat d’avenir) dans l’Education (...)

Contrats aidés (CAE, contrat d’avenir) dans l’Education Nationale

dimanche 10 septembre 2006, par AC !

Dans l’enseignement, les conditions des CAE et des contrats d’avenir sont un peu particulières... mais pas plus avantageuses qu’ailleurs !

Durée du travail et rémunération

- En contrat d’avenir

On présente souvent les contrats d’avenir dans l’Education Nationale comme des contrats d’un an, mais en fait, la durée inscrite dans le contrat est de 10 mois ! On ne sait donc pas, en cas de renouvellement, quelles seront les ressources : allocations chômage ? retour au RMI, à l’ASS ou à l’API ?

Pour le contrat d’avenir, c’est en général 26h par semaine, au SMIC horaire bien entendu.

- en CAE

Un CAE peut être conclu pour une durée de 6 mois à 2 ans. Le renouvellemnt est possible 2 fois (avec renouvellement de la convention), dans la limite de 24 mois.

Le CAE a une durée hebdomaire de 20h minimum, mais peut faire plus selon le poste. L’Education nationale en reste au minimum, avec donc une rémunération mini elle aussi...

Par contre, les subventions que reçoit l’Education Nationale pour les CAE et les contrats d’avenir sont maxi. En CAE, pour un jeune de moins de 26 ans la subvention est de 90% du salaire, de 95% s’il est demandeur d’emploi depuis plus d’un an. Pour les plus de 26 ans, la subvention est de seulement 75% ... En contrat d’avenir, l’employeur reçoit une aide forfaitaire de 430 euros (qui correspond à l’allocation que touchait le bénéficaire des minima sociaux embauché... sauf que la majorité des RMIstes seuls ne touchent que 380 euros !), sans compter les exonérations de charges.

Une jeune femme de niveau bac+2, embauchée en tant qu’ "aide secrétaire" dans un lycée, se rend compte au bout d’un an qu’en fait, elle gère tout elle-même, et qu’en plus, elle fait en 20h ce que son prédecesseur faisait en 35h.

Evidemment, les contrats d’avenir et CAE de l’Education Nationale n’ont pas droit à la prime de retour à l’emploi (1000 euros).

Voir l’article Prime de retour à l’emploi

Début du contrat et début du travail effectif

De nombreux précaires, contactés pour signer un contrat aidé dans l’Educatuion Nationale, sont dans un flou à la limite de l’illégalité. Certaines personnes normalement embauchées pour 10 mois, ne devraient signer que fin septembre ou début octobre. Le contrat sera-t-il plus court ? Les heures des mois non effectués seront-elles rattappées sous forme d’heures de travail supplémentaires avec l’annualisation ? D’autres ont déjà signé mais on leur demande de ne pas venir travailler pour l’instant, ce qui n’est pas légal...

Formation

Que les personnes embauchées en CAE par l’Education Nationale ne se fassent pas d’illusions : la formation n’étant pas obligatoire dans ce type de contrat, on les renvoie vers le droit commun. Quand on ne leur demande pas tout simplement de cocher le case NON de la rubrique Formation à la signature du contrat.

Pour les contrats d’avenir, même si officiellement la formation est obligatoire, ça n’est pas mieux. Il suffit de cocher la case "formation interne / adaptation au poste de travail", et le tour est joué !

Et à la fin du contrat ?

Les emplois en CAE (306 000 postes depuis mai 2005) ne sont pas reconductibles plus de deux ans, et n’offrent, dans le secteur de l’éducation nationale, aucune possibilité d’évolution professionnelle.

Les contrats d’avenir peuvent être renouvelés, dans la limite de 36 mois.

ATTENTION !

Si l’Education Nationale vous propose un renouvellement et que vous refusez, cela sera considéré comme une démission (= pas d’allocations chômage). En effet, l’Education Nationale ne cotise pas à l’Assedic, mais pratique l’auto-assurance, c’est à dire qu’elle indemnise elle-même ses salariés au chômage. Donc, pour l’Education Nationale, les refus de renouvellement de contrat précaire (de tout type) sont assimilés à une démission. Du coup, elle n’a pas d’allocations chômage à verser !

424 Messages de forum

  • quel condition faut t-il remplir pour pouvoir acceder au contrat d’avenir c’est urgent merci

    Répondre à ce message

    • Le contrat d’avenir est réservé aux bénéficiaires des minimla sociaux : RMI, ASS, API et AAH

      Répondre à ce message

      • les rmistes ont ils droit au copntrat d avenir

        Répondre à ce message

        • Théoriquement oui.

          Mais cela dépend aussi du Conseil Général qui est chargé du RMI.
          Ainsi, dans mon département (Hérault), plus aucun bénéficiaire du RMI n’est embauché en CAV depuis le 1er octobre.
          Le nombre maximum de RMIstes à embaucher en CAV avait été déterminé par une convention avec l’EN.

          Répondre à ce message

          • IDEM POUR LE DEPARTEMENT DU VAR INFO DE CE JOUR

            Répondre à ce message

          • Bonjour,

            J’ai passé un entretien d’embauche lundi dernier pour être AVS, j’allais signer le contrat CAE lorsque un interlocuteur ANPE a dit que TOUS ces types de contrats étaient en suspend pour l’instant...
            Je devais savoir aujourd’hui si le préfet allait remettre en marche ces contrats, et un agent ANPE m’a dit ce matin qu’ils n’avaient pas de nouvelles, qu’il fallait lire la presse pour le savoir, que ça pouvait être remis aujourd’hui comme dans 6 mois.....
            Avez-vous des informations à ce sujet ?
            Je suis énormément déçue, d’autant plus que les enfants handicapés dont je devais m’occuper, ne peuvent être scolarisés...
            Merci d’avance.

            Répondre à ce message

            • Bonsoir,

              S’il s’agissait d’un CAE, c’était pour être EVS-ASEH (Employée de vie scolaire - aide à l’accueil et à la scolarisation des élèves handicapés)car les AVS (auxiliaires de vie scolaire) sont recrutés sur CDD de droit public. Il est vrai que la confusion est savamment entretenue.
              Nous n’avons aucune information concernant la remise en route des CAE, peut-être avant les élections municipales s’il faut faire baisser les chiffres du chômage.

              Cordialement,

              Répondre à ce message

              • Bonjour,

                Merci beaucoup de votre réponse.
                Par ailleurs, j’ai téléphoner hier à l’Inspection Académique, et la personne m’a dit qu’ils signaient encore des contrats avenir pour les personnes handicapées.
                Aussi, j’ai appelé l’ANPE qui s’occupe des écoles à Nantes, et la personne m’a dit que rien n’avait encore été signé sur la suppression des contrats !
                Je ne sais plus quoi penser, car aucuns interlocuteurs ne me dit la même chose.
                Cordialement

                Répondre à ce message

                • SCOOP !

                  J’ai finalement appelé mon instructeur RMI, qui lui ,même s’est renseigné, et ce ne sont pas les CAE qui sont gelés, mais les CIE !!!
                  En tout cas pour l’instant c’est en pourparlers, mais rien n’est fait !

                  Merci l’anpe de m’avoir fait perdre un emploi !

                  Répondre à ce message

                  • Désolée, mais l’ANPE sert trop souvent de bouc émissaire et je ne peux te laisser dire cela. Le role de l’ANPE est d’appliquer les mesures mises en place par le gouvernement.
                    C’est donc le gouvernement lui meme qui est responsable et non pas l’ANPE.
                    Les agents ANPE ne sont que des pions !! Dans ma région, tous les contrats aidés ont été gelés faute de budget. Ils viennent seulement d’etre remis en place. Pour quelle durée, nul ne le sait !

                    Répondre à ce message

                    • Non,nous allons dire que L’ANPE ce sont des anges !!!!!!

                      Mon seul rêve et bientôt il va se réaliser. J’en suis formelle c’est que tous les fainéants de l’anpe vont devoir pointer comme des milliers de fraçais dont vous vous faites bien plaisir actuellement de vous conduire avec eux pour les radier commme sous un certain régime des années sombres de l’histoire.

                      Je vous salue bien bas !!!!

                      Répondre à ce message

                      • Durant les année sombre de l’histoire l’ANPE n’existait pas. De plus le comparatif entre les agents ANPE et des collabos des périodes sombres de l"histoire est une insulte infecte aux victimes de ces périodes. En effets un chômeurs radiés se retrouve dans une situation certes dramatique, mais ne mourra pas, ne sera pas detenu, torturé, ni exterminé froidement.

                        Et je ne vois pas comment on peut se félicité du malheur des autres. Effectivement les agents ANPE sont en ce moment incertains concernant leur avenir. Mais cette incertitude signifie également une incertitude pour les chômeurs. La destruction des droits des agents va de pair avec ceux des chômeurs. Il y’a des agents ANPE qui tente de lutter contre le rôle de flics de l’insertion qu’on de leur faire endosser. Beaucoup de pouvoir sont entre les mains des agents ANPE, certains en profites, mais d’autres luttes au seins de l’ANPE pour tenter de revenir à un service d’aide de recherche d’emploi aux chômeurs et non de contrôle.

                        Si la joie de certains chômeurs se retrouve dans des mesquineries tels que voir la misère s’étendre à tous et des comparatifs ignobles et qui n’ont pas lieu d’être, on est en droit de désespéré aussi des chômeurs. Mais heureusement à l’instar des agents ANPE qui ne sont pas tous des contrôleurs, tous les chômeurs ne pensent pas comme vous.

                        Un chômeur.

                        Répondre à ce message

                        • Non mais je rêve !!!!!
                          T’es une pauvre Chômeur parasite de la societé et tu te permets de parler comme ça ?
                          Mais si j’étais à la place de Mr SARKOZY je t’enverrais en chine pour aller bosser à 2 cents l’heure !!!!
                          Que fais tu sur ce forum et comment peux tu te payer une connection internet ???

                          Cordialement
                          Un agent ASSEDIC

                          Répondre à ce message

                          • A noté également que les agents Assedic sont dans une posture tout aussi inconfortable que les agents ANPE. Ils se sont d’ailleurs mobilisés contre la fusion ANPE-UNEDIC.

                            Et les agents ANPE et Assedic sont de plus inquiet de leur rôle se cantonnant dorénavant à être des contrôleurs de travaux finis avec uniquement comme mesure d’insertion la radiation ou la baisse des allocations des chômeurs.

                            Les quelques agents Assedic et ANPE, bons petits soldats corporatistes comme celui du message précédent sont assez rare (si celui ci est un vrai, ce dont je doute fortement), mais risque de devenir de plus en plus nombreux si il n y a pas une union entre les chômeurs et ces agents pour contrer les nouvelles mesures et la dégradation de ces services qui s’effectue depuis bien longtemps.

                            Pour ces agents qui luttent, c’est justement le rôle de "parasite" qu’ils ne souhaitent pas endosser, c’est à dire d’un personnel chargé des basses besognes de l’Etat pour faire baisser les chiffres du chômage et augmenter les chiffres d’affaires des entreprises au détriments de toute la population (y compris celle qui travaille puisque la peur de se retrouver au chômage permet au patronat de baisser les salaires et d’exiger toujours plus aux salariés).

                            Répondre à ce message

                            • C’est sans ancun doute vraie,du moins j’ose espérer
                              mais habitant une petite ville
                              comme mec "perfide" à te faire chier après un arrêt de travail de un an et demi ,le petit costumé "bon chique bon genre avec des paroles blessantes et humiliantes
                              me prenant pour un demeurer sans doute
                              il m’a donner donner non pas la vision d’un collabo mais seulement d’un gros con et j’espère bien que maintenant il va falloir vraiment qu’il se mettes au boulot
                              les chomeurs tenu à resultats et à quand eux d’être comme il le prétendre à l’écoute et accompagner tout comme certains de l’anpe
                              tchao

                              Répondre à ce message

                          • Vous êtes un agent assedic et vous ozez parler ici comme ça du président et des parasites de la société.
                            Mais enfin où on va, les mieux placé de la société n’ont plus de respect ni envers les petit ni envers leur supérieur.
                            Vous représentez quoi alors ?

                            Répondre à ce message

                          • Et bien Monsieur ou Madame l’agent ASSEDIC, j’espère que vous n’avez pas le même sentiment en vers tous les chômeurs !!! Vous n’avez peut-être pas conscience, vous qui avez la sécurité de l’emploi, de ce qu’un chômeur peut ressentir en lisant je vous cite :"la pauvre Chômeur parasite de la société".
                            Juste une toute petite question : si tous les chômeurs partaient en Chine, vous feriez quoi ?
                            J’ai la réponse : vous y serez envoyé aussi... alors gardez bien votre place d’agent des ASSEDIC et pesez vos mots.
                            Une chômeuse choquée par les écrits d’un agent assedic

                            Répondre à ce message

                          • La sociologie nous enseignerait ici le degré de violence symbolique devant lequel nous nous trouvons ; l’ignominie, l’ignorance la plus détestable, le mépris... ... Et dire que tout cela n’est en fin de compte qu’à mettre sur le compte d’une part de la nature de l’homme : son coté primaire, animal... "Heureusement" (pour qui ? pour eux ? quand il paient si cher le poids de leur conscience des choses...) certains fonctionnent bien davantage sur le canal secondaire, humain : de l’homme animal, à l’être humain...

                            Je vous conseille le film "Soleil Vert", où l’on entend aussi ceci : "Ils vous achètent dès qu’ils vous paient un salaire". Et ce film vous intéressera - sans doute (? ?) - pour ce qu’il dit aussi de l’avenir... Oui, sinistre... Tout ce qu’il ne nous faudrait DONC pas produire dans notre réalité... Mais a-t-on seulement le temps de prendre du recul, et de contempler l’état du monde tel qu’il est effectivement... ?
                            A ce moment de l’histoire où la "croissance économique", toujours donnée comme unique remède aux maux de nos sociétés malades, alors que c’est elle-même - modèle dont on se voit incapable de sortir et pour cause, nous sommes conditionné à lui obéir ; quand on ne lui obéit pas tout simplement parce que c’est plus simple, plus confortable et rassurant - modèle qui pour l’heure conditionne la crise planétaire (réchauffement et autre réchauffements...), basé sur un système qui veut faire vivre l’humain à la vitesse de la machine-électronique (quand il a s’agit autrefois de rompre l’homme à la vitesse de la machine-mécanique)... En cette période d’angoisse diffuse, chacun va choisir son camp, se retrancher... Ceux qui auront la chance d’avoir un siège ne seront pas près de s’en voir dépossédé, ni même d’accepter un instant la pleine conscience du surcout moral, éthique, découlant de ce système... On choisira alors bien plus simplement de mépriser...

                            - JE suis "bien". Mais cet "autre" là devant moi est l’image même de ma peur. Je ne peux tolérer cette peur, je veux donc symboliquement mettre à mort cette image, pour mon meilleur petit confort de vie personnel...

                            L’humanité qui a fait le pire par le passé est-elle la même qu’aujourd’hui ? Reste-t-elle potentiellement capable des mêmes choses, mais avec les moyens d’aujourd’hui ???
                            - Intolérance, ignorance, paresse d’esprit, égoïsme qui s’ignore et se donne bonne conscience, haine et mépris... que sais je encore... ...

                            J’ose croire en l’avenir.
                            J’espère.
                            Et j’ai peur.

                             : ) Soyons bien, tous autant que nous sommes...

                            PS : à l’heure du réchauffement... les plus responsables seront peut être à trouver parmi ceux qui "en font le plus"... Bon entendement.

                            Répondre à ce message

                          • Je me permet de répondre à ce que vous venez de dire....Tous les chomeurs ne sont pas des parasites !! Il ne faut pas meme tous le monde dans le meme panier svp....Je trouve vos propos trés fachos....Et puis qu’est ce que çà peux vous foutre qu’un chomeur, puisse se payer une connection internet franchement.....çà vous emmerde on dirait. Vous trouvez peut etre, que les A.V.S sous payées, non reconnues et pas du tout considérées, bien qu’elles fassent un boulot de dingues, n’est pas honteux !!!! En plus si elles refusent leur contrat "à la con" de 20hres elles sont considérées comme démissionnaire !!!! Peut etre que ce sera bientot vous qui irait travailler en chine pour 2 cent.....aà cause de l’autre c.....de sarko, qui nous prend pour des demeurés...... Une A.V.S qui en à ras le bol, d’entendre des abrutis comme vous sur les forums.....

                            Répondre à ce message

                            • trop bien parler ! je suis dans la meme situation. en cae aupres d’enfants handicapes. heureusement que je les aime sinon je serai partie depuis longtemps. et trop d’abus et de profis au sein de l’ecole (ils me prennent pour une gourde). mais fau se mefier de l’eau qui dort. je laisse faire pour le moment. avec un salaire de merde pour 30heures de boulot fournies par semaine et un complement rsa (genre ca y est on me considere comme une "riche") des factures et un enfant et seule en plus et ben meme pas le droit ne serait ce qu’a la prime de noel... la bourse de college ??? mdr cette annee 25euros par trimestre... du fouttage de geule serieux...

                              Répondre à ce message

                          • Je n’ai jamais entendue une personne traiter un chômeur de la sorte "un parasite". Vous devriez avoir honte, je ne suis pas chômeuse, d’ailleur, je ne l’ai jamais était, j’ai tjs trouvé mon travail toute seule et je n’ai jamais compté sur personne. L’ANPE, d’aprés ma connaissance, n’a jamais trouvé du travail, pour personne.
                            Mais, Mr ou Mme l’agent, si ces chômeurs n’éxistaient pas, je crois, que vous seriez vous même, un parasite. Vous ne pouvez jamais être à la place de Mr Sarkozy. Notre Président, ne traite pas les chômeurs de Parasites !
                            Arrêtez de penser à la place des autres, et arrêtez vos débilités mentale.

                            Si vous pensiez cela !!!!! Qu’est ce que vous faites bon sang à l’ANPE ????????
                            vous devrier changer de métier. Pourquoi pas
                            "Chasseur de chômeur"
                             ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;

                            Répondre à ce message

                      • Je suis entièrement d’accord avec vous !
                        Au tour des agents des ANPE de France de connaîtrent le chômage. Nous rirons bien.
                        Bonsoir !

                        Répondre à ce message

            • Bonsoir, effectivement les enveloppes pour les CAE sont vides, mais des rallonges exeptionnelles peuvent etre attribuées pour une ou deux journées pour les dossiers complets (avec les dates d’embauche et le contrat de travail signé par les deux parties) ; à n’importe quel moment !. Il faut que votre conseiller ANPE mette le dossier en attente et dés qu’il y a une somme disponible, votre dossier passera en commission, qui délibere dans la semaine. J’ai été dans ce cas moi meme, et les évenements se sont déroulées de cette façon.

              Répondre à ce message

        • Bie’n sur que les rmiste ont le droit moi j’etais au rmi et je suis en contrat d’avenir dans une école je conserve mes droit a l’apl, la cmu et touche 768 euros par mois et mes vacances sont payés
          cordialement

          Répondre à ce message

        • oui, les bénéficiaires des minima sociaux ont droit au contrat d’avenir. mais ATTENTION !!! ARNAQUE !!! dans l’éducation nationale, : pas de prime de retour à l’emploi, et pas de renouvellement de contrat au bout de 10 mois si vous bénéficiiez du R.M.I. au départ. ne vous faîtes pas avoir !!! comme moi !!!

          Répondre à ce message

          • Une précision :

            Contrairement à ceux qui ont été embauchés avant le 1er octobre 2006, les allocataires du RMI, de l’ASS et de l’API, recrutés en Contrat d’Avenir dans l’Education Nationale à compter du 1er octobre 2006 ont droit à la prime de retour à l’emploi de 1000€ au bout de 4 mois d’activité.

            Pendant les 3 premiers mois, ils peuvent cumuler leur salaire (768€ nets pour 26/heures/semaine) et leur allocation diminuée de 440,86€, c’est-à-dire = 0€ pour une personne seule.

            Ils n’ont pas droit à la prime forfaitaire mensuelle de 150 ou 225€ pendant les 9 mois suivants.

            Le Contrat d’Avenir peut être exceptionnellement conclu pour au minimum 6 mois et il est très probable qu’il ne sera pas renouvelé.

            En cas de non-renouvellement, on retrouve l’allocation initiale en attendant que l’ASSEDIC recalcule les droits aux indemnités de chômage : environ 730€ pendant 7 mois pour 6 mois d’activité à 26 h/semaine.

            Pour la prime de 1000€, le cumul intégral, la prime mensuelle et la titularisation pour tou(te)s, une seule solution, l’action collective :

            CAV, CAE, RMA : Le salaire n’est pas une loterie !

            CAE / CAV : le 30 juin, et après ?…

            Répondre à ce message

            • Rectificatif :

              Pour l’allocation chômage, c’est environ 630€ et non pas 730€ pour 26h/semaine

              Répondre à ce message

              • CONTRAT AVENIR DANS L’EDUCATION NATIONALE c’est : tout d’abord une « « fiche de paye et non allocation chômage » » (ne pas confondre) 768.61 € Net( ou 931.75 brut) pour 26h hebdo soit 112h40 mensuel payées.
                J’ai commencé en septembre 06 au collège de Nérondes (cher) c’est pour tous les mêmes heures lorsque l’on signe avec l’académie nationale
                Pas de prime retour emploi qui est de 1000€ !! Contrat de 10 mois seulement ,(dans un sens heureusement le calvaire est moins long !) Scandaleux. Bref une grande l’arnaque !!

                Répondre à ce message

                • Oui le CAE est une grande arnaque, je termine mon CAE à mi temps le 30/11/2007, je suis veuve + de 50 ans, mon retour aux ARE sera de 450 € par mois, comment faire pour vivre avec cette somme, si j’avais su je n’aurai jamais accepté et aurais fini par trouver un CDD d’au moins 6 mois il y a 2 ans) mais je venais de perdre mon mari d’un cancer et avait du mal à refaire surface) pas de prime à l’emploi, c’est un scandale, c’est dégueulasse, moi même je suis dans la déprime totale, j’ai bien envie d’écrire à M. SARKOSY, mais je pense qu’il en rien à faire de notre vie...
                  une nanou très en colère qui ne peut même pas aidé ses enfants

                  Répondre à ce message

                • SI BATTEZ VOUS POUR LA PRIME DE 1000 EUROS JE N AI PAS BAISSE LES BRAS AUPRES DE LA CAF ET DE L ASSEDIC BON COURAGE

                  Répondre à ce message

            • bonjour, je m’appelle isabelle

              J’ai lu ton message et apparemment tu es pas mal au courant. Par contre, j’ai un souci avec ce contrat d’avenir c’est que j’en ai marre de travailler pour cette asociation mon poste ne reflète pas mes capacités, mon patron est inhumain et injuste, ma fille souffre de cette situation pour des raisons perso enfin bref aprés 11 mois je n’en peux plus 1h de bus aller-retour, voilà je voudrais résilier mon contrat d’avenir mais ensuite quelles vont-être mes ressources ?
              Si dès fois tu sais , peux-tu m’envoyer mail stp bibiche138@hotmail.fr
              merci

              Répondre à ce message

            • coucou
              Moi je suis evs dans le nord j’ai touché la prime de 1000 euros et un an aprés la CAF me la réclame car j’avais effectué des remplacements dans un maison de reraite Si je cumule j’ai bosser un mois sur les 6 mois précedent mon contrat donc je dois rembourser. Et on m’a refusé la cmu en octobre car je dépasser les plafonds de 960 euros environ. La sécu prend en compte tout les revenus même la prime de 1000 euros.
              Alors au lieu de blamer les petits employés qui fond ce qu’on leur dit Je pense qu’il faudrait mieux insulter ces mescouilles qui fond des lois , ... qui ne fonctionne pas ensemble .
              A l’heure actuelle je suis fier de travailler, même si avec les aides sociales je vivrais mieux au RMI, Surtout avec 4 mois de congés par an payé. Mais l’état français a t il tant de tune que ça pour nous payer à rien foutre.

              Répondre à ce message

          • je suis EVS en contrat CA un contrat de 10 mois qui se termine fin juin mais j’ai touché la prime des 1000 euros comme toute les personnes ayant le meme contrat que moi dans ma ville notre combat aujourd hui c’est le renouvellement.

            Répondre à ce message

      • Contrats aidés (CAE, contrat d’avenir) dans l’Education Nationale 23 avril 2010 19:08, par guedj stéphanie

        recherche contrtat avenir dans l’education notionale à marseille.je suis bénéficiaire du RSA.

        Répondre à ce message

      • Je m’appelle Joëlle BEUSTE, j’ai 55ans et j’ai une reconnaissance de travailleur handicapé, je ne touche pas la "H".

        Depuis le 16 octobre 2006, j’ai signé un contrat de travail pour l’embauche d’un salarié sous contrat d’avenir par un EPLE pour une période de 60 mois.

        Tous les ans fin juin, je signe un contrat pour l’année à venir ; Je travaille actuellement à l’école primaire de SAINTE-SUZANNE, comme EVS (26 H par semaine). Actuellement je suis dans ma 4e année de contrat.

        Pour réduire le déficit de l’état de nouvelles dispositions sont mises en place ;
        En particulier toutes ces aides consenties antérieurement.
        SERAIS-JE SANS EMPLOI A 55 ANS ? Qu’allons-nous devenir ?

        Merci pour la réponse.

        Répondre à ce message

        • Rien ne s’oppose à ce que votre contrat soit renouvelé, si votre employeur et le prescripteur le souhaitent, pour encore une année sous la forme d’un CUI-CAE avec un horaire hebdomadaire de 26h conformément aux dispositions de la circulaire DGEFP n° 2009-42 du 5 novembre 2009 relative à l’entrée en vigueur du CUI à compter du 1er janvier 2010 :

          Circulaire DGEFP N° 2009-42 du 5 novembre 2009 relative à l’entrée en vigueur du CUI au 1er janvier 2010

          (…) Les prolongations après le 1er janvier 2010 des conventions conclues avant le 1er janvier se feront sous forme de CAE et de CIE du contrat unique selon des règles (précisées en annexe 1) qui assurent qu’aucune situation ne sera dégradée. (…)

          Annexe 1
          (…)
          Question 2 : Comment traiter les prolongations des conventions en cours de CAE, CIE, CAV, CI-RMA lorsqu’elles arrivent à échéance ?

          Si la date d’échéance est antérieure au 1er janvier 2010, la prolongation s’effectue dans les conditions prévues par la réglementation relative aux contrats du plan de cohésion sociale.

          Si la date d’échéance est postérieure au 1er janvier 2010, la prolongation est réalisée sous la forme d’une nouvelle convention initiale de CAE ou de CIE, version non-marchande et marchande du CUI.

          S’agissant d’un dispositif d’insertion à vocation temporaire, il sera tenu compte de la durée de la convention précédente (convention PCS)2, afin de déterminer celle de la convention initiale CUI.

          Ainsi, pour chaque convention initiale CUI signée dans ce cadre, il conviendra de se reporter aux durées et aux conditions de renouvellement attachées aux contrats du PCS, soient 12, 24, 36 voire 60 mois selon le type de contrat (CAV, CAE, CIE, CI-RMA).

          En cas d’une prolongation de l’emploi occupé grâce à un CAV ou CI-RMA sous la forme d’un CAE ou CIE (CUI), il est souhaitable de proposer à l’employeur de maintenir les paramètres de la convention initiale (par exemple un contrat de 26 heures pour un ancien CAV). Pour information, l’aide à l’employeur pour un CAE avec un taux de prise en charge de 90% sur 26 heures, est légèrement plus favorable que l’aide moyenne d’un CAV3.

          (...)

          Répondre à ce message

    • bonsoir

      non ne postule pas pour ce contrat tu vas venir rejoindre le millier de personne arnaquee leurre par ce contrat dont les clauses ne sont respectees

      change de contrat

      samarobriva

      Répondre à ce message

    • Il n’y a pas de conditions particulières juste etre inscrit au chomage depuis +de 6 mois ou plus et déposer sa candidature a l’anpe. l’anpe à une liste des personnes demandeur et les différentes écoles maternelles ou primaires qui souhaitent quelqu’un pour les aider vont aller consulter cette liste des demandeur d’emploi en CAV ou CAE. Et généralement c’est un collège désigné qui est l’employeur.

      Répondre à ce message

    • Bjr je suis actuellement en cav dans une école primaire en ile de France et ce depuis le 1er octobre 2006,mon contrat se termine le 30 juin
      je suis maman et je vis seule avec mon enfant,j’ai parlé de la prime de retour à l’emploi à ma caf, on m’a répondu que je n’y avais pas droit !!!
      depuis que je retravaille j’ai perdu tout ce que je percevais, c de plus en plus difficile, que va devenir ce contrat qu’est ce qu’il en est de la prime de retour à l’emploi ?
      Ce cav c vraiment un piège !!!et même s’il est reconduit je pense que ce sera à partir d’octobre 2007 pour ne pas avoir des vacances payées, qu’en pensez vous ?????

      Répondre à ce message

    • Bonjour Condition être au RMI en Ass ou demandeur d’emploi de longue durée

      Répondre à ce message

    • Un conseil ? Ne travaille pas avec ces contrats. Avec tous les problèmes que nous avons.

      Répondre à ce message

    • bonjours pour avoir le droit au contrat d’avenir il faux etre beneficiaire du RMI.

      Répondre à ce message

    • je recherche un contrat d’avenir sur la region de vernon college de preferance

      Répondre à ce message

    • On m’a contacter pour un contrat aidé dans le domaine de la petite enfance j’ai 30 ans et je voudrais savoir avant de signer mon contrat a combien un contrat aidé est il payé ??? merci .

      Répondre à ce message

      • je voudrais savoir avant de signer mon contrat a combien un contrat aidé est il payé ???
        Sérieusement, vous n’avez pas demandé ?

        Ou c’est parce que vous ne savez pas faire le calcul ?

        - nombre d’heures travaillées dans le mois x taux horaire du salaire - 18 à 19 % de charges = salaire net

        - nombre d’heures travaillées dans le mois :
        nombre d’heures par semaine x 52 / 12

        - SMIC horaire : 9,40 Euros

        Désolée, mais je ne connais pas par coeur les pourcentages des charges alors j’y vais à la louche. D’autant que ce sont pas les mêmes dans le secteur public, le net est plus élevé que dans le secteur privé.

        Le salaire d’un contrat aidé est calculé de la même façon que le salaire de n’importe quel autre contrat.

        - Salaire brut d’un CUI à 20 h hebdo au Smic = 814 Euros
        - Salaire net : dans les 630 Euros

        Répondre à ce message

      • Selon votre prestation de départ (RSA, ASS etc), vous pouvez cumuler ou compléter le salaire.

        Mais attention à la sortie. L’indemnisation chômage se fera sur les salaires et l’indemnisation sera plus faible que votre salaire net, et impossible de cumuler avec quoi que ce soit.

        Répondre à ce message

    • je cherche du travaille et je suis disponible de faire le contrat d avenir dans le milieux scolaire je suis RMIste et dans le val d Oise

      Répondre à ce message

  • j ai pa tres confiance jai commencer un ca le 6 novembre j ai pa envie de me retrouve a noel sans un sous car je suis toute seule avec mon fils en plus je dois faire 26h j’en fais 28h pour recuperer les vacances et etre payé tout le temps c vrai ca

    Répondre à ce message

    • Non c’est faux normalement vous devez faire que 26h pour un montant net de 768 euros . Moi mon directeur m’a proposé de rester juska 17h pour ne pas venir le samedi. Vous serez rémunérée toutes les vacances scolaires de l’année ( pâques, noël ....) sauf les vacances d’été car le contrat se termine le 30/06/2007.

      La ziass .

      Répondre à ce message

      • SALUT
        JE SUIS EN CAV POUR 10 MOIS DANS UNE MATERNELLE.UNE FOIS LES 25 JOURS DE CONGE DECOMPTE IL FAUT FAIRE 28 H/SEMAINE SINON IL MANQUERA DES HEURES POUR AVOIR TOUTES LES VACANCES SCOLAIRES.MAIS QU EN EST IL DES JOURS FERIES ? PERSONNE EN PARLE ET ILS NE SONT PAS PRIS EN COMPTE....ILS NE FIGURENT MEME PAS SUR LA FEUILLE D HEURE QUE JE DOIS REMPLIR POUR LA PAYE.POURTANT ILS DOIVENT LES PAYER ???
        JE N AI PAS DE COMPLEMENT QUOIQUE J AI 53 ANS
        NI PRIME DE 1000E. MAIS J ESPERE RETOUCHER LE CHOMAGE A LA FIN CAR JE NE VEUX PAS RENOUVELER.....MM72

        Répondre à ce message

        • JE SUIS dans la même situation, je fais 30 heures par semaine au lieu de 26 H sur un contrat de huit mois.
          Déduction faite de mes congés, soit 2 jours et demi par mois, soit 20 jours, le collège me réclame encore deux semaines de travail.
          Personne dans l’établissement n’est capable de donner le mode de calcul officiel : je maintiens que les jours fériers ne sont pas dus par le salarié et en plus en fin de contrat nous n’avons pas droit à la prime de précarité !!!!

          Quelqu’un a t-il eu un mode de calcul pour ces fameux congés scolaire

          Répondre à ce message

        • je suis aussi en contrat CAV, 26h/semaine période du 1/09/06 au 30/06/07.Pour bénéficier des 2,5 jours de congés par mois, il faut faire 28h.
          Les congés sont à prendre sur le temps éffectif de travail, car les petites vacances ne sont pas payées.
          Il faut se mettre en rapport avec l’inspection du travail ou écrire au ministère de l’emploi pour signaler les abus.

          Répondre à ce message

          • BONJOUR,

            tout d’abord je ne comprend pas que vous ayez tous ou beaucoup d’entre vous des soucis avec les congés payés ou les vacances scolaires !! pour un contrat de 26h/semaine on doit effectuer 28h30/semaine réparties en accord avec la ou le directeur de l’école ; les congés scolaires sont les mêmes que ceux de l’école (et nous sont payés) ; les jours fériés sont aussi les mêmes que ceux de l’école (et nous sont aussi payés)

            et SI CECI N’EST PAS RESPECTE par votre employeur ou par l’établissement qui vous accueille BATTEZ VOUS et FAITES RESPËCTER VOS DROITS
            Nous ne sommes pas des chiens !!!

            A BIENTOT

            Répondre à ce message

            • Non, Choupette, pour un contrat de 26h on doit effectuer 26h payées 26h, sinon on s’est fait arnaqué par l’employeur !

              Répondre à ce message

            • Bonjour,

              Je suis en CAV depuis le 01/09/2007 jusqu’au 30/06/2008. C’est mon deuxième renouvellement. J’ai droit aux vacances comme ceux de l’école étant donné que mon employeur m’a affecté dans une seul école primaire. Par contre, ce que je ne trouve pas normale au niveau des rémunérations des congés payés.
              J’enclame mon 13 ème mois de CAV et dès que je recoive la fiche de paie correspondant au mois des vacances, les congés payés sont notés sur le bulletin de salaire, mais, aucune somme n’y figure. On m’a dit que les congés payés sont compris dans le salaire net (783,79 €).

              Nous devrions tous percevoir la même somme que les institutrices. Ainsi, nos salaires nets seraient augmenter. Malheureusement, ce n’est pas le cas !
              En plus nous sommes tous fait arnaqué par ces stupides contrats aidés. Où allons-nous ? A une guerre ?

              Le gouvernement veut-il un nouveau mai 68, Oh, pardon.... un mai 2008 ?
              Merci de me répondre.
              FG (Deux-Sèvres)

              Répondre à ce message

      • Quant est-il pour celles dont le contrat se termine le 30/08/07
        Est à dire qu’il faut récupérer sur l’année ces deux mois ? donc les 26 H par semaine ne "tiennent plus la route" ?
        Zabeth

        Répondre à ce message

      • bonsoir

        c est faux ce que ton directeur t as dit les conges sont payes automatiquement, ce sont des congés de faits

        renseigne toi auprès de ton IA ce sont eux qui l ont informe

        salut

        samarobriva

        Répondre à ce message

        • je ne comprends pas j’ai telephonner et personne n’a pu me renseiner sur les congés dit "de faits" ils ont juste pu me dire que pour les ca et cae c’etait different car nous n’etions pas connu par l’education nationale et qu’il fallait donc faire plus d’heures pour avoir nos vacances payées( déduction faite des cp) !!!! alors qui croire je suis totalement perdue !!!!!

          Répondre à ce message

      • oui mais connaîs-tu l’envers du décors apparament non as-tu compris que tu n’auras pas d’ouverture assedic parceque l’éducation national ne cotise pas pour eux

        Répondre à ce message

        • bonsoir je m’appelle rudie je suis en contrat cae depuis decembre 2005
          on m’a dit que jai droit de la prime ex.de1000e jai fait la demande deux fois au pres des assedic et on m’a repondu que j’ai pas droit parce que je suis dans le secteur publique et pas dans le privée j’ecrie meme au directeur des assedic il m’a repondu pareil esque je doit abandonnée ou je doit lacher prise c’est notre droit non, ?Repondez moi s.v.p.

          Répondre à ce message

    • Bonjour pour repondre a ta questions moi aussi je fais 28 h pour recupere les vacances scolaires.Je viens de signer un contrat avenir le 06 novembre dans une ecole primaire et je viens de faire le tour des forums je crois bien que j ai fait une erreur car de plus nous n aurons plus le droit a la prime de noel ni a la prime de retour a l emploi de 1000 euros par la caf car l education nationale ne cotise pas pour les assedics .si a la fin de votre contrat avenir il vous propose un renouvellement et que vous refusez ca sera comme si vous aviez demissionné de votre poste donc pas d indemnité chomage c est degueulasse j ai encorte jusqu’au 6 decembre date a laquelle je ne serais plus en essai pour reflechir si je continue ou si je cherche autre chose je vous laisse mon email au cas ou vous auriez envie qu on en discute ensemble huyghe@aliceadsl.fr a bientot .Virginie

      Répondre à ce message

  • j’ai moi-même signé un contrat en CAE pour 2 postes - soit un total de 24h00 annualisé, soit 29/sem. Même avec un contrat en poche, je ne peux travailler, donc ne pas toucher de salaire puisqu’un des deux postes a été pourvu , je ne peux donc affectuer mon CAE, puisqu’il me reste juste un contrat de 15h00.
    Je ne sais pas si j’ai un recours et si je dois faire valoir un droit à indemnisation.

    Répondre à ce message

    • Bonjours à tous,

      Justement je reviens d’une réunion de pré- inscrition pour les formations obligatoires, et là, surprise, nous étions une quarantaine de personnes et une partie faisait 26 hrs, avec leurs vacances scolaires payées, et l’autre (dont je fais partie) 31 hrs pour, justement, être payés pendant les congés scolaires.

      Une dame a demandé un congé pour enfant malade, on lui a répondu qu’on y avait pas le droit, alors qu’une autre personne l’a eu ....

      Enfin, c’est à ne rien comprendre, d’un CAE à l’autre les règles changent.

      Les Contrats avenir ne sont vraiment pas au point. Mais bon, c’est toujours ça à prendre quand on a plus que 4, 99 € par jour pour vivre.

      Répondre à ce message

      • Tout à fait
        Les CAE et les horaires pour pouvoir être payé et en vacances scolaires (car l’établissement ferme) varient d’une région à une autre et d’un établissement à l’autre
        C’est tout et n’importe quoi
        Il arrive même souvent que le fonctionnaire titulaire qui gère ces contrats aidés n’y comprenne rien non plus
        Ca n’apporte pas grand chose tous ces contrats si ce n’est qu’une misérable paye mais on ne peut pas vivre sans argent

        Répondre à ce message

      • Bonsoir,

        Je suis AAD (Aide Administrative au Directeur d’école) sous Contrat d’avenir ;
        Les AAD ont les vacances scolaires payées (jusqu’au 30 juin 2007)et font 26H par semaine.
        Les CAE sont payés 20H et travaillent 26H.

        Par contre, comment ça fonctionne pour les 2.5 jours de congés payés par mois qu’on doit poser ?
        Et du droit à la formation ? Je me bats pour préparer un concours et avoir droit à une formation mais ils ne veulent pas ? Dois-je aller devant le tribunal ? Y ebn a marre d’être pris pour des abrutis !!

        Répondre à ce message

      • c est faux tout ca ce sont des conges de faits ils sont automatiquement payes

        ah lala

        salut

        sam

        Répondre à ce message

        • bien sur les congés, deux jours et demi par mois sont payés, mais pour rattrapper les vacances scolaires tu les déduis sur la totalité des vacances scolaires dont les administratifs ne bénéficient pas, seuls les profs y ont droit.

          MAIS je lis d’autres messages, ou certains directeur ne semblent pas réclamer les vacances scolaires au CA ; Pour ma part, je suis en
          CA dans un collège et l’on me réclame 30 H par semaine au lieu de 26 H et encore DEUX SEMAINES de travail pour absorber les vacances scolaires.... ou passent les jours fériés ????

          si quelqu’un connait le calcul officiel, me le communiquer svp

          EN PLUS EN FIN DE CONTRAT LES CA N’ont pas droit à la prime de précarité, soit 10% brut du salaire

          Répondre à ce message

  • en contrat avenir EVS depuis le 1er novembre dans une école maternelle, mes premières craintes concernent le premier paiement. A t il lieu en fin de mois ou début de mois (j’ai entendu par des collègues que les retards pouvaient s’étendre à 1 mois + 2 ?
    D’autre part, le contrat avenir donne t’il droit au régime général des retraites comme c’est le cas en ASS.
    Merci de vos réponse

    Zabeth

    Répondre à ce message

    • ne t’inquiète pas tu seras payée le 3 décembre car vu quil ont des aides ils ne paient pas en retard bon courage je suis en EVS aussi

      Répondre à ce message

      • Merci pour ton aide et ton message qui me rassure quant au paiement
        (on entend plusieurs "sons de cloches"), alors...
        Sais tu quelque chose pour le régime des retraites, cotise t’on ?
        A te lire
        D’avance merci
        Zabeth

        Répondre à ce message

        • Normalement, la caisse de retraite sera indiquée sur ton bulletin de salaire.
          Pourrais-tu nous dire, quand tu l’auras en main, à quelle caisse tu cotises et surtout si tu cotises à une caisse de retraite complémentaire ? C’est obligatoire pour tous les salariés, sauf certains qui ont un régime d’exception : j’étais en CES et les CES ne cotisaient pas et du coup, la retraite, vous imaginez ...

          Répondre à ce message

        • Demain , mon CAE est reconduit pour un an.
          On m’a montré mes nouveaux horaires et je ne suis pas d’accord. En effet, d’autres personnes en CAE se sont apperçu d’erreurs dans leur temps de travail et je crains la même chose dans mon cas. Une chose après l’autre. Comment calculez vous vos congés payés pour une semaine à 20h ?
          2 méthodes :
          5 semaines x 20h = 100h
          ou
          2,5j par mois x 12 mois = 120h
          Quelle est la bonne réponse ?

          Répondre à ce message

          • Contrats aidés et congés payés 29 novembre 2006 20:23

            Selon l’art. L. 223-2 du code du travail .- Le travailleur qui, au cours de l’année de référence, justifie avoir été occupé chez le même employeur pendant un temps équivalent à un minimum d’un mois de travail effectif, a droit à un congé dont la durée est déterminée à raison " de deux jours et demi " ouvrables par mois de travail sans que la durée totale du congé exigible puisse excéder " trente " jours ouvrables.
            Peu importe l’horaire journalier habituel du salarié, le travailleur ayant un horaire comportant des heures supplémentaires ou le travailleurs à temps partiel sont soumis au même régime.

            En effet, les salariés à temps partiel ont droit comme les autres salariés à 2,5 jours ouvrables de congés payés par mois de travail effectif, et l’étendue de leurs droits ne doit pas être appréciée en équivalence d’heures de travail

            Répondre à ce message

            • CAE et congé payé ? 30 novembre 2006 09:54, par Juronius

              Bonjour je suis dans la même cat que vous, je ne pense pas qu’en contrat aidé on n’a le droit aux congés payé en effet on n’a déjà tout les vacances scolaires bon on travail plus la semaine pour que l’on soit payé pendant ces vacances mais je ne comprends pas quelque chose vous faîtes tous 28h par semaines pour être payé aussi bien hors vacance qu’en vacance moi j’en faît 25h et demi par semaine et je touche 590€ net.
              je peut prendre mes journée de congé quand je le veut il suffit de la réclamer puis je la récupère un jour que je ne travail pas, comme ça cela ne me fait aucun trou dans la paie.
              Sinon j’arrive a ma 2e année et j’occupe un poste qui n’existe pas et où par moment je suis indispensable par moment je ne suffit pas et d’autre où je m’ennuis.
              si vous voulé continuer à discuter avec moi, envoyé des mails a yohann.journiac@laposte.net, je cherche des solutions pour pouvoir évoluer après le CAE.

              Répondre à ce message

              • CAE et congé payé ? 1er décembre 2006 18:47, par MM72

                attention le CAE ET LE CAV ce n est pas la même chose nous en CAV C EST 10 MOIS donc on fait 28 heures pour compenser les petites vacances mais on est payé 26 heures soit 768€.
                on a droit a 25 jours de CP qui sont décomptés du total qu on doit faire : c est pour ça qu il faut travailler 28 h.
                MM72

                Répondre à ce message

                • CAE et congé payé ? 21 décembre 2006 19:13

                  non et non ,pour les cav on est a 26 heures /semaines et seulement 24 si vous faites la semaine de 4 jours (les petites vacances sont plus courtes donc notre inspecteur d académie a annualisé nos heures, pour que nous soyons la en meme temps que les instits)quand l’école est fermée nous sommes en "congés de fait" donc considérés comme travaillant ; et nous avons droit a 2,5 jours de congés par mois travaillés.
                  et c est pareil pour les CAE
                  anne marie a avignon

                  Répondre à ce message

                  • CAE et congé payé ? 22 décembre 2006 21:43, par MM72

                    désolée mais moi l académie de 72 me fait faire 28h (et 25h quand 1 jour libéré) car je dois faire au total 974h travaillé au cours des 10 mois . mais c est quoi les CP de fait ; on ne m a jamais parlé de ça.
                    les 25 jrs acquis de cp sont mis a la fermeture petites vacances. et les jours fériés , ils ne sont pas travaillés mais ils doivent bien nous les payer ??

                    Répondre à ce message

                  • CAE et congé payé ? 11 janvier 2007 23:23

                    comment ton directeur peut’il annualiser tes heures si tu as contrat de huit mois à compter du O1 novembre 2006.

                    Ce calcul est valable pour un contrat sur 12 mois. En dehors de cela, tu ne peux pas être redevable des grandes vacances scolaires.

                    Peux tu me donner la formule de calcul de ton directeur ?

                    Répondre à ce message

                    • CAE et congé payé ? 12 janvier 2007 18:37, par mm72

                      c est pas la directrice qui s occupe de ça , c est
                      le service paye de I.A.
                      pour nous : 43 semaines(10mois) - 7,55 semaines de congés scolaires = 35,45 semaines travaillées.
                      mais 7,55 de congés scolaires=34 jours - 25 jours
                      de congés acquis=9 jours d écart soit 52 h a récupérer sur nos 35,45 semaines travaillées soit
                      1 h30 (en plus des 26h) et penser a la semaine ou on fait 4 jrs donc moins.
                      voila le calcul, c est écrit noir sur blanc de l I.A.
                      QU EN PENSES TU ? c est pour ca que je fais 28 h.
                      mais personne a penser aux jours fériés.
                      moi je les compte comme travaillés dans ma feuille d heure que je remplis tous les mois et que j envoie.

                      Répondre à ce message

                      • CAE et congé payé ? 21 janvier 2007 15:15, par fabie

                        Non,les congés payés sont à prendre en +, ton nbre d’heures global à répartir sur les 34 semaines est de 28h
                        Donc 962h:34s (28h/s)
                        Salaire:28hx4 = 112h6
                        + les cp et jours fériés à récupérer( prendre en jour d’absence) demande confirmation à l’inspection du travail

                        Répondre à ce message

                  • CAE et congé payé ? 16 février 2007 14:10

                    OUI MAIS NOS 2.5 JOURS PAR MOIS DEVONS NOUS LES PRENDRE A LA FIN DU CONTRAT OU SONT ILS INCLUS DS LES PETITES VACANCES ????????????????????

                    Répondre à ce message

                    • CAE et congé payé ? 18 février 2007 21:44

                      moi aussi je suis en cav dans un collège et j’ai rien compris avec cette histoire de congés payés, quelqu’un pourrait m’expliquer, nous avons droit à 2.5 jours par mois ça je l’ai compris et après ? pourquoi on les prends pas donc ? je sais pas mais l’employeur n’a jamais déduit mes jours de congés dans le calcul des heure de travail.

                      donc comment ça se passe ? peut on les réclamer (2,5 jours) à la fin du mois ?

                      Répondre à ce message

                • CA dans la sarthe 16 janvier 2007 11:44, par Nikos72

                  Bonjour,
                  Je suis EVS en contrat d’avenir dans une école primaire de la Sarthe depuis début janvier. Mon contrat s’arrête le 30/06/2007.
                  Je suis à 26h/semaine, sauf quand il y a pas cours le samedi je rattrape les 2 heures dans la semaine, par contre je vais bénéficiez de toutes les vacances scolaires. Les textes ne sont pas appliqués de la même façon suivant les départements les écoles...

                  Répondre à ce message

                  • CA dans la sarthe 16 janvier 2007 20:31

                    moi aussi je suis dans le 72 mais je fais 28h/semaine ET 25H SI 4JRS.j ai commencé le 1/09
                    mais tu fais partie de l I.A. de nantes et tu ne fais pas comme moi ??? à moins que tu débutes seulement. MM72

                    Répondre à ce message

                    • CA dans la sarthe 26 janvier 2007 18:46, par Nikos72

                      slt j’ai été embauché par l’inspection académique de la Sarthe et ces la directrice qui gere mes heures. sinon je n’ai aucun suivi de la part de l’IA...

                      Répondre à ce message

            • Contrats aidés et congés payés 23 décembre 2006 15:32

              Bonjour, je suis en contrat avenir depuis le 18 decembre 2006 dans une école maternelle. Quand j’ai signer mon contrat, on m’a dis que j’aurai les congés scolaire, mais sur mon contrat qui vient de m’être envoyé il est écrit que j’ai droit à 2,5 jours de congés par mois travaillé à prendre obligatoirement pendant lapériode des congés scolaire. Je n’y conprend plus rien. Merci de me répondre.Céline du 67.

              Répondre à ce message

              • Contrats aidés et congés payés 23 décembre 2006 22:15, par MM72

                tes jours de congé sont mis aux petites vacances quand il n y a pas d’école mais si ça ne compense pas tout , on nous fait faire plus de 26h/semaine pour récupérer ce qui manque.MM72

                Répondre à ce message

            • Contrats aidés et congés payés 30 décembre 2006 17:37

              Bonsoir ?

              Pourtant moi je travail 20 h/s depuis le mois de juillet et mon employeur me donne qu’ 1,4 j de congé par mois. Donc c’est pas normal ?

              merci

              Répondre à ce message

      • Bonjour, mon amie est en CAE, nous sommes le 15 décembre et toujours pas de paye de novembre, malgré plusieurs relances aux personnes concernées, ils prétextent de devoir payer l’URSAF en premier, ensuite que la disquette aurait été envoyée, mais le résultat, toujours pas de paye, au 15 du mois les prélèvements pour le loyer, EDF, etc... ont mis le compte bancaire dans le rouge, et quelque chose de bien, sans parler des achats de noel. Peut-on se retourner contre quelqu’un pour demander des indemnités, car la banque ne se gênera pas pour les agios sur le découvert.

        Répondre à ce message

  • En contrat avenir depuis novembre, en EVS dans une école maternelle, recevant auparavant l’ASS, qui pourrait me dire si la prime de nöel de 152 E est maintenue.
    Merci par avance pour vos réponses
    Zabeth

    Répondre à ce message

    • je ne pense pas que l on est droiT a cette prime vu que l on touche notre salaire ;
      déja on ne cumule pas l ass avec ( meme pour les + de 50 ans) et pas de prime retour a l emploi ; c est pas normal...
      MM72

      Répondre à ce message

      • PRIME EXEPTIONNELLE DE RETOUR A L’EMPLOI

        Donc confirmation nous n’avons pas droit a cette prime. Ca ne vous dit pas de réagir ? on ne va pas se laisser faire merde quand meme 1000 euros c’est pas rien !!!
        Nous on viens juste de l’apprendre. Et si on faisait un rassemblement d’EVS en révolte,déja nous allons essayer de faire paraitre un article dans le journal local on a rien a perdre non ?
        Merci de me répondre.
        Valerie (19)

        Répondre à ce message

        • tu as raison il faut réagir ; pour un même CAV si tu es dans le privé tu as droit a la prime et a cumuler les ass et la paye pendant 4 mois et ensuite une prime mensuelle de 150 € ;si tu es dans le public,et bien tu as tes yeux pour pleurer ;je propose que pendant les vacances de noël on assiége le standart de RMC les grandes gueules ou jean jacques Bourdin ; ils sont de plus en plus efficaces ;
          anne marie

          Répondre à ce message

        • moi aussi je suis en contrat d’avenir dans une école maternelle depuis le 1 septembre. et il est vrai que c’est le flou complet, je souhaite faire une formation mais l’éducation nationale se défile. en ce qui concerne la prime de retour à l’emploi il a fallu monter un dossier joindre des photocopies, prouver son activité pendant 4 mois, alors que les rmistes embauchés en décembre la perçoivent systématiquement de la caf..certains l’ont déjà touché alors qu’ils n’ont pas 4 mois de travail, de plus on ne révise pas à leur droit apl alors que les personnes ex ass ont vu leur droit diminuer..en ce qui me concerne plus de 100 euros en mois d’apl...c’est vraiment le contrat arnaque qui sert uniquement à faire baisser le chiffre du chômage....
          c’est vrai que si on pouvait se rassembler et manifester notre mécontentement en masse ça serai bien .
          EVS 44

          Répondre à ce message

        • CONTRAT AVENIR ET LA CAF

          Bonjour je suis en contrat aidés depuis le 1/09/06 le 5/10/06 je reçois mes prestations parents isolées. Je téléphone le jours même à la CAF, la personne me certifie que cela est normale et qu’ils ne vont pas me réclamer cette argent. Le 10/10/06 je retéléphone à la CAF j’ai une autre personne qui me dit la même chose. Contente je dépense cette argent et le 10/01/07 la CAF me dit que j’ai un trop perçu. EST CE NORMALE ??????????????????
          AU SUJET DE LA PRIME JE TELE PHONE TOUS LES JOURS

          Répondre à ce message

  • je termine mon contrat d’avenir le 15/12/06 et comme il y a des problèmes avec le conseil général du nord et que je percevais le rmi , le lycée me propose pour le renouvellement un cae de 20h/semaine. Puis-je demander les mêmes disposotifs que mon contrat précédent c’est à dire 26h/semaine et pour une durée d’un an j’ai 53ans
    meci de me répondre

    Répondre à ce message

  • Qui a entendu parler de la CONVENTION COLLECTIVE des Collèges ????? Impossible de trouver quoique ce soit. Cela pourrait nous aider quant aux droits à congés des CAE. MERCI.

    Répondre à ce message

  • je travaille en cav 32h payée 26h !!

    Répondre à ce message

  • j’ai lu lors des forums un alinéa comme quoi les emplois EVS disparaissent le 30 juin 07 et donc pas renouvelables (revue syndicale SNUIPP).
    Qu’en est t’il exactement ?
    Zabeth

    Répondre à ce message

  • Bonjour, j’ai entendu dire que les contrats en EVS dans l’éducation nationalle disparaissent le 30 juin 07 (revue syndicale SNUIPP)
    Qui en a entendu parler ? Est-ce exact ?
    Merci de vos réponses
    Zabeth

    Répondre à ce message

  • Il existe une convention Service public de l’emploi très intéressante. Vous la trouverez en tapant
    TRA4-Bulletin Officiel N°2005-5
    C’est un texte du Ministère de l’emploi, du travail et de la cohésion sociale. Vous vous rendrez compte que ce texte donne bcp d’éléments sur les CAE et que si ce texte avait été respecté, ces contrats se déroulerait dans de meilleures conditions. Faudrait-il donc s’interroger sur le fait que les directeurs d’établissements publics n’applique pas la loi, tout simplement. La gestionnaire du collège où je travaille et qui essaie de se renseigner auprès de l’Académie pour connaître mes droits suite à un arrêt maladie de 21 jours (hospitalisation) s’est entendue répondre : "vous ne vous embêtez pas, vous lui décomptez les jours".Alors qu’il est prévu dans le texte cité plus haut, d’appliquer le même régime pour tout les salariés. Qui est fautif dans l’histoire ?? Peut-être bien le personnel mis en place et qui bénéficie d’un statut bien confortable et qui n’en à rien à faire de ces pauvres qui osent réclamer des miettes.

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Sur le bulletin du SNUipp, j’ai lu que les contrats de travail des EVS sont des contrats de droits privés à durée déterminée, ils ne donnent donc pas lieu à l’indeminité en fin de contrat. Ma question est : le collège "employeur" qui m’emploie (je travaille dans une école maternelle) est publique, alors qu’est ce que le "contrat de droit privé ?" car c’est très galère si l’on ne perçoit même plus les ASS après 12 mois de travail.
    Annick

    Répondre à ce message

    • Je suis CAE dans un lycée depuis un an et je suis, en même temps, étudiant. Il y a une loi dite de "cohésion sociale" dans laquelle il n’y a pas d’interdiction pour un étudiant de postuler pour ces types de contrats. Et bien vous savez quoi ? Au moment d’être renouvelé, j’ai failli perdre mon poste du jour au lendemain car les connards de l’ANPE m’ont dit qu’il fallait que je sois "demandeur d’emploi" mais je les ai menacés car il y a cette fameuse loi de "cohésion sociale" qui m’a protégé. Si vous êtes dans le même cas que moi je vous conseille de l’avoir sous la main et d’agir dans toute légalité. C’est hônteux ce qui se passe ! D’un côté, l’ANPE est une agence d’état représentant le Ministère du travail. Elle est donc, à une échelle microsociétale, un organe du pouvoir exécutif. En tant que telle - elle est obligée de respecter les lois. D’autre part, elle veut contourner la loi car "quelqu’un leur dit de le faire". En d’autres termes, le pouvoir ne respecte point les lois qu’il vôte.

      Avoir un CAE et être empêché de se former pour construire son avenir professionnel par l’interdiction des études est hônteux : ça ne me donne aucune envie de vôter ces connards qui nous dirigent ce qui sera sans doûte le cas.

      Répondre à ce message

      • Contrats aidés (CAE, contrat d’avenir) dans l’Education Nationale 19 décembre 2006 20:57, par angéliquedu37

        bonjour ,
        j’aurais une petite question je suis en cae depuis le 4 décembre et l’on m’a dit que j’avais drot à 2,5 jours e congés par mois. ma question est sachant que je fais 5 journées de 4 h , est ce que j’ai le droit à 5 emi journée (soit une semaine entière) ou 3 demi matinées .
        merci de m’aider

        Répondre à ce message

        • normalement oui, puisque tune travaille que des demi-journées,2 jours et demi= 5 dem-journée

          Répondre à ce message

        • Ca ne marche pas comme ça, ce serait trop beau.

          Sans rentrer trop dans les détails
          Le droit au congé est le même pour les salariés à temps partiels que pour les salariés à temps plein : 2,5 jours par mois soit 30 jours (5 semaines) par an.

          Puique tu travailles 5 demi journée par semaine, chacune de ces demi-journées que tu prendras sera décomptée sur ton droit à congé acquis pour une journée.
          Si tu prends 2 semaines de rang le samedi inclus au milieu de ces 2 semaines te sera aussi décompté.

          La seule différence portera sur le prix que te sera payée ta journée de congé ; un jour,une semaine ou un mois de congé sont payés de la même façon que sont payés un jour, une semaine ou un mois de travail (1/30 du brut pour une journée de congé).

          Il y a une période de référence pour calculer le droit à congé ( les droits acquis, 2,5 jours par mois travaillé, quelque soit ton horaire hebdomadaire) et une période pour les prendre.

          Pierre

          Répondre à ce message

  • Peut on me dire si les 10 mois effectués dans une école maternelle en tant que EVS en contrat avenir donnent droit aux allocations de retour à l’emploi (ARE) par les ASSEDIC et au retour des ASS par la suite ?

    Par avance merci

    Zabeth

    Répondre à ce message

  • je suis en fin de cae ; puis je garder mon poste dans le meme etablissement en basculant mon contrat en contrat d’ avenir car je répond a ces condtions ?merci de me répondre !!
    vanessa

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    J’ai déjà posé la question et je renouvelle ma demande, à savoir si quelqu’un est au courant pour le renouvellement des CA EVS dans les écoles maternelles .
    En effet, j’avais entendu dire qu’ils étaient définitivement suprimés à FIN JUIN 07, et donc pas renouvelables !
    Cela d’ailleurs serait préférable pour nous toutes, d’autant que si on nous propose un renouvellement, nous ne pouvons pas refuser, du fait d’être radiée et donc plus d’allocations.
    Merci de vos réponses
    Zabeth

    Répondre à ce message

    • je ne crois pas que le contrat soit renouvellé et c est tant mieux : boulot INTERESSANT PAS DROIT A LA PRIME, heures a faire très vague.....ect
      car je viens de recevoir un papier a remplir de l ANPE pour voir quoi faire après ce contrat
      et il faut que je continue a chercher un emploi d après ce qui est marqué ; donc j ai compris que terminé le 30.06
      remarque on perd pas grand chose ! mais aura t on droit aux allocations assédic , si ca fait comme la prime....a voir MM72

      Répondre à ce message

      • Ce qui est sûr, c’est que les contrats ne seront pas renouvelés à compter du 1er juillet, on ne va pas vous payer des vacances... Ils seront probablement à nouveau proposés en septembre sous une forme ou sous une autre. Il faut se battre collectivement pour qu’il soit possible de les refuser sans être radiés.

        Pour 6 mois d’affiliation à l’assurance chômage dans les 22 mois qui précèdent la fin du contrat, vous avez droit à 7 mois d’indemnités chômage.
        Pour 14 mois au cours des 24 derniers mois, vous avez droit à 23 mois d’indemnités.
        Si vous avez plus de 50 ans et 27 mois d’affiliation, 36 mois d’indemnités.
        Si vous avez en plus 100 trimestres d’assurance vieillesse, 42 mois d’indemnités.

        Ne restons pas seul(e)s, rencontrons-nous :

        Voir en ligne : http://www.ac.eu.org/spip.php?artic...

        Répondre à ce message

      • j’aimerais aussi savoir si on reprendra nos droits auw ASS à la fin du contrat avenir (30/06/07) !!!!!!

        Répondre à ce message

      • Mais n’importe quoi !!! Je suis dans une école où je me sens très bien et j’espère que mon contrat sera renouvellé !!! A vous entendre, on dirait que vous préférez vous retrouver au chomage plutôt que de travailler ! C’est aberrant quand même !!!

        Répondre à ce message

        • bonjour,

          moi je suis assitante d’éducation dans un collège en contrat d’avenir, j’ai beaucoup de responsabilité pour un salaire de MERDE désolée de te choquer, j’ai une maitrise en sciences humaines bac plus 4 donc, 6 ans d’expérience à l’éducation nationale ,j’estime que moi et d’autres personnes dans ma situation avons vraiment raison de lutter et contester ces contrats c’est de l’exploitation et je pense qu’il faudrait à la rentrée mener des actions afin que tous les demandeurs d’emplois refusent ces contrats payés au rabais, les établissements scolaires seraient bien dans la merde et le ministère mettrait en place des contrats autres que ceux là et payés plus que le smic.....académie de Montpellier...et au fait tu es peut-être bien dans ton école profites en bien tu n’y resteras pas....et sâches que personne préfère rester au chomage plutot que travailler je te renvoie ton "n’importe quoi..."

          Répondre à ce message

        • Je suis d’accord avec toi, Stéphanie, je travaille dans une école primaire en tant qu’assistante du directeur (en CA) depuis septembre 2006 et je ferais tout pour y rester car je m’y sens très bien et mon travail me conviens tout à fait (administratif, seconder les instituteurs et gérer la bibliothèque).Le temps de travail et les conditions ainsi que le salaire est convenable quand on a toutes les vacances et les horaires scolaires.

          Répondre à ce message

    • Bonjour je suis aussi en fin de contrat le 30 juin 07 et j’ai entendu parler que l’état ne voulais plus payer c’est pour cela que soit disant on ne serais pas renouveller

      Répondre à ce message

  • je me suis fais piégé par ce contrat avenir la fin de mon contrat est le 30 juin au mois de juillet l’education nationale ma dit que je devais m’inscrire au assedic et qu’il me refesais un contrat pour spetembre. Je n’en ai pas envie parceque je suis travailleur handicapé seul pour élevé un enfant et la caf ma supprimé tout mes droit que dois-je faire

    Répondre à ce message

    • bonjour,

      Ja serai a ta place, je chercherai un autre genre de contrat car ces contrat c’est vraiment de la merde ! en faite on s’en sort pas, une amie a perdu sa CMU et -30 euro sur son apl depuis qu’elle a commencé SON CA en novembre .
      Nous voulons un vrai emplois , par de ces contrat aidée, ou on nous exploite, pour ma part c’est finis aprés le 30/06/07 je n’accepte plus ce genre de contrat, y’en a marre qu’on nous prenne pour des cons, bon courage a vous tous .

      Répondre à ce message

    • Il conviendra effectivement de vous inscrire à l’ASSEDIC pour percevoir les indemnités chômage.

      Rectificatif concernant les durées d’indemnisation :

      6 mois d’activité au cours des 22 derniers mois : 7 mois d’indemnisation

      12 mois d’activité au cours des 20 derniers mois : 12 mois

      16 mois d’activité au cours des 26 derniers mois : 23 mois

      Plus de 50 ans :

      27 mois d’activité au cours des 26 derniers mois : 36 mois

      (Source UNEDIC)

      Pour vous défendre, rejoignez le collectif AC ! de votre région. Seul(e)s nous ne pouvons rien, tous ensemble nous pouvons faire reculer ceux qui cherchent à nous obliger à accepter ces contrats précaires.

      AC !

      Répondre à ce message

      • BONJOUR ?
        J AIMERAIS SAVOIR SI AU 30/06/07 JE POURRAIS REPRENDRE MES DROITS ass après mon contat avenir de 6 mois. merci de me répondre

        Répondre à ce message

        • Bonsoir guimauveline,

          Voici ce que dit le Ministère de l’Emploi :

          "Par dérogation aux dispositions normalement applicables aux CDD, le contrat d’avenir peut être rompu avant son terme, à l’initiative du salarié (l’accord de l’employeur n’est donc pas obligatoire), lorsque celui-ci justifie d’une embauche pour une durée indéterminée ou pour une durée déterminée au moins égale à 6 mois, ou du suivi d’une formation conduisant à une qualification.
          A la demande du salarié, ce contrat peut également être suspendu afin de lui permettre d’effectuer une période d’essai afférente à une offre d’emploi visant une embauche, en contrat à durée indéterminée ou à durée déterminée au moins égale à six mois. En cas d’embauche à l’issue de cette période d’essai, le contrat est rompu sans préavis.

          En cas de rupture du contrat pour un motif autre que ceux prévus ci-dessus ou lorsque ce contrat n’est pas renouvelé et que son bénéficiaire n’exerce pas d’activité professionnelle rémunérée, le versement de l’allocation dont il bénéficiait avant la conclusion du contrat (API, RMI ou ASS ou AAH selon le cas) est maintenu ou rétabli jusqu’au réexamen de ses droits."

          Il semble donc que vous récupérerez l’ASS en attendant que l’ASSEDIC calcule l’ARE à laquelle vous aurez théoriquement droit pendant 7 mois après avoir travaillé 6 mois. Mais il est malhereusement fort probable que vous subirez à nouveau des menaces de radiation pour vous faire accepter un autre contrat précaire.

          Seule la lutte collective permettra d’en finir avec toutes ces arnaques. Rejoignez le collectif AC ! de votre région. S’il n’y en a pas, créez-en un !

          A+

          AC !54

          Répondre à ce message

  • Contrats aidés (CAE, contrat d’avenir) dans l’Education Nationale 5 février 2007 18:16, par mari-claire pineau

    étant en période de réoriantation suite a des soucis de santé on m’a proposé ce contrat j’étais ravie mais quelle déception un avenir sans avenir voilà ce qui m’attent il y a de quoi déprimée et pendand ce temps l’état se réjouis de la baisse du chômage c’est lamentable de profiter de la bonne volonté des gens ainsi, enfin soyons optimiste !à 43ans !!!

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Je confirme, le contrat avenir avec l’éducation nationale c’est de l’arnaque pour les chômeurs, pas de prime retour à l’emploi, pas de congés payées, pas les 10% fin de contrat, peut être pas les assedic à la fin du contrat, pas de cumul d’allocation et de salaire.....que du vent , quoi, moins de chômeurs pour les élections présidentielles c’est tout.....mais en tout cas, en ce qui me concerne, je regrette fortement d’avoir accepté, je vais me retrouver fin juin, sans un sou avec 2 enfants à charge...... super le contrat avenir. SUPER POUR LES EMPLOYEURS C EST TOUT !!!!!!
    en tout cas si quelqu’un à des infos merci de me contacter cd4@club-internet.fr

    Répondre à ce message

    • Guimauveline, nous vous avons répondu plus haut.

      Répondre à ce message

      • Contrats Borloo contre CDI dans l’Education Nationale 11 février 2007 00:16, par AC ! 54

        Trouvé aujourd’hui sur le site de l’ANPE :

        186 offres répondent à vos critères de recherche

        Mot(s) clé : "emploi vie scolaire"

        Lieu de travail : France

        2 offre(s) contrats tout public :

        1 offre(s) Contrats tout public - CDI

        1 offre(s) Contrats tout public - Autres (CDD, Interim, Saisonnier...)

        184 offre(s) contrats spécifiques :

        114 offre(s) Contrat d’Accompagnement à l’Emploi

        70 offre(s) Contrat d’Avenir

        1 CDI sur 186 contrats... Merci Borloo !

        Répondre à ce message

        • DE PLUS JE SUIS EN CA DEPUIS SEPT 06 ET LES ASSEDIC M’ONT RAYER DES DEMANDEURS D’EMPLOI POURQUOI ????????????

          Répondre à ce message

          • Contrats dans l’Education Nationale 13 février 2007 09:13

            Bonjour
            Les CA ou les CAE on a eu une réunion hier soir nous sommes que des pions, nous servons à faire baisser le chômage avant les élections. ne faite pas de projet les contrat ne seront pas renouveller
            GROSSE GROSSE ARNAQUE ILS SE SERVENT DE NOUS NOTRE POSTE N’ EXISTE PAS
            A62

            Répondre à ce message

            • Contrats dans l’Education Nationale 13 février 2007 11:30, par lydie

              Bonjour,
              moi on m’a proposé un cae qui commencerai aprés les vacances de fevrier, donc debut mars pour une durée de 6moi.
              Je suis en API et je touche un peu moins de 700euros,
              Suis je gagnante en acceptant ce poste ?
              Vais-je cumuler API et cae ?
              Vont-ils me renouveler en septembre ?
              Ils me disent que les deux moi juillet et aout me seront payée sans avoir travaillé !! est-ce vrai ??

              Svp repondez avant que j’accepte et me fasse peut etre avoir !!

              Merci beaucoup

              Répondre à ce message

              • Contrats dans l’Education Nationale 13 février 2007 11:42, par guimauveline

                en tout cas moi j’ai accepté au ca début janvier et je n’ai plus droit aux ass ni a la prime de retour a l’emploi à rien quoi, et les grandes vacances ne sont pas payés, voila pour moi

                Répondre à ce message

                • Contrats dans l’Education Nationale 13 février 2007 14:19, par AC ! 54

                  Mais si, Guimauveline, vous avez droit à la prime de retour à l’emploi de 1000€ puisque votre contrat a été signé après le 1er octobre 2006.

                  Ce sont les contrats signés avant cette date qui n’y ouvrent pas droit et pour lesquels nous devons nous battre pour obtenir la rétroactivité.

                  Il faudra faire la demande à l’ASSEDIC fin avril en produisant vos 4 premiers bulletins de salaire.

                  Cordialement,

                  Répondre à ce message

                  • Contrats dans l’Education Nationale 13 février 2007 21:15, par guimauveline

                    moi j’ai fait la demande à l’assedic qui m’a certifié que je n’y avait pas droit alors que j’ai commencé le 1er janvier, je suis ds le publique m’ont ils dit alors je n’y ai pas droit, pas plus que le complément de salaire de 150 euros qu’ils m’avaient promis, pas plus que les assedic à la fin de mon contrat, que de l’arnaque !!!!

                    Répondre à ce message

                    • Contrats dans l’Education Nationale 13 février 2007 22:55

                      Contrats dans l’Education Nationale - AC ! 54

                      Guimauveline,

                      Il est vrai que, pour l’instant, vous n’avez pas droit à l’indemnité mensuelle forfaitaire de 150€, mais vous avez droit à la prime de 1000€ si vous êtes allocataire du RMI, de l’API, de l’AAH ou de l’ASS.

                      Allez à CAV et CAE dans l’éducation nationale : textes de la hiérarchie

                      Téléchargez et imprimez l’annexe 3 concernant le CAV. Allez (à plusieurs, si possible après avoir informé la presse) à votre ASSEDIC avec le document et demandez à voir le directeur.

                      Ne lâchez pas prise. Ils se plantent, volontairement ou pas, on n’en sait rien, mais il va falloir qu’ils payent.

                      Cordialement,

                      Répondre à ce message

              • Contrats dans l’Education Nationale 13 février 2007 14:12, par AC ! 54

                Bonjour Lydie,

                Si le contrat est bien un CAE (Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi) et pas un CA (Contrat d’Avenir), vous pourrez cumuler votre salaire (591,23€ nets pour 20h par semaine) et l’API pendant 3 mois.

                Ensuite vous percevrez votre salaire et une prime forfaitaire de 225€.

                Au bout de 4 mois de travail, vous aurez droit à la prime de retour à l’emploi de 1000€.

                En tout, vous aurez gagné 3443 € supplémentaires moins les frais que la reprise du travail va occasionner.

                Vous serez payée en juillet et août. Si vous êtes dans une école primaire, vous n’aurez pas à travailler, c’est moins sûr dans le secondaire. Il n’est pas impossible qu’on vous demande de faire plus de 20h par semaine pour compenser les vacances petites et grandes.

                Avant de signer éventuellement, faites-vous bien préciser le salaire et le nombre d’heures hebdomadaires que vous devrez réellement effectuer.

                Vérifiez aussi que la période pendant laquelle vous avez droit à l’API ne s’arrête pas avant la fin du contrat sinon vous ne pourrez rien cumuler.

                Personne, même votre employeur, ne peut vous garantir que votre contrat sera renouvelé en septembre.

                Bon courage

                Cordialement,

                Répondre à ce message

              • Contrats dans l’Education Nationale 9 mai 2007 23:49, par kadoussa

                non absolument pas tu gagnes pareil en restant chez toi

                Répondre à ce message

            • Contrats dans l’Education Nationale 13 février 2007 22:39

              es-tu sûr que les contrats avenir ne seront pas renouvelés ??
              en tout cas s’il ne le sont pas c’est peut être mieux pour nous tous, on pourra se mettre au chomage, sinon on y a pas droit si on ne veut pas renouveler avec l’éducation nationale

              Répondre à ce message

  • BOnjour,

    j’aimerais savoir qui à pu faire une formation pour les CA et CAE , car nous dans les ardennes aucune personne n’a pu étre convoqué pour suivre une formation et on est toujours en attente, l’éducation national refuse que le centre qui est censé gérée la mise en formation (qui est PRAXI conseil ) et avait était choisie par le conseil général, et mêmes lors de la signature de nos conventions il était bien nommée et écrit noir sur blanc que c’est eux qui s’occuperait de la formation , donc l’éducation national avait bien vu et signée cette convention, et la comme par hasard début janvier dans toutes les écoles, les directeurs recoivent un mail inscrit URGENT ,qui contenait ne pas accepter les RDV par praxis conseil car il ne sont pas habilités à intervenir et mettre en place des formations, alors que c’est harchi faux, et oui car aussi pour ce rdv le directeur doit être présent , on nous prend pour des assistée le pire de tous, dans l’attente de pouvoir faire une formation que j’y croit même plus, car on n’a bien vu pour le cumul, prime ect.... qu’on s’est bien moqué de nous, j’attend plus rien d’eux .

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      Je suis des Ardennes aussi (près de Monthermé), je suis en CAV dans une école maternelle, je ne comprend pas, moi non plus je n’ai pas de nouvelles, par contre hier j’ai vu la personne qui travaille en CAV à l’école primaire de mon village et elle m’a dit que le directeur de l’école avez reçu un mail comme quoi elle allait en formation au GRETA de CHARLEVILLE vendredi après-midi (elle avait pris toutes les formations) il me semble que s’est une formation sur le parcours professionnel, de plus elle m’a dit avoir touché son ASS pendant 3 mois (de sptembre à novembre) bizzare non, moi rien touchée, même la prime refusé, je viens d’appeler le collège qui m’emploi, ils ne comprènent pas car certaines personnes auraient touché la fameuse prime, ils m’ont dit que nous étions des employés de DROIT PRIVEE (nous ne sommes pas fonctionnaires) donc les ASSEDICS doivent nous la donner , j’ai même obtenu le n° d’affiliation aux ASSEDICS du collège, ceux-ci ne sont même pas au courant que si ils ne nous embauchent pas pendant 2 ans, c’est à eux de nous verser le chômage. Pour contacter les CAV et CAE des environs mon employeur m’a conseillé d’appeler les écoles et de voir directement avec les personnes concernées.

      Où habites-tu dans les Ardennes ?

      Cordialement

      Répondre à ce message

      • bonjour dom,

        on se connait en faite c’est hida...., sinon la formation au greta proposeé par l’éducation national, c’est juste des modules au niveaux de ton poste de travail, et c’est juste par ex iniciation a internet (3 h de formation ) traitement de texte (8 h ) ect en faite rien d’interressant, car on’ a pratiquement toutes ces bases et sa nous servait a rien de la faire, alors que l’autre fo=ormation concerner c’est ceux qu’on a vraiment envie de faire, mêm se convertir vers un notre métier ect.....

        Répondre à ce message

        • QUELQU UN SAIT IL SI NOUS COTISONS A L ASSEDIC AVEC LES CAV DS LES ECOLES ET SI NOUS AURONS DROIT AU CHOMAGE APRES ??????

          Répondre à ce message

          • QUELQU UN SAIT IL SI LES VACANCES SONT A PRENDRE EN PLUS (CP) ou font elles parti des petites vacances payees ?????
            MERCI

            Répondre à ce message

            • Bonjour,

              Je suis en CAV dans une école maternelle et mon employeur est un collège. Pour les vacances c’est compris pendant les petites vacances pas de congés en plus, pour les cotisationS assedics, ils cotisent pour l’auto-assurance ce qu’ils leurs permettent de nous payer le chômage si moins de deux ans de contrat, donc ils ne cotisent pas pour l’assurance chômage comme les autres employeurs du privé et c’est pour cela que nous n’avons pas le droit à la prime de 1000€, explications donner par les assedics avant hier.

              Cordialement

              DOMLOLO08

              Répondre à ce message

              • bonjour,
                sachez que l’Education Nationale cotise bien à un régime général d’assurance chômage et pour tous les CAV. et pas à l’auto assurance.

                Répondre à ce message

                • En effet, différentes circulaires ont proscrit l’auto-assurance et invité les établissements recruteurs en CAE et CA à s’affilier au RAC (régime d’assurance révocable). Dorénavant, c’est l’ASSEDIC qui devrait vous indemniser. Il est prévu que pendant le recalcul de vos droits, vous retrouverez votre allocation d’origine.

                  Répondre à ce message

                • Bonjour,

                  Aprés recherches ...
                  Il existe un décret qui m’avait totalement échappé.
                  Ce décret dit que l’adhésion au régime unedic est obligatoire pour les embauches en CA (Contrat d’Avenir) et CAE (Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi).

                  Cette adhésion au régime général vaut individuellement pour les contrats en cours et prend fin dès lors que l’établissement ne dipose plus de contrats aidés.

                  J’en conclu que tous les CA et CAE qui se sont vu refuser la prime pour l’emploi pour défaut d’adhésion à l’Unédic .....
                  se sont fait arnaquer .
                  Shocked C’est tellement gros que je me demande vraiment si y’a pas encore un truc qui m’échappe sur ce coup ?

                  Citation :
                  Arrêté du 26 octobre 2005 portant agrément de l’accord du 6 octobre 2005 relatif au régime d’assurance chômage applicable aux contrats d’accompagnement dans l’emploi et aux contrats d’avenir
                  NOR : SOCF0512202A
                  Le ministre de l’emploi, de la cohésion sociale et du logement,
                  ... / ...
                  Arrête :
                  Art. 1er. − Sont rendues obligatoires, pour tous les employeurs et tous les salariés mentionnés aux 2o et 3o de
                  l’article L. 351-12 du code du travail, les dispositions de l’accord du 6 octobre 2005 relatif au régime d’assurance chômage applicable aux contrats d’accompagnement dans l’emploi et aux contrats d’avenir.
                  Art. 2. − L’agrément des effets et des sanctions de l’accord visé à l’article 1er est donné pour la durée de validité dudit accord.
                  [-NdlA : L’accord s’applique pour une durée déterminée du 1er août 2005 au 31 décembre 2007.-]
                  Art. 3. − Le délégué général à l’emploi et à la formation professionnelle est chargé de l’exécution du
                  présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.
                  Fait à Paris, le 26 octobre 2005

                  Répondre à ce message

            • Non, malheureusement, les congés ne sont pas à prendre en plus des petites vacances. Tout cela aurait d’ailleurs dû vous être précisé à la signature du contrat.

              Répondre à ce message

              • pourtant ds les textes des cav ds l’éducation il est dit que les congés de droit c’est à dire les cp à prendre sont des congés de droit et les petites vacances des congés de faits, alors pourquoi n’y aurions nous pas droit

                Répondre à ce message

                • Pourriez-vous citer vos sources ? Merci.

                  Répondre à ce message

                  • bonjour,
                    oui evidemment, j’ai beaucoup cherché et moi aussi en tant que cav j’en ai assez de me faire prendre pour.....alors voici le texte que j’ai trouvé sur les sources de l’académie de Grenoble :
                    l’indemnité compensatrice de congés payés ne fait pas l’objet de prise en charge par l’état donc il convient donc que le salarié prenne ses vacances avant la fin de son contrat.

                    il faut distinguer les congés payés de fait : les congés de fait sont des congés qui sont du fait de l’employeur, par exemple lorsqu’un EPLE ferme ses portes pour congés scolaires la personne en contrat aidé qui n’a pas déposé de congés payés se retrouve sans activité. Elle est donc en congés de fait. La personne est alors considérée comme étant en activité.

                    Répondre à ce message

                    • c’est le contrat type des CAV qui est sur le site de l’académie.
                      maintenant à savoir si l’employeur tiendra ses promesse et donnera les congés auxqules on a droit c’est une autre histoire, mais moi je compte bien me battre pour prendre mes 15 jours avant la fin de mon contrat, sans que cela joue sur les petites vacances.
                      car depuis le début de ces contrats il n’y a que des contradictions que ce soit au niveau de l’employeur, des assedic, de l’anpe, et c’est toujours nous, les pauvres précaires qui en subissons les conséquences
                      ALORS MOI JE VEUX ME BATTRE POUR QUE L ON ARRETE DE NOUS CONSIDERER COMME DES MOINS QUE RIEN
                      faisons des petions rassemblons nous pour qu il n y ai plus de contrat comme ceux la.

                      Répondre à ce message

                    • La circulaire dont vous parlez est publiée ici Contrat d’Avenir : la circulaire du ministère

                      Tout ce qu’elle dit, c’est que "les congés doivent être pris avant la fin du contrat".

                      Rien n’empêche l’employeur de fixer les périodes de congés de droit pendant les vacances scolaires, mais il doit vous en informer à l’avance. Tout cela aurait dû vous être expliqué au moment de la signature du contrat.

                      Pour plus de précisions, consulter :

                      Voir en ligne : http://www.snuipp-ensemble.org/guid...

                      Répondre à ce message

                      • je ne suis pas d’accord avec vous
                        si pendant les petites vacances nous n’avons pas déposé de congés nous sommes en congés de faits, vu que l’école est fernée pour vacances scolaires donc considérés en activité

                        Répondre à ce message

                        • et du coup nous n’avons pas encore touché à nos congés payées

                          Répondre à ce message

                          • Bonsoir Lila,

                            Puisque ni AC ! 54 ni le SNUIPP ne vous ont convaincu, je ne peux que prendre acte du fait que nous interprétons les textes de façon différente ! Si, comme je le crains, votre employeur refuse de vous accorder des congés en plus des petites vacances et que vous souhaitiez intenter une action contre lui, il faudra vous adresser au Tribunal des Prudhommes car votre contrat est un contrat de droit privé. Je ne vous cache pas que je doute fort du résultat, mais je souhaite me tromper.

                            Répondre à ce message

                            • c’est peut être moi qui me trompe,
                              mais dans ce cas si nous avions des contrats d’un an donc droit à 4 semaines de congés comme tous les salariés, alors quand aurions nous nos vacances puisqu’en juillet et aôut nous ne sommes pas rémunérés ????

                              Répondre à ce message

                              • Bonjour Lila,

                                Si vous aviez été recrutée pour 12 mois à compter du 1er septembre 2006, il aurait fallu vous payer en Juillet et en Août 2007...

                                C’est justement pour éviter cela que l’EN vous a établi un contrat de 10 mois et que vous allez vous retrouver au chômage le 1er juillet(avec l’allocation que vous perceviez avant de travailler, en attendant que votre ASSEDIC veuille bien recalculer vos droits : environ 730€ pendant 7 mois pour un contrat de 26h/semaine, à condition bien sûr que vous ne retrouviez, ou qu’on ne vous retrouve pas un autre emploi tout aussi mal rémunéré d’ici-là, elle est pas belle la vie ?)

                                Seule la mobilisation des précaires pourra faire aboutir leurs revendications ! CAV, CAE, RMA : Le salaire n’est pas une loterie !

                                Répondre à ce message

                                • OUI LA VIE EST TRES BELLE POUR LES PATRONS !!!!!
                                  ET LES PRECAIRES TJS AU REBUS, ET C EST PAS DEMAIN QUE CELA VA CHANGER, DEGOUTE PAR TOUTES CES PROMESSES ET CES CONTRATS A 2 SOUS...VIVE LA FRANCE

                                  Répondre à ce message

                                • bonjour en lisant tous les temoignage sur les salaires des contrats d’avenir je vois souvent la somme de 768 euros hors moi je suis payé 736 est-normal ? cela depend de quoi ? 2e question quel est cette prime de 150 mensuel sous quelle condition on la touche ? c’est vraiment le bordel
                                  merci

                                  Répondre à ce message

                                • bonsoir Lila,

                                  eh oui ca continue et c est vraiment decourageant mais il faut pas baisser les bras, tu n es pas seule, il y a plus de 30000 personnes dans ton et il va y en avoir d autres parce qu ils veulent atteindre les 50000 alors
                                  si tu as droit a de nouveaux droits, il y a un solution c est du te renseoignes bien avant mais etant donné que les assedics ne savent pas renseigner sur les droits...tu peux retrouver un emploi pour moins de 6 mois et comme cela l EN qui doit te payer une allocation pour perte d emploi a la fin de ton contrat, te payeras au lieu de 7 mois d indemnites, elle te paieras 23 mois a toi de calculer combien il te faut pour atteindre le ùmaximum de droits des 23 mois je crois que c est a partir de 11 mois de cotisation avec ton ontra plus un cumul de moins de 6 mois tu pourras atteindre ces 23 mois au lieu de 7 mois...Ils ne se genet pas eu , j ai travaille pour le Crouss et afin de ne pas me payer une nouvelle allocation chomage ils m ont embauche 5 mois et 3 semaines afin de ne pas depasser le six mois pour le renouvellement, ils calculent il faut en faire autant moi j ai prevu ma sortie de mon cav, c est ce que je vais faire pour avoir 23 mois de chomage au lieu de 7 mois comme cela ils me repayeront ce qu ils m ont volé a moins que les lois cghangent avec les elections mais rien n est perdu, courage et calcules

                                  Répondre à ce message

                              • bonjour à tous, je travaille en contrat d’avenir dans le privé, mon contrat à déjà été renouvellé 4 fois, est ce possible qu’il le soit de nouveau, mon contrat à pris effet le 1er Décembre 2006.

                                Merci d’avance

                                Répondre à ce message

                              • bonjour à tous, je travaille en contrat d’avenir dans le privé, mon contrat à déjà été renouvellé 1 fois, est ce possible qu’il le soit de nouveau, mon contrat à pris effet le 1er Décembre 2006.

                                Merci d’avance

                                Répondre à ce message

  • Bonjour, depuis le 1er Févier je suis en contact d’avenir dans un collège. Je voudrais savoir si c’est normal ou pas que mon AAH a été supprimé complement. La caf me contact pour avoir le document qui doit etre fourni par le CNASEA.

    Voici ma 1er question : comment avoir le document demande ( validation du contract part le CNASEA ).

    2e question : une fois le contract validé part la caf, la caf me verseras t’elle la difference part rapport au 433€ qui sont versé a l’employeur ?

    Merci d’avance pour vos réponses

    Répondre à ce message

  • Bonjour à tous !

    Juste quelques petites questions par rapport à cet article...

    Est il obligatoire d’être inscrite à l’ANPE pour les personnes de moins de 26 ans ? Car d’un côté je vois que oui et selon d’autre sources pour les moins de 26 ans on me dit que ce n’est pas obligatoire...

    Merci d’avance pour vos réponses...

    Répondre à ce message

  • bonjour, je suis AVS depuis le 15/11/06 mon contrat se fini le 14/05/07 pour 21/par semaine. je n’ai pas voulu le renouveller suite a une grossese j’ai lu sur votre site que si on ne renouveller pas notre contrat c’est considérer comme une démissions donc nous n’avons pas droit au chomage est-ce que c’est pareille pour moi ? est au niveau de ma prime de fin contrat est-je droit ? merci de me répondre

    Répondre à ce message

    • Bonjour Bruisson,

      Comme il ne s’agit pas d’une démission mais d’un non renouvellement et pour une bonne raison, je pense que vous devriez obtenir l’allocation chômage.
      Les CAV et les CAE n’ouvrent pas droit à l’indemnité de fin de CDD, encore une preuve, s’il en fallait une, que ce sont des contrats pourris.

      Cordialement,

      Répondre à ce message

      • Contrats aidés (CAE, contrat d’avenir) dans l’Education Nationale 17 avril 2007 15:48, par philippe labarrere

        Sans vouloir présenter les CAE ou les CA comme des panacées ils peuvent, s’ils sont mis en oeuvre de façon "honnête" et "pertinente", constituer un début d’insertion non négligeable ...

        Le problème c’est moins ce type de contrat, que le comportement systématiquement "malhonnête" et "désinvolte" de l’Education Nationale qui a montré son incapacité à simplement respecter le public à elle confiée et qui n’a que trop rarement utilisé le tutorat, les actions de formation, d’orientation et d’accompagnement, inscrites dans les conventions, que ses structures étaient les seules à pouvoir permettre .

        Un débat avec les "référents" prévus dans ces contrats serait
        intéressant ....

        Un débat avec les "syndicats" de l’Education Nationale qui ont laissé se perpétrer ce qu’il faut bien considérer comme un sabotage, serait aussi intéressant ....

        Il importe de situer les responsabilités et les manquements : l’Education Nationale s’est précipitée voracement sur des mesures qui allaient lui fournir une main d’oeuvre bon marché et corvéable à merci, elle n’a jamais pris la mesure de ses responsabilités vis à vis de personnes déjà en difficultés .

        Cordialement

        Répondre à ce message

        • JE SUIS EN CAV POUR UNE ECOLE PRIMAIRE ET MON CONTRAT FINI LE 30 JUIN. JE N’AI ENCORE PAS DE PROPOSITION DE RENOUVELLEMENT, MAIS JE NE VEUX PAS REPRENDRE UN CAV.
          AI-JE LE DROIT DE REFUSER SI ON ME PREPOSE DE RENOUVELLER ?
          CROYEZ VOUS QUE JE TOUCHERAI LE CHÔMAGE SI JE NE VEUX PAS RENOUVELLER ?
          MERCI DE VOTRE REPONSE
          STEPHANIE

          Répondre à ce message

          • En principe Stéphanie, un refus de renouvellement de contrat aidé ne devrait pas être considéré comme une démission, mais tout cela dépend de votre agence ASSEDIC, et il est impossible de vous garantir que vous percevtrez les allocations chômage. Dans ces cas-là, nous conseillons généralement de faire en sorte que le renouvellement ne soit pas proposé.
            Mais il y a vraiment peu de risques qu’on vous propose de renouveler au 1er Juillet car rien n’est prévu pour cela, et dans certains départements les EVS sont invités à rechercher "d’autres pistes professionnelles".

            Cordialement,

            Répondre à ce message

        • Philippe, nous n’avons pas la même appréciation sur les CAE ou les CA , mais je ne souhaite pas engager une polémique inutile à ce sujet.
          Je suis par contre totalement d’accord avec vous en ce qui concerne le traitement honteux réservé à tous les précaires de l’Education Nationale, et ils sont nombreux.

          Je tiens néanmoins à rappeler qu’un seul syndicat a signé le protocole instituant les contrats "aidés", l’UNSA. Les autres ont donné pour instruction à leurs représentants dans les Conseils d’Administration de refuser d’embaucher des agents en contrats précaires mais ils ne sont pas toujours majoritaires dans ces instances.
          Les EVS qui se mobilisent actuellement sont souvent soutenus par les enseignants et leurs organisations syndicales, notamment le SNUipp-FSU, Sud Education le SDEN-CGT et CNT Education.

          Cordialement

          Répondre à ce message

  • personne ne parle des permanances des grandes vacances ?

    Je suis en cae depui novembre 2005. J’ai travaillé 1 an 26h par semaine payées 20h pour avoir droit à toutes mes vacances scolaires payées.
    Arrivée à la fin de l’année scolaire c’est à dire le 4 juillet 2006, on m’a demandé de faire des permanances comme les Assistantes d’éducation. Elles ont fait 4 jours pour les pleins temps et 2 jours pour les mi-temps ; moi, j’ai fait 9 jours !
    Il n’avait jamais été question de ça, j’ai été mise sur le fait accompli le jour de partir en vacances. Personne n’est capable de me renseigner sur le fait qu’on doive ou non faire ces permanances... même pas les assedics ! Avez vous des infos ?

    Répondre à ce message

    • L’employeur peut faire travailler un CAE pendant les vacances d’été à condition de respecter le droit à 2,5 jours de congés payés par mois. Par contre, il n’a pas le droit de faire faire des heures complémentaires non rémunérées pour rattraper les jours de vacances scolaires pendant lesquelles l’établissement est fermé. Et il doit verser le salaire pendant tout le contrat. Vous pouvez donc réclamer 6H pour chaque semaine effectivement travaillée. Il est probable qu’il faudra passer par le Conseil des Prud’hommes. Faites-vous conseiller par un syndicat habitué à ce genre de procédure et habilité à agir aux prud’hommes. Contactez par exemple l’Union locale CGT.

      Voir EVS en CAE, récupérez vos heures de travail gratuites !

      Répondre à ce message

  • Je suis actuellement en contrat d’avenir dans l’éducation nationale pour 10 mois. J’ai bénéficié de la prime de 1 000 euros après 4 mois d’activité. Elle devait être versée automatiquement sur mon compte, mais je me suis battue pour l’obtenir et je l’ai eue. Sylvie

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Je suis en CA employée EVS dans une école maternelle depuis le 1 novembre 06 et je viens de demander au Assedic la prime de reour à l’emploi de 1000 e.
    Ils m’ont envoyé un courrier en me demandant de remplir un formulaire intutilé Prime Exceptionnelle de retour à l’emploi (ce qui n’a rien à voir) et où il est marqué clairement que cela concernait uniquement les personnes travaillant dans le secteur privé ou assimilé.
    Si je réponds à ce formulaire, la réponse sera nulle car secteur public.
    Si vous êtes dans le même cas que moi, et si vous avez obtenu cette prime comment avez vous procédé.
    A vous lire D’avance merci Zabeth

    Répondre à ce message

  • je suis en c.a.e je refuse de signer un c d i car mon ecole a decidé d externaliser le personel de nettoyage a une autre sosiété.je veux finir mom contat qui finie en aout ;om me dit que c est pas posible.

    Répondre à ce message

  • Bonsoir,

    étant en Contrat d’"avenir" dans un lycée depuis le 1°octobre 2006,j’accomplis,en temps qu’AVS,un horaire hebdomadaire de 26H (28 mais avec 4*30 minutes de pause-déjeuner décomptées).

    Mon problème est le suivant : sur mon contrat,il est clairement stipulé que : "....Est rémunéré sur la base du SMIC horaire et pour une durée hebdomadaire de travail de 26 heures,sans que la durée mensuelle ne puisse excéder 122,67 heures.L’indemnité de fin de contrat prévue à l’article L.122-3-4 du Code du travail n’est pas due à l’issue du contrat d’avenir."

    et :

    "Les horaires de travail sont de 9h00 à 16h00 les lundi,mardi,jeudi et vendredi,déduction faite de 30 mn de pause repas".

    Or,la CPE prétend me faire rattrapper des heures depuis octobre 2006 sur la base de 30 heures semaine au motif que j’aurais du faire ces heures pour compenser les vacances scolaires (congés de fait si je ne m’abuse) et veut que je fasse désormais 30 heures / semaine en lieu et place des 26 heures actuelles.

    Ma question est la suivante : dans la mesure où les délégués syndicaux (que j’ai eu l’occasion de contacter ) m’ont clairement indiqués que si le contrat mentionne 26 h,je dois me conformer strictement à ça (d’après leurs dires,il y aurait déjà eu des cas similaires traités par les tribunaux où les salariés auraient eu gain de cause),quel(s) recours aurais-je (prud’homme ou autre(s)) pour faire valoir mes droits si le proviseur décidait de suivre la CPE dans sa façon de voir les choses ?

    Est-ce un motif de rupture de contrat ? (si je peux faire stopper cette érésie,j’en serai satisfait)

    Vous remerciant par avance....

    Salutations.

    Répondre à ce message

  • Bonjour à toutes,
    Je voudrais savoir, même si ma question est quelque peu saugrenue, si les conrats avenir EVS dans les écoles maternelle, prennent fin
    le :
    30 juin 2007, ou si c’est à la fin de l’année scolaire à savoir le
    4 juillet 2007 (j’ai débuté le 1er novembre 2007)
    Merci de bien vouloir me renseigner
    Cordialement
    Zabeth

    Répondre à ce message

  • bonjour
    je suis en CAE dans un college au service administratif recruté pour un CAE de 20h/semaine

    On m’a demandee de faire 24h/semaine + 6 h durant la periode d’embauche qui va du 1er janvier 2007 au 30 juin 2007 : lundi,mardi,jeudi et vendredi 8h30 11h30 et 14h 17h
    ce que j’ai fait et j ai beneficie des vacances scolaires

    Maintenant on me dit que je devait faire 470 h de travail effectif durant mon contrat et que les jours ferie ne compte pas ni les vacances scolaires puisque l’etablissement etait ferme
    J’ai fait a ce jour deja 334h de travail effectif
    quelqu’un peut il me renseigner
    merci beaucoup

    Répondre à ce message

    • BONJOUR MERCI POUR VOTRE E.MAIL QUI ME DIT LE NOMBRE DE SIGNATAIRES QUI ONT SIGNES LA PETITION POUR LES 1000 EUROS

      Je suis super contente que vous ayez près de 4000 signatures pour cette pétition, et maintenant on va pouvoir aller voir BORLOO, car rien n’est dit sur le renouvellement de nos contrats et on reste tous à ne pas dormir de la nuit pour les heures gratuites et la journée de pentecôte a récupérer,

      SANS COMPTER CEUX QUI ONT RECUENT UNE LETTRE DE BORLOO Qui nous dit que nous n’avons pas le droit à la prime de 1000 euros car on a commencer avant le 1er OCTOBRE 2006

      DONC MERCI BEAUCOUP D’AVOIR LANCES LA PETITION ET NE LACHEZ PAS CAR ON A TOUS BESOIN DE VOUS

      Véro61

      Répondre à ce message

      • tu as vu les infos de 20h sur tf1 ; ils ont parlé des evs mais rien sur cette fameuse prime de 1000e
        borloo, c est terminé, j avais écrit a fillon car je suis dans le 72 ; son chef de cabinet m a rappelé et je lui est expliqué
        il m a dit que c était a partir du 1 octobre
        donc nous au 1 sept. c est sur on ne l aura pas donc moi je ne veux pas renouveler, point final ;
        en + plus grand chose a faire au boulot

        Répondre à ce message

        • RENOUVELLEMENT ???? LA DATE ??? 30 mai 2007 10:26, par véro61

          Bonjour à tous

          Comment prendre les nouvelles qui circule sur le site et qui dit que certains se sont fait renouveller pour un an , es-ce vrai ???, et je me suis laisser entendre dire que nous devrions avoir tous un entretien avec l’ANPE pour avoir un bilan de notre contrat ,

          moi j’arrive à + que 13 jours de travail, (avant la fin des 2 ans de CAE) et rien ne m’a été proposée comme RDV pour faire mon bilan !!!, (en 2 ans) alors quoi de vrai là-dedans !!!, de plus ceux qui se sont fait avoir risque de ne plus touchés le chômage si ils ne veulent pas d’un renouvellement ...

          et allez voir un site de la DAF, car apparemment on devraient avoir des frais de transport de remboursés, (Intranet de la DAF *code = VEN, passe = ZEN) forum de discussion

          enfin bref quand saurons nous à qu’elle sauce on va être mangés si on est renouvellés pour un an, 2 mois au chômage qu’on va avoir du mal à toucher pour les vacances et on nous rappelle au même tarif ....
          A suivre !!!!véro61

          p.s. : mm72 t’est ou dans la Sarthe ?? moi je suis dans l’Orne limite 72.28,

          Voir en ligne : CAE CAV le 30 juin, et après ...

          Répondre à ce message

          • pour véro 61
            je suis dans une école maternelle dans un village a 15km de la ferté bernard
            moi j ai 54 ans ; si je ne peux pas toucher
            le chomage et qu il faut renouveller je demande un mi temps car il n y aura pas assez de travail ; beaucoup de choses ont été faites cette année
            une enquête de l IA 72 est arrivée pour connaitre le désir des directeurs et des evs
            d autre part un nouveau calcul pour les heures a été envoyé : je n y comprend plus rien...et le jour de pentecote on n a pas a le récupérer, il doit nous être payé je crois(pour cav) enfin bref avec tout ça on nage complètement....
            donc moi je me bats pour les 1000e mais rien ,et on ne les aura pas
            donc je ne souhaite pas renouveller donc je ne fais rien pour : pas de pétition, pas engagéé syndicat.....

            Répondre à ce message

            • RENOUVELLEMENT ???? LA DATE ??? 31 mai 2007 21:07, par véro61

              Bonjour MM72, c’est véro61
              je viends juste de lire ton mail et je suis d’accord avec toi, nous dans l’orne on a été obligés de prendre rendez-vous avec la principale pour faire valoir nos droits, pour la journée de pentecôte, elle a dit qu’on avait pas à récupérer, car avant le RDV de mon collège en CAE, elle s’était renseignée, c’est le même site que celui des 50 h gratuites que l’on doit ne pas faire, (intranet DAF) mais on a enfin gagnés une partie mais pas le reste, et au sujet des renouvellements, on est loin de cela et ne parlons même pas de la prime de 1000 euros, j’ai moi-même recue une lettre y a une semaine qui me disait que j’y avait pas le droit, alors que je vois sur le site que d’autres l’on recus !!!, bref, le taux de chômage baisse, c’est sur et quand on voit M. BORLOO se vanter du travail pour tout le monde, on sait à quoi s’en tenir, nous, on ne baissera pas les bras, et on ferra reconnaitre nos droits,
              BON COURAGE A VOUS, ET SURTOUT SIGNER LA PETITION CAR ELLE AURRA PLUS DE POIDS, AVEC PLUS DE SIGNATAIRES,

              j’ai fait signer moi même tout mon collège, et je l’ai envoyer a AC ! 54 qui sont une super équipe, et qui se battent pour nous, faites aussi circuler la pétition, car plus on aura de voix plus cela parlera a celui qui nous arnaque et qui n’as pas finit de le faire !!!!!
              Véro61

              Voir en ligne : RENOUVELLEMENT ???? LA DATE ???

              Répondre à ce message

              • vu ce jour sur le site snudifo72

                A la question posée par la délégation pour l’avenir des personnels AVS et EVS, le Ministre a indiqué qu’il pensait pouvoir annoncer prochainement de bonnes nouvelles sur la prolongation de leurs contrats à la fin juin. La Fédération sera vigilante sur les suites de cette réponse.
                Le Ministre a répondu favorablement à ce que les syndicats nationaux de la Fédération puissent engager des discussions avec les responsables de son ministère sur les revendications des différentes catégories qu’ils représentent. ( Santé scolaire, administratifs, enseignants, chefs d’établissement …)

                que faut il en penser MM 72

                Répondre à ce message

  • Non à des renouvelements de contrats dans la mesure où ceux-ci reposent sur de la précarité. Il faut refuser ce type de contrat qui nous dessert,
    c’est de l’exploitation pure et simple ! On se moque de nous !
    Et ils n’aboutiront jamais sur la création de poste au moment où le gouvernement restreint le service public. De qui se moque t’on ?
    Il faut faire un refus de masse tant que les arguments ne seront pas plus "costauds".

    Répondre à ce message

  • bonsoir,
    je vien de lire tou vos article est j’en suis rester bouche-bé !!!!!!!
    je suis en contrat aidé (aide a la direction) dans le pas de calais, et un autre contrat aidé qui est dans la même école que moi dans une classe clis, et nous nous sommes bien renseignés sur nos droit avec la directrice de l’école :
    -le temps de travail est de 26h +1h pour rattrapé les samedis libérés
    -les vacances scolaires sont payés mais ne doivent pas etre rattrapé (car les 2 jours 1/2 de congé par mois qu’on a le droit on étais converti pour les congés scolaire)
    -les formations : vous avez le droit de demander les formations que vous voulez, même si elle ne sont pas dans celle proposé (la personne qui travail avec moi a demander une formation aide soignante est la obtenue), moi j’ai demandée une formation petites enfances (elle sera mise en place l’année prochaine)
    -pour toutes questions, se n’est pa à l’ia qui faut se renseigner, mais a votre employeur)
    -quand au renouvellement, il y en aura un de 12 mois pour commencer, tout du moin pour le pas de calais, apres le reste de la france je ne sais pas !

    si vous avez d’autres doutes ou renseignements, je me ferais un plaisirs de vous repondre si je le peut !!!!!
    et n’écouter pas tout se que on peut entendre dire, et renseigner vous a la source (l’employeur ou la plate-forme) se sont les seul qui pouron vous renseigner !

    Répondre à ce message

    • bonjour heureuse pour toi que ton contrat soit prolongée
      moi j suis du 93 et je sais pas encore
      j’ai 52 ans j’aimerai bien meme si c’est un emploi precaire

      Répondre à ce message

    • bonjour stephanie,
      cela m’etonne car je suis en ca (dans un collège)depuis le 6 novembre 2006 et je dois faire 32h50 par semaine pour rattrapper les vacances scolaires !! on m’a proposé un renouvellement jusque décembre 2007 et la je vais devoir faire 35h par semaine et après décembre je devrais faire 39h je ne comprend pas tout cela peut tu me renseigné stp merci d’avance !!!

      Répondre à ce message

      • Lulu, ils n’ont pas le droit de vous faire travailler autant. Cherchez " contrats d’avenir" sur internet et lisez tout ce que vous pouvez trouver. Faites un courrier à la DDTEFP en recommandé avec accusé de réception. Relisez bien votre propre contrat, il n’est pas spécifié que vous devez rattrapper les vacances. Adressez-vous à la CGT, essayez de voir un avocat gratuit, ou même, sacrifiez 30 ou 40 euros pour consulter un avocat pendant une demi-heure (qui connaît le droit du travail et préparez vos questions à l’avance). Faites un courrier en recommandé avec AR à l’établissement qui vous oblige à effectuer ce nombre d’heures, disant qu’il n’est écrit nulle part que vous devez travailler autant pour n’être payé que 26 heures. L’esclavage a été aboli. Une autre chose que vous pouvez faire, mais je ne sais pas si vous aurez gain de cause, c’est de dénoncer cela auprès du cher ministre qui a pondu ces contrats. Et pourquoi au "Canard enchaîné" ou au journal "Le Monde" ? Non seulement on a du mal à finir le mois avec ces maigres salaires et on flippe pour notre avenir et celui de nos enfants, mais en plus certains trouvent le moyen de saigner jusqu’au bout certains d’entre nous. Essayez également de vous adresser à un collectif pas trop loin de chez vous. Le pire c’est que tout le monde autour s’y met pour nous couler : la CAF, l’ASSEDIC, quelquefois l’ANPE... Bon courage, momo04

        Répondre à ce message

      • je suis en CA dans une ptite école à l’ile de la Réunion et dans mon contrat il est stipulé ke je dois travailler 26h par semaine. Pour les semaines où j’en fait moins, je rattrappe ca le soir lors d’une reunion parents-professeurs. Mais il n’a jamais été question ke je travaille pour rattrapper des vacances. Mes vacances je les ai comme les profs. Donc tourne toi vite vers ton employeur car t’es en train de te faire exploiter par ton collège.
        Voila

        Répondre à ce message

    • bonjour
      voila moi j’ai eu un cae depuis 1ermars 2007 ecole primaire de l’orne comme assistante a la direction et informatique mais aide en classe si besoin,en vrai je passe 98% de mon temps aider dans les classes. je suis payee tous les mois 86h40 depuis le 1er mars(contrat fini 28 fev 2008)en fait je travaille tous les jours de 8h45 a 12h et 13h30 a 16h30 donc 6h15 par jours sauf mercredi ou je ne fais que 8h45-10h45 soit 2 heures total semaine 27h (recuperation des mercredis liberes et vacances sont ainsi payees selon directrice) est ce legal car pas bcpde rensgts sur cae. je dois reprendre mardi vit seule avec 3 enfants 3 ecoles differentes puis je aller accompagner mes enfants car la ou je travaille elles ont toutes leurs enfants sur place donc ne seront pas absentes. Merci beaucoup.

      Répondre à ce message

  • Bonjour, je suis dans une école maternelle et nous venons de recevoir un mail demandant aux directeurs d’école s’il veut un renouvellement en CAV, au cas ou celui ci serait reconduit par le gourvenement.
    Puis je refuser un renouvellement même si l’école est ok pour le souhait d’un renouvellement en CAV assistant de directeur d’école.
    Vas t’on nous laisser le choix ?
    A vous lire
    D’avance merci
    zaza

    Répondre à ce message

    • Bonjour, je suis employé (evs) en contrat cav dans une école primaire du département de l’orne (61), je voudrais savoir si des personnes sont au courant sur un éventuelle renouvellement de contrat dans cette région. J’ai téléphoné ce matin au lycée employeur, celui-ci m’a répondu fin du contrat 30 juin, pour le reste on ne sait pas. Ma directrice est d’accord pour un renouvellement et moi aussi. Merci de vos réponses. PHIL

      Répondre à ce message

    • je suis dans le meme cas que toi.
      la directrice a mis oui et moi NON
      ON VERRA BIEN JE NE SUIS PAS INTERESSEE car pas trop de travail et coté assedic , on a rien eu comme promis.
      sinon on a rempli la feuille pour compétences et pour le solde des heures a faire jusqu au 30/06. RIEN n est décidé ; ça se fera par région et département selon les budgets et faut pas croire que juillet et aout seront payées !!!!!
      ou alors faudra récupérer en sept. et faire beaucoup d heures....déja qu on sait pas quoi faire par moments !

      Répondre à ce message

    • bonjour,
      je viens tout juste de decouvrir ce forum,.
      Je suis en CAE depuis janvier 2006 dans une ecole maternelle dans le 94,mon contrat a ete renouvelé en janvier 2007 pour 1an a nouveau, et une chose m inquiete, je ne touche que 590euro net hors je vois que certain en touche 718.
      Je suis paume dans tout ca.et pourrais je avoir plus d info sur cette fameuse aide au retour a l emploi, merci d avance.

      Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Je suis en contrat CAV EVS dans une école maternelle et mon contrat se termine le 31 août 07. A ce jour, et malgré les promesses annoncées sur les renouvellements, je n’ai toujours pas reçu un nouveau contrat de renouvellement pour la prochaine rentrée scolaire, alors que j’ai répondu oui au mail que nous avons toutes reçus dans nos boites aux lettres.
    Si vous êtes dans la même situation pouvez m’indiquer si vous l’avez reçu (je suis sur Toulouse) ?
    Merci pour vos réponses
    Zazat

    Répondre à ce message

  • a partir du 1er juillet augmentation sur le salaire pour les
    CAE : 602€92
    CAV : 783€80

    Répondre à ce message

  • je m’appelle Claudine

    je suis dégoutée d’avoir signée un CAE à mi temps de l’ENC, quand je terminerais mon CAE le 30/11/2007, je n’aurais droit à 14,00€ par jour (environ 420 € par mois) j’ai 56 ans et je suis veuve depuis 4 ans) que vais je faire avec cette somme, et même pas de prime de retour à l’emploi, c’est un scandale, il serais bien de se réunir et de faire parvenir une pétition à M. SARKOSY, il doit se rendre compte dans quelle situation il met les personnes qui signent les CAE, en plus des contrats de l’Etat
    je suis grand mère d’une petite et ne pourrais même pas la gâter pour Noël, merci l’éducation nationale qui ne donne pas le bon exemple
    nanou

    Répondre à ce message

  • attention, meme si sur la convention les cases formation d’adaptation au poste sont cochées, regardez bien votre contrat de travail. Si l’employeur y a mentionné que vous aurez des formations et qu’il ne tient pas ses engagements, vous pouvez joindre la DDTEFP qui vous dira d’allez au prud’hommes (meconnaissance de la convention)(et pas d’entretiens obligatoires avant chaque renouvellement)le contrat de travail primant sur la convention en matière de formations et eventuellement votre CAE peut etre requalifié en CDI.je suis dans ce cas. Bon courage

    Répondre à ce message

  • Bonjours

    Je suis ASEH dans 2 établissement en tous je fais 20h semaine ! On me dis que en janvier cela va changer je passerai a 26h semaine est ce vrai ????

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      L’horaire prévu au contrat ne doit pas être modifié. Refusez de signer toute annexe au contrat, tout emploi du temps prévoyant plus de 20h/semaine.

      Voir CAV et CAE de l’Education nationale : Non au rattrapage des vacances scolaires !

      Répondre à ce message

      • Bonjour à toutes et à tous
        J’ai reçu par mail dans le courrier de mon école un document ayant pour objet renouvellement des contrats échéance au 30 juin 2008
        Je voudrais avoir plus d’info et savoir si tout le monde l’a reçu merci
        Aurore 62

        Répondre à ce message

        • Merci de nous adresser une copie de ce courrier.

          Répondre à ce message

        • A ce jour, rien n’est arrivé à l’école. Peut-tu nous transmettre le contenu de ce mail ?

          Pascale 44

          Répondre à ce message

        • passe nous une copie de ce courrier svp merci

          Répondre à ce message

          • Voici les documents reçu Aurore 62
            Dans le cadre du renouvellement des CA ou de nouvelles autorisations de recrutement
            Ci joint

            Modèle 1

            Contrats à renouveler : échéance au 30 juin 2008
            Fiche de continuité
            Plan d’accompagnement à l’emploi et à la formation
            Contrats aidés 1er degré
            La présente fiche constitue la poursuite du plan projeté dans le dossier individuel.
            Identification
            Nom :
            Nom de jeune fille :
            Prénom :
            Adresse :

            Tél :

            Date de naissance :
            Moyen de déplacement :

            Permis de conduire : oui  non 
            Etablissement employeur (nom – ville – tél) :

            Etablissement d’exercice : école
            Etablissement mutualisateur (nom – ville – tél) :
            CAE :  N° identifiant ANPE :

            CA :  RMI  Référent-tuteur : directeur d’école
            API 
            ASS 
            AAH 
            Date de début de contrat :

            Date de fin de contrat :

            N° convention individuelle :
            Le salarié est-il reconnu travailleur handicapé : oui  non 
            Nom du référent-tuteur :
            Fonction :

            Poste occupé par le salarié :
            Niveau de formation – diplôme(s) :
            Joindre éventuellement un CV
            Parcours professionnel :
            Postes occupés
            Secteurs d’activité
            Nombre d’années d’expérience
            Types de contrat

            Projet professionnel envisagé – emploi recherché – formation souhaitée
            Plan d’accompagnement à l’emploi et à la formation
            (développer les actions projetées en cohérence avec le projet professionnel)

            Formation interne : oui
            décrire les actions visant les objectifs d’adaptation à l’emploi : au niveau de l’école
            participation aux actions de formation mises en place.

            Formation externe : conseil régional – les clés de la formation, modules au choix (se renseigner auprès des GRETA – liste jointe).

            AFPA

            Agences pour l’emploi

            Autres formations : formations GRETA

            Fait en 2 exemplaires, le _____________

            Signature du directeur signature de l’intéressé(e) signature de l’employeur

            Document de liaison à joindre à la fiche bilan et attestation de compétences
            1 ex  école
            1 ex  employeur
            1 ex  intéressé
            1 ex  agence pour l’emploi
            Modèle 2

            Nouveaux contrats : échéance au 30 juin 2008
            Plan d’accompagnement à l’emploi et à la formation 1er degré

            Identification
            Nom :
            Nom de jeune fille :
            Prénom :
            Adresse :

            Tél :

            Date de naissance :
            Moyen de déplacement :

            Permis de conduire : oui  non 
            Etablissement employeur (nom – ville – tél) :

            Etablissement d’exercice : école
            Etablissement mutualisateur (nom – ville – tél) :
            CAE :  N° identifiant ANPE :

            CA :  RMI  Référent-tuteur : directeur d’école
            API 
            ASS 
            AAH 
            Date de début de contrat :

            Date de fin de contrat :

            N° convention individuelle :
            (si connue)
            Le salarié est-il reconnu travailleur handicapé : oui  non 
            Nom du référent-tuteur :
            Fonction :

            Poste occupé par le salarié :
            Niveau de formation – diplôme(s) :

            Joindre éventuellement un CV
            Parcours professionnel :
            Postes occupés
            Secteurs d’activité
            Nombre d’années d’expérience
            Types de contrat

            Projet professionnel – emploi recherché – formation souhaitée
            Plan d’accompagnement à l’emploi et à la formation
            (développer les actions projetées)

            Formation interne : oui
            décrire les actions visant les objectifs d’adaptation à l’emploi : au niveau de l’école
            participation aux actions de formation mises en place.

            Formation externe : conseil régional – les clés de la formation, modules au choix (se renseigner auprès des GRETA – liste jointe).

            AFPA

            Agences pour l’emploi

            Autres formations envisagées : formation GRETA

            Fait en 2 exemplaires, le _____________

            Signature du directeur signature de l’intéressé(e) signature de l’employeur

            Document de liaison à joindre à la fiche bilan et attestation de compétences
            1 ex  école
            1 ex  employeur
            1 ex  intéressé
            1 ex  agence pour l’emploi

            Répondre à ce message

  • le cav dans l’éducation nationale est le meilleur moyen de travailler à perte !je suis reconnue adulte handicapée à 65%, sur un 20 heures je conservait cette allocation, en signant un cav sur 26 heures , l’état m’a enlevé 500 euros de mon allocation d’adulte handicapée !!j’ai donc un réel manque à gagner de 300 euros et en comptant les frais de déplacements, je suis à perte, le 20 heures m’ayant été refudé par le médécin expert !!où vat-on ?!!!!!

    Répondre à ce message

  • bonjour à tous,
    premier passage sur ce site,
    donc excusez moi si doublon ou sujet évoqué ailleurs ;
    j’ai 53 ans et je sors d’un CAE (deux fois six mois dans un collège)
    et je viens de perdre mes droits assédics à cause de ce contrat !!!
    trop de revenu l’année dernière,
    alors que ma compagne vient d’être licenciée,
    je suis tout les jours à la DDTE pour faire rectifier ma position,
    ne prenez pas des contrats d’avenir aveuglément, si vous dépasser les plafonds de revenus (1500 euros pour un couple)
    vous allez vous retrouvez à la fin du contrat sans rien !!!
    4 euros d’indemnités par jour !
    merçi qui ?
    patrick

    Répondre à ce message

  • comment on procède pour un renouvellement de contrat d’avenir aide au directeur je suis dans la même
    école depuis 22mois septembre 2006.la limite est donc de 36 mois merci dee me répondre nathaliebrevet@yahoo.fr

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    je suis EVS depuis 1 ans et demi maintenant dans une école primaire (fin du contrat juin 2008 : ce qui fera 20 mois)

    Vous dites que la formation des EVs lors de leur contrat est rare mais quand est-il après leur contrat fini ?
    Sachant que le mien fini juin 2008 (je ne souhaite plus renouvellé)mais je souhaite faire une annee d’IUFM (je me suis inscrit)

    - Est ce que j’ai une chance que ma formation soit remunéré par les assedic ou anpe ou education nationale ?

    merci pour vos reponses

    Répondre à ce message

  • Bonjour, je suis dans cette situation, j ai signé un cav dans un collège le 1/12/2006 jusqu’au 30/06/2007, mon contrat a ete renouvelé du 01/07/2007/au 30/06/2008 et le sera probablement pour la rentrée 2008/2009, mon poste et de m occupé de la salle informatique d’assiter les prof de faire la maintenance de tous les PC du collège(75 postes)la fréquentaion de la salle au augmentée de 100% cette année tous les enseignents et l administration souhaite me revoir, un cav est quand même un CDD et la lois dit bien qu on ne peux signer plus de 3 contrats. je suis dans ce cas 3 contrats sans intéruption dans le même poste, alors je me pose la question suivante serait il possible de leurs demander de changer mon cav en cdi.
    Merci de vos reponses
    .Michel

    Répondre à ce message

  • Urgent, apres 1 ans 1/2 en contrat Cae secretaire de documentation dans un CDI d’un lycée, 30h par semaine !!!!payé 574 euros net par mois (on m’a dit de faire 30h car payer pendant les vacances scolaires !!!! Mais en lisant les différents commentaires je crois que je me suis faite avoire !!! y a t il un recours possible ???? Merci

    Répondre à ce message

  • l’anpe me propose un CAE education nationale comme surveillante externe, 20 h pour 8,71€/h pour 6 mois. Je voudrais savoir si :
    . je vais toucher 591€ par mois net et tous les mois travaillés
    . j’ai droit à toutes les vacances scolaires rémunérées comme les profs
    jolyne

    Répondre à ce message

  • Mon contrat CAE a été renouvelé jusqu’en juin 2009. A ce jour on m’a demandé d’effectuer 116 h supplémentaire sous prétexte de compenser les vacances scolaires. Comment puis-je faire pour récupérer ses heures ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    J’ai lu un peu plus haut que les contrat avenir dans l’éducation nationale ne touchait pas "la prime de retour à l’emploi", c’est faux.
    Je suis moi même en contrat avenir depuis le 1/10/2006 dans l’éducation nationale et j’ai bien touché ma prime de retour à l’emploi, donc il faut se renseigner avant d’avancer n’importe quoi, il y a du monde en ce moment qui lise tout ces messages.

    Répondre à ce message

  • bonjour mon mari qui est marocain a du mal a trouve du travail inutile de vous dire pourquoi

    quand un jour il trouve un cae on lui fais un contrat de 6 mois sachant qu avant il avais travaille pour cet organisme de hlm 15 jours ss etre paye. il avait de nouveau 1 mois d essai sur sur ces 6 mois.au terme de la période d essai cette chére directrice lui a notifie qu elle ne le garde pas qu elle L avais embauche pour lui faire plaisir et comme un contrat normal leur coutais cher ils sont passe par le cae ! QUELLE HONTE DE TRAITER LES GENS COMME ÇA ,ALORS ÇA SI CE N EST PAS DE LA DISCRIMINATION ET DU NON RESPECT DE L ÊTRE HUMAIN C EST QUOI ?

    Répondre à ce message

  • Cela fais 3 ans que je suis en CA dans une école maternelle et vraiment je n en peu plus a part mettre les chaussures aux enfants et les moucher je n aurais rien compris dans ce contrat je suis rentrée en tant que secrétaire et me voila ATSEM j attend impatiemment décembre pour la fin de ce koh lanta

    Répondre à ce message

  • Une personne qui est en CAE peut-elle rompre son contrat pour signer un CONTRAT D’AVENIR avec un autre employeur ?
    En théorie, la rupture du CAE est possible pour signer un CDI ou CDD de plus de 6 mois mais là il s’agit d’un contrat d’avenir qui va durer 9 mois et avec plus d’heures de travail.
    Merci de m’aider rapidement, c’est assez urgent...

    Répondre à ce message

    • Non, on ne peut pas rompre un contrat aidé (CAE) pour un autre contrat aidé (Contrat Avenir).

      De toute façon, Pôle Emploi ne vous laissera pas faire et refusera d’accorder la convention à l’employeur qui vous propose un contrat avenir.

      Vous oubliez que ces contrats sont soumis à l’acceptation de Pôle Emploi. Il faut d’abord signer la convention tri-partite (Pôle Emploi, futur employeur, futur salarié), puis attendre que la convention revienne acceptée ou non. Si elle est refusée, le contrat de travail ne peut pas être signé.

      Un contrat aidé signé avant que la convention revienne est une tragique erreur pour le salarié. Si Pôle Emploi refuse le contrat, le contrat signé se transforme en CDD classique et l’employeur n’aura aucune aide. Autant vous dire que vous ne passerez pas la période d’essai !

      Ce n’est pas un passage d’un job à un autre.

      Votre employeur actuel peut très bien augmenter vos heures, un CAE c’est 20 h minimum, 35 h maximum. Seulement, ses subventions resteront calculées sur la base de 20 h, hebdo.

      Répondre à ce message

  • Bonjour, je recherche a en savoir plus sur ces contrats maintenant CUI.
    On me propose un poste dans une ecole maternelle jsute a cote de chez moi, je sais que je ferais du secretariat et du travail de l atsem.
    Combien vais je toucher en salaire, est ce que ces contrats sont bien ?
    je n arrive pas a trouver de site à jour, merci de votre reponse c est urgent

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Je suis actuellement E.V.S dans une école primaire depuis septembre 2009. A l’époque où mon contrat a été signé, je vivais seule avec ma fille, je percevais le RSA. Mais depuis les choses ont changé, je suis de nouveau avec le père de ma fille. Vont ils me renouveler mon contrat malgré cela ?
    Merci pour vos réponses

    Répondre à ce message

  • Bonsoir,
    Je suis dans le flou artistique total !!! En effet, je suis employé evs-ash dans une école primaire sur Angers et je me pose des questions auxquelles je n’ai encore aucunes réponses. J’ai signé un CUI-CAE et mon employeur est un lycée même si je travaille dans une école primaire et maternelle dans la même ville. et la réponse à ma question posée à la secrétaire ne me conviennent pas.
    Qui paye mon salaire ????? (le lycée, la caf mais rien de noté quand je me connecte à compte, le conseil général,..) Bref aidez-moi j’ai besoin de savoir !!!!!!!!!! Merci à tous et à toutes.

    Répondre à ce message

    • Tout cela est normal pour l’Education Nationale... Comme les écoles ne sont pas habilitées à signer des contrats de travail, votre employeur est un lycée. Votre salaire vous sera versé par ce qu’on appelle l’établissement mutualisateur, un lycée qui gère financièrement les contrats aidés signés par tous les lycées et collèges de la circonscription.

      Il est possible que selon votre situation, vous ayez droit à une fraction de RSA en plus du salaire, posez la question à votre CAF.

      Répondre à ce message

  • bonjour,

    mon ami est médiateur de réussite scolaire dans un collège. Il ne lui propose pas de renouveler son contrat et quitte donc l’établissement fin septembre. Aura t’ il droit à une prime quelconque ?

    Répondre à ce message

    • Contrairement aux CDD classiques, les contrats aidés ne donnent pas droit à la prime de précarité et il n’y a rien d’autre.

      AC ! 54

      Répondre à ce message

      • JE suis en cae de 20 heure la paie est plutot correcte je m attendais à moins et on m a propose de faire la cantine en plus donc 4 heure de plus ! je suis avs en maternelle tout se passe bien mais le vendredi je vais au primaire et l’ ambiance est plutot mossade ! sinon certaine se casse vraiment la tête avec ses enfants pas normaux ou handicape moteur pour rien car elles n auont jamais de cdi et ne purront jamais faire carriere ! donc le enfant si il est en crise qu il al fasse je me casse pas le tête ioi ! en plus mon contrat est bidon il est m pas signe par mon employeur il y a juste ma signature et l ecole indique n est pas la bonne ni le nom des directeurs ! n importe quoi !

        Répondre à ce message

  • Concernant les contrats aidés, j’aimerais savoir si l’on peut en bénéficier sans être inscrit au pôle emploi.

    Je pose la question autrement, un employeur peut-il embaucher une personne en contrat aidé sans passer par le pôle emploi ?

    Des milliers de personnes sont en recherche d’emploi sans passer par l’usine pôle emploi, ont-elles droit à des contrats aidés ?

    Un peut de lecture sur les chiffres du chômage d’août 2011.

    http://www.agoravox.fr/actualites/e...

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    je voulais avoir quelque réponse à ma question.
    Je suis aujourd’hui assistante administratif et j’ai un CAE jusque mars.
    On viens de me proposer un poste avec un contrat d’avenir.
    Mais ai-je le droit de casser mon contrat pour un contrat d’avenir ma conseillère mission locale ma dit que non.
    J’ai besoin de vos reponse d’urgence merci

    Répondre à ce message

    • On ne peut pas quitter un contrat aidé pour un autre contrat aidé.

      Le contrat avenir n’existe plus, il a été remplacé par le CUI. Vous voulez sans doute parler des Emplois d’Avenir, nouvellement créés pour les jeunes.

      Mais rassurez-vous, vous en aurez bien un jour, vu que c’est pour les mêmes employeurs qui recrutent déjà en CUI et qui vont en abuser. D’ailleurs, je parie qu’ils préféreront les CDD au CDI et que le temps plein recommandé sera souvent remplacé par la clause "sauf exception".

      Bref, toujours la même merde sous appellation différente.

      Répondre à ce message

Répondre à cet article