AC ! Réseau - Agir contre le chômage et la précarité

Accueil > Contrats "aidés" : CAE, contrat d’avenir... > Précaires en contrats aidés, rencontrons-nous !

Précaires en contrats aidés, rencontrons-nous !

mardi 2 janvier 2007, par le réseau d’AC !

Vous avez signé un contrat aidé (contrat d’avenir, CAE, RMA, CIE...)
et vous avez le sentiment de vous être fait avoir, par le
gouvernement, votre Conseil général, l’ANPE, la CAF, l’Assedic ?

Vous voulez que le gouvernement tienne ses engagements sur ces
contrats ?

Vous voulez que la CAF ou les Assédic annulent les prétendus « trop
perçu »
qui ne sont que la rémunération qui vous avait été promise ?

Vous voulez la prime de 1000 euros ?

Vous voulez une formation choisie et rémunérée qui vous permette de
sortir la tête de l’eau ?

Vous voulez que ces contrats soient transformés en contrats de
travail normaux, avec un salaire normal qui vous permette de vivre
et de vivre bien ?

Vous voulez démissionner de ce boulot que l’ANPE ou le service
RMI vous a obligéE à accepter sous la menace de supprimer vos
allocations ?

SeulE, vous n’y arriverez pas mais toutEs ensemble, vous avez une
chance de faire plier ce gouvernement
, les départements qui
appliquent ce contrat et les employeurs qui en profitent.

Regroupez-vous, contactez-nous !

Vous souhaitez créer un collectif ?

Votre collectif de chômeurs-précaires souhaite prendre part à la
lutte contre l’arnaque ?

Vous êtes volontaire pour être la personne que toutes les autres de
votre ville ou de votre région contacteront pour organiser une
première réunion ?

Envoyez-nous l’adresse de votre messagerie à ac@ac-reseau.org
précédée du nom de votre ville et de votre département.

Nous les publierons sur le site au fur et à mesure.

(Nous ne
publierons pas de numéros de téléphone).

Nous prendrons contact avec
vous, pour partager les infos que nous avons réunies sur le sujet,
vous donner des pistes pour lancer un collectif, relayer les
initiatives...

Le fait de donner vos coordonnées vous engage à contacter toutes les
personnes qui se sont manifestées auprès de vous pour organiser une
première réunion
. Après, ce sera au collectif -si collectif il y a-
de s’organiser comme il le souhaite.

Une semaine d’actions et de visibilité est envisagée en février.

Inscrivez-vous sur le forum Contrats Aidés pour échanger, s’informer,
poser ses questions et préparer la mobilisation avec les autres
personnes concernéEs.

Pour vous abonner, envoyez un message à :
contrataide-request@ml.free.fr , avec comme sujet du message : subscribe

Premiers contacts :

08 - Charleville-Mézières

12 - Millau

13 - Marseille

14 - Caen

17 - Saintes

20 - Corse - Ajaccio

22 - Caulnes

25 - Quingey

27 - Évreux

29 - Brest

30 - Nîmes

31 - Toulouse

34 - Hérault

43 - Le Puy en Velay

44 - Communauté Urbaine de Nantes

44 - Nantes

47 - Agen

49 - Angers CACP 49 - Angers AC ! 49 - Angers SNUIPP

54 - Lunéville-Nancy

56 - Rohan

58 - Nevers/Decize

59 - Douchy les Mines

59 - Seclin

59 - Bassin de Douai, collectif EVS

61 - Alençon

62 - Hénin-Carvin Collectif de CAE/CAV

66 - Perpignan

70 - Héricourt

74 Haute-Savoie 74 - Morzine

75 - Paris

78 - Mantes la ville

79 - Deux-Sèvres

81- Aussillon

84 - Orange ou 84 - Vaucluse ou 84 - Avignon

91 - Essonne

Ile de France

Site utile :

Blog CGT chômeurs Nîmes

Voir aussi les articles :
- "Le salaire n’est pas une loterie"
- "Le 30 juin, et après ? ..."

Voir tous les articles de la rubrique contrats aidés

Messages

  • Mon CES, puis CAE, c’était ça ou plus rien. Ayant une pension alimentaire de mon ex-mari pour soutenir 2 enfants trop grands (entre 20 et 25 ans) pour être reconnus par la CAF, je n’avais rien à espérer de ce côté là !

    Mon CAE, c’est un boulot qui me plait beaucoup dans une association qui n’a pas les moyens de me payer plus (sûr qu’un CAE pour un Bac + 5, c’est pas terrible, mais encore une fois après 50 ans qu’espérer de mieux actuellement ?).

    Tout ça pour dire que trouver des financements pour que les associations puissent embaucher en CDI et payer correctement, ce serait bien aussi.

    Fanny

    • bonjour , moi aussi j’ai "béneficié" d’un ces qui devait etre renouvelé , mais au bout de 18 mois , arrété , aprés 2 ans de cho^mage , je suis en cae , pour 24 mois , nous avons interrogé notre employ
      veur sur notre avenir aprés : réponse : basta , vous terminez , ensuite , je reprends d’autres personnes ........on nous appelle aussi " gogoles , ou cas sociaux" !dans le domaine de la santé la convention ne prévoit pas de formation , j’ai méme fait un dossier pour harcélement que j’ai soumis à un avocat , tellement humiliée d’étre traitée ’ de personnel de bas étages ..........

    • bonjour

      je suis en contrat d’avenir depuit le 15 mai 2006 je suis reconnue en cotorep categorie b je percois 750€ de salaire net mensuel pour 104
      de travaille mensuel je terminerais ce contat dans un peut plus de
      4 mois je comprend votre inquietude nous ne somme pas pris en
      consideration en tant qu’employer a part entiere mais en tant qu’employer
      de demi- mesure nous retournont progressivement aux tempt des seigneurs
      et l’on dit que c’est avec le passe que l’on construit l’avenir !!!!!!

    • je peus pas donner mes coordonnées j’ai pas outlook configurer au cas ou nemea84@orange.fr à Orange 84100

    • bonsoir

      espoir qui ne sera pas realiser si personne ne se motive Je suis dans la meme situations que toi et cela fait plus de 15 jours que je me bouge et je te pris de croire que ca va bouger si nous sommes solidaires

      j ai passe un appel sur ce site samarobriva

    • en contrat aodés depuis le 22 juibn 2006 ; j’avais pzs vu les choses de " mon coté " , je bataillais seule
      le contact email en marche pas ...mais cela sympa de pouvoir monter un forum un blog pour reagir ensemble

    • Je reponds à Denis Krayzel au sujet de son Contrat Avenir (4 janvier 2007)

      Si ce type de contrat vous satisfait financièrement normalement votre employeur peut vous renouveler encore votre contrat si il est content de vous. Les contrats d’Avenir peuvent aller sur une durée de 5 ans exceptionnellement et cela semble votre cas en tant que T H . Cela vous laisse le temps de chercher autre chose si vous le désirez ou de passer des concours celon votre âge. Vous pouvez lire ci-dessous le texte officiel.

      Durée du contrat : principe Le contrat d’avenir est conclu, en principe, pour une durée de 2 ans. Il peut être renouvelé dans la limite de 12 mois, soit un total de 36 mois. Pour les bénéficiaires âgés de plus de 50 ans et les personnes reconnues travailleur handicapé, la limite de renouvellement peut être de 36 mois, ce qui porte à 5 ans la durée totale du contrat. Durée du contrat : dérogation

      Lorsque des circonstances particulières tenant au secteur d’activité professionnelle ou au profil de poste le justifient, le préfet peut, s’agissant de la convention de contrat d’avenir, prévoir une durée comprise entre 6 et 24 mois ou, pour les personnes bénéficiant d’un aménagement de peine, prévoir une durée minimale de trois mois., le contrat d’avenir étant alors conclu pour la même durée. Sous réserve du renouvellement de la convention, la durée totale du contrat ne peut, compte tenu du ou des renouvellements, excéder 36 mois. Pour les bénéficiaires âgés de plus de 50 ans et les personnes reconnues travailleurs handicapés, cette durée totale ne peut excéder cinq ans

    • 12 janvier 2007
      bonjour, je suis en contrats aidés depuis 1997 dans le meme collège d’abord en CES puis CEC et maintenant CAE.
      je me bats depuis bientot 10 ans pour rester dans mon emploi qui me plait enormement, j"ai le soutien de la direction des enseignants, des parents et pourtant je n’arrive pas à obtenir un CDI paye honorablement.je vais avoir 50 ans et je suis déclarée COTOREP.j’ai decidé que je me battrais jusqu’au bout en estimant qu’après avoir travailler 10 ans presque gratuitement
      il me semble normal de m’offrir un emploi stable.si on est plusieurs à se battre on gagnera. lise

    • ac avec ces contrats , méme sil est content de nous ,le patron prendra d’autres chomeurs , plus interessant pour lui , tous les avantages sont pour lui , combien ont eu une formation, combien d’embauches aprés ? n’éspérons rien...vous révez !

    • qui dit mieux : mes collégues cae et moi devant les gendarmes , notre responsable de service appuyée par l’employeur a porté plainte contre son personnel : motif , menace de mort elle aurait reçu une photo qui ne lui aurait pas fait plaisir , prises d’empruntes digitales , menaces intimidations , nous ne sommes pas dociles , ne voulons pas accepter tout et n’importe quoi , au secours ...........

    • Bonjour,

      Je suis des Ardennes (08), je suis reconnue cotorep mais mon contrat avenir a été rempli sans ma présence et ma reconnaissance TH n’apparait pas sur le contrat. J’ai demandé à mon employeur (un collège) "qui avait rempli les contrats" et celui-ci m’a répondu que c’était l’éducation nationale, mais il n’y a aucune signature de l’éducation nationale sur mon contrat donc je n’y comprend rien !!!
      Si ils viennent à renouveler mon contrat faut-il que je les prévienne que je suis reconnue TH ou je ne peux plus car sur le contrat initial cette case n’était pas cocher.

    • bonjour , vas voir à l’inspection académique des ardennes, avant rassembles bien les éléments de ta demande pour ne pas qu’ on te réponde dans le vague...voir aussi les horaires d’ ouverture de celle çi !

    • Encore pire que moi, bon je me suis fais avoir en signant mon contrat avenir (banal comme tout le monde) mais moi on me considére comme faisant parti du personnel à part entière, ça m’a même étonné ! Comme quoi ! toutes les situations sont possibles.

    • Je pense bien ! qu’il est satisfait de moi, mon employeur : il peut m’utiliser à moindre frais pour un résultat OPTIMUM !

      salaire net mensuel : 750 euros
      prime de retour à l’emploi : refusée.

      ça vous motive dur, tout ça ! ! !

    • BONJOUR, voila moi j ai 50 ans seule mais on m propose que des contrats précaires style CAE CONTRAT AVENIR !!!!! mais franchement ce n est pas avec ça que je vais m en sortir c est du n importe quoi je suis solidaire a votre vous de plus je suis en ASS actuellement cette allocation n est jamais revalorisée 450 euro par moi cela fait plus que juste !!!!!

  • Bonjour,

    Il y a peu je me suis interrogé à ce sujet sans avoir de certitudes.

    Que pensez vous de cette "démonstration" ?

    Aprés recherches ...
    Il existe un décret qui m’avait totalement échappé.
    Ce décret dit que l’adhésion au régime unedic est obligatoire pour les embauches en CA (Contrat d’Avenir) et CAE (Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi).

    Cette adhésion au régime général vaut individuellement pour les contrats en cours et prend fin dès lors que l’établissement ne dipose plus de contrats aidés.

    J’en conclu que tous les CA et CAE qui se sont vu refuser la prime pour l’emploi pour défaut d’adhésion à l’Unédic .....
    se sont fait arnaquer .
    C’est tellement gros que je me demande vraiment si y’a pas encore un truc qui m’échappe sur ce coup ?

    Arrêté du 26 octobre 2005 portant agrément de l’accord du 6 octobre 2005 relatif au régime d’assurance chômage applicable aux contrats d’accompagnement dans l’emploi et aux contrats d’avenir
    NOR : SOCF0512202A
    Le ministre de l’emploi, de la cohésion sociale et du logement,
    ... / ...
    Arrête :
    Art. 1er. − Sont rendues obligatoires, pour tous les employeurs et tous les salariés mentionnés aux 2o et 3o de l’article L. 351-12 du code du travail, les dispositions de l’accord du 6 octobre 2005 relatif au régime d’assurance chômage applicable aux contrats d’accompagnement dans l’emploi et aux contrats d’avenir.
    Art. 2. − L’agrément des effets et des sanctions de l’accord visé à l’article 1er est donné pour la durée de validité dudit accord.
    [-NdlA : L’accord s’applique pour une durée déterminée du 1er août 2005 au 31 décembre 2007.-]
    Art. 3. − Le délégué général à l’emploi et à la formation professionnelle est chargé de l’exécution du
    présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.
    Fait à Paris, le 26 octobre 2005.

    • salut

      six mois qu’on se pose la question à AC Paris et on n’est pas les seuls !
      En ce qui concerne l’adhésion à l’unedic, il faut que je retouve une circulaire qui prescrivait effectivement l’adhésion avec un régime spécial ( prise d’effets au bout d’un an de cotisations ).

      Si tout ça se confirme là il faut faire péter la baraque !

      Bon à part ça, il semble que depuis le décret d’octobre modifiant les conditions d’accès, certains arrivent à la toucher cette fameuse prime tandis que d’autres se cassent toujours les dents.

      Et toujours pas de réponse du ministère...

    • Bonjour... Je suis moi aussi en contrat aidé dans une école maternelle. Je lis que certains ont réussi à toucher la prime. Mais comment ont ils fait ???
      D’avance merci de vos réponses.
      Bien à vous
      Delphine

    • bonsoir

      eh ben ils ont eu de la chance d abord et peut etre qu ils se sont battus pour l avoir ecris moi j ai fait un appel pou ne plus subir

      moi aussi j essaye d obtenir mes droits il y a un ecrit si tu a ete embauche apres le 1.10.2006 tu as droit a la prime c est le Ministre Mr BROLLO s y est engagé ! nous allons mener une actiona au plan national avec le snuipp si tu s en CA education nationale ou pas tu peux les contacter ils sont dans toutes les regions, nous nous continuons meme si certains sont sourds parce que tout le monde a ete lésé c est uniquement une arnaque electorale pour faire baisse le taux de chomage et nous nous avons ete depossede de nos droits nous les doublement exclus et les nouveaux escalves de la vie moderne

    • bonjour , nous , employé(e)s en cae ; normalement pour palier aux emplois non satisfaits , et non permanents ...quelle est votre qualification dans votre entreprise ?etes vous certain(e)s que votre emploi n’est pas permanent ? surement que si ! alors vous pouvez demander la requalification de celui çi , il vous faudra peut étre un avocat , et ainsi essayer d’obtenir la prime de précarité ou de fin de contrat..car celui si pourrair étre transformé en cdd ( normal) ou en cdi ; cest ce que je vais faire ..faites le vous aussi !

      Voir en ligne : http://.ac.eu.org/spip.php?article1522

    • Le but de cet accord est d’accorder des droits aux indemnités chômage après le Contrat d’Avenir ou le CAE, sans que soit utilisé le système dit d’auto-assurance de la plupart des administrations.

      Il ne me semble pas que çà permet d’obtenir la prime à l’emploi pour les embauches antérieures à octobre 2006.

      Mais cela peut fonder un recours contre un refus de prime : le recours se fait devant le directeur de la CAF.

    • Une précision :

      Les personnels des établissements publics, allocataires des minima sociaux, dont les contrats ont été conclus avant le 1er octobre 2006, sont expressément exclus du bénéfice de l’ancienne prime appelée "prime exceptionnelle de retour à l’emploi". Pour que l’adhésion à l’UNEDIC soit prise en compte, il fallait un an d’ancienneté pour les CAE et 2 ans pour les CAV.

      Par contre, pour les contrats conclus à compter du 1er octobre 2006, il existe une nouvelle prime appelée "prime de retour à l’emploi" à laquelle les personnels des établissements publics, allocataires de l’ASS, du RMI ou de l’API, ont droit. Certaines CAF et ASSEDIC confondent (volontairement ou non) les 2 primes pour ne pas payer.

      Pour la prime de 1000€ pour tou(te)s, quelle que soit la date d’embauche, une seule solution, l’action collective :

      CAV, CAE, RMA : Le salaire n’est pas une loterie !

      CAE / CAV : le 30 juin, et après ?…

    • Une précision :

      Les personnels des établissements publics, allocataires des minima sociaux, dont les contrats ont été conclus avant le 1er octobre 2006, sont expressément exclus du bénéfice de l’ancienne prime appelée "prime exceptionnelle de retour à l’emploi". Pour que l’adhésion à l’UNEDIC soit prise en compte, il fallait un an d’ancienneté pour les CAE et 2 ans pour les CAV.

      Par contre, pour les contrats conclus à compter du 1er octobre 2006, il existe une nouvelle prime appelée "prime de retour à l’emploi" à laquelle les personnels des établissements publics, allocataires de l’ASS, du RMI ou de l’API, ont droit. Certaines CAF et ASSEDIC confondent (volontairement ou non) les 2 primes pour ne pas payer.

      Pour la prime de 1000€ pour tou(te)s, quelle que soit la date d’embauche, une seule solution, l’action collective :

      CAV, CAE, RMA : Le salaire n’est pas une loterie !

      CAE / CAV : le 30 juin, et après ?…

  • BONJOUR A TOUTES ET A TOUS

    AVEZ VOUS REMARQUE QUE NICE (ALPES MARITIMES) NE FIGURE PAS DANS LA LISTE DES VILLES.?????????????????????????????????????????
     !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • J’ai lu les témoignages sur les sites RTO et AC, et je suis heureuse de voir qu’un mouvement de regroupement est en train de se faire pour faire valoir nos droits.
    J’étais bénéficiaire de l’ASS. Depuis sept je suis en CAV (contrat d’avenir... sans avenir) :
    assistante administrative de la directrice dans une école maternelle, contrat à durée déterminée de 10 mois, du 1er sept au 30 juin.
    A noter : je n’avais pas de logement, j’étais soit en coloc soit logée dans de la famille, et comptais sur cet emploi en CAV pour pouvoir reprendre un logement.
    Voici grosso modo la liste des mauvaises surprises depuis que j’ai signé mon CAV :
    - les assedics m’ont tout d’abord envoyé un courrier (17 oct) avec de belles explications sur le mode de calcul du "maintien partiel des allocations" assedic qui me serait versé. J’ai fait le calcul (240 euros env) et la somme a effectivement été versée sur mon compte. Oh joie, tout va bien.
    10 jours plus tard je recevais la notification d’accord de renouvellement de l’ASS. Tout va toujours bien.
    Le 1er nov, je reçois un courrier des assedic "interruption de votre ASS" expliquant que durant la durée de mon contrat, mon allocation est "diminuée de l’aide versée à votre employeur", c’est à dire en terme
    claire, supprimée. Un 2e courrier à la même date me demande de rembourser les 240 euros versés pour septembre pour motif de "CUMUL TRAVAIL"... on croit rêver ! ou plutôt cauchemarder.
    - je commence mes recherches de logements :
    Logement sociaux : réponse de l’assistante sociale : "votre situation n’est pas dramatique, il y a des personnes dans des situations plus graves, vous êtes logée dans de la famille donc non prioriaire". merci. Je dépose qd même un dossier de demande de logement, on m’annonce env 1 an de délai au min.
    Via agences ou particuliers : partout on demande un CDI et un salaire représentant 3x le loyer + charges. Autant dire que je ne peux rien louer, si ce n’est une chambre.
    - les assedic me signifient ensuite (lors d’un appel tel de ma part) que je n’ai plus à envoyer mes feuilles de salaires, et ce pendant toute la durée du CAV. Aucun courrier ne m’avait informé de cela et j’envoyais donc mes feuilles de salaires pour rien. merci encore.
    - 19 janvier je reçois le "demande de prime de retour à l’emploi" à laquelle je réponds avec toutes les pièces justificatives demandées + un petit mot précisant la situation particulière du CAV
    - réponse le 1er fév : pas de prime car je ne travaille pas dans le privé ou assimilé. re-merci.
    - côté alloc logement : la CAF m’annonce qu’elle ne prend pas en compte mes revenus de l’année précédente mais mon salaire actuel x 12, ce qui est un non-sens complet puisque je suis en CDD pour 10 mois ! résultat : de 240 euros environ auquel j’ai droit en simulation pour un studio, je passe à "ZERO", d’autant que le salaire pris en compte est le brut
    imposable qui est de 931 euros alors que le net est de 768 !!
    - côté aide au logement : aucune aide côté employeur qui ne cotise pas au 1%, et pas le droit au "loca-pass" qui est réservé au moins de 30 ans (zut, j’ai 39 ans), et salarié du privé. Merci le service public !
    A tout cela j’ajoute : pas de cotisation prise en compte pour le chomage (l’Education Nationale ne cotise pas aux assedics), ni pour la retraite. aucune garantie de percevoir quoi que ce soit de la part du rectorat (normalement chargé de verser le "chomage" pour les employés de l’EN). Aucune formation alors que le contrat avenir repose principalement sur la formation en vue d’embauche définitive (à ce sujet, l’ANPE m’a dit "de toutes façons, avec l’educ nationale, vous n’aurez rien, aucune formation, et aucune perspective d’embauche").
    Bon j’arrête là...
    J’ai finalement trouvé une agence immobilière qui accepte de me louer un appart avec un parent comme garant, mais qu’en est-il pour ceux qui n’ont pas de parent pouvant être garant ?
    Ces contrats permettent à l’Etat de faire baisser les taux du chomage tout en exploitant les personnes, sans aucune perspetive d’avenir. C’est plus que scandaleux. Mais je crois que tout a déjà été dit sur le site.
    Bien-sûr, comme certains le disent ici, il y a des avantages à avoir retrouvé un emploi, mais cela n’excuse EN RIEN la façon dont nous sommes traités, on nous retire toute aide, on ne nous donne ni exlications claires, ni assistance, que ce soit côté ANPE, Assedic, CAF ou services sociaux, et tout ça au super profit de l’employeur/ de l’état.
    Ah c’est sûre on est accueilli comme des sauveurs dans les écoles qui réclament des aides admin depuis 10 ans, mais l’EN s’en tire bien, ça ne lui coûte quasiment rien ! On se moque non seulement de nous, mais aussi des directeurs d’école et des écoles.
    Je vais entamer les démarches telles que proposées sur le site (formulaire auprès de l’assedic et CAF) et je souhaite rentrer en ctc avec d’autres personnes de mon dptmt (Savoie) pour une action collective.
    Je pense aussi contacter les syndicats de l’EN.

    mpa73

    • Si vous souhaitez que les Savoyards vous contactent, envoyez-nous l’adresse de votre messagerie.

    • Bonsoir,
      je suis également en CAV dans une école primaire depuis Septembre 2006. Je viens de reçevoir le refus de la CAF concernant la prime de retour à l’emploi...
      Je vous laisse mon mail et je souhaiterai avoir les coordonnees de AC 73
      merci

      sandrota73@yahoo.fr

    • Vous pouvez contacter la personne de Moutiers inscrite au bas de l’article.

    • moi aussi je suis ds la meme situation que toi, que du blabla, aucune promesse de tenue, et fin juin on se retrouve au point de départ , peut être pire encore, je suis de savoie aussi, aidons nous pour arrêter cet "esclavage" de personnes....

    • OUI VOUS AVEZ TOUT A FAIT RAISON NE VOUS L AISSEZ PAS FAIRE VOS ALLOCATIONS LOGEMENT N AURAIENT JAMAIS DÜ ETRE REVISES POUR CAUSE C EST BIEN INDIQUE DANS LES CRITERES DU CONTRAT, DE PLUS ILS N ONT PAS LE DROIT DE PRENDRE VOS SALAIRES BRUT EN REFERENCE POUR LE CALCUL. J AI MOI MEME EFFECTUE CE GENRE DE CONTRAT J AI DEMISSIONE AU BOUT DE 9 MOIS POUR UN TRAVAIL A TEMPS PLEIN. MAIS J AVAIS SIGNE UN CONTRAT D INSERTION AVEC MON ASISTANTE SOCIAL AVANT LA SIGNATURE. JE VOUS LE CONSEIL FORTEMENT A TOUS, SURTOUT SI VOUS PERCEVIEZ AVANT LE RMI GRACE A CE CONTRAT RIEN NE VOUS SERA RETIRE. J AI EU LE DROIT AUSSI A INDU RECLAME POUR VERSEMENT D UN COMPLEMENT QUE JE NAURAIS PARAIT IL PAS DU PERCEVOIR J AI REFUSE DE REMBOURSER. TOUS CES CONTRATS C EST DE L EXPLOITATION MODERNE QUI NE DEBOUCHE PRATIQUEMENT JAMAIS SUR UNE EMBAUCHE. LE PIRE C EST QUE DE PLUS EN PLUS DE CONTRAT DE CE TYPE VOIENT LE JOUR. J AI RDV DEMAIN MATIN DANS UN HOPITAL POUR UN CAE LE POSTE M INTERESSE VIVEMENT LE PROBLEME C EST UN 20 H ET A 46KM ALLER / RETOUR DE CHEZ MOI JE VAIS NEGOCIER S IL NY A PAS MOYEN DE S ENTENDRE JE REFUSE ET VOILA TOUT. NOUS NE DEVRIONS PAS ACCEPTER CE GENRE DE CONTRAT COMME CELA IL SERAIT BIEN OBLIGE D EMBAUCHER.

  • bonjour,

    allez voir sur ce site enfin on parle de nous et de nos actions

    www.snuipp.fr/spip.php?rubrique852

    Cordialement

    DOMLOLO08

  • bonjour,
    EVS en CAV, faut il en dire plus ?
    Comme la majorité d’entre vous je n’ai pas droit à la prime de retour à l’emploi, on me réclamera sans doute les allocations versées "indument" et pourquoi pas me radier pour "fraude" ?
    UN SCOOP : Les heureux qui auraient touché cette fameuse prime devraient la rembourser ! encore une erreur de l’administration à assumer par les plus démunis ?.......

    Les EVS du 79 se sont regroupés pour mieux se defendre. Le SNUipp-FSU79 nous soutien.
    Nous contactons et contacterons tous les représentants politiques de notre région et prêts à "monter" à Paris ( le SNUipp-FSU organise une réunion nationale le 21 mars.

    Nous voulons fédérer tous les EVS en CAV, CAE. Pour ce faire nous avons créé un forum où tout le monde puisse se retrouver pour partager ses expériences, proposer des actions, lancer des actions communes dans tous les departements..... Ensemble nous avons une chance d’obtenir gain de cause.

    j’espère que cet appel sera entendu et relayé pour que rapidement on puisse travailler ensemble de manière concrète et constructive.
    le lien du forum : http://evs-pour-un-avenir.alloforum.com/ ( il est opérationnel, il faut l’alimenter maintenant, je vous fait confiance pour ça ! )
    mailto: solo79@gmail.com
    Daniel ;)

  • Bonjour, j’ai comme beaucoup monde accepter de signé un CAV parce que je pensais que pour une fois la chance me souriré. J’ai fait la demande de la prime de 1000euros REFUSE j’ai signé un CAV avant le 1ER OCT 06 ET JE TRAVAILLE DANS PUBLIC. EH OUI C’est la FRANCE. Quel pouasse, C’est pire qu’avant j’ai moins de revenu, depuis je me bat avec mes trois enfants pour finir les fin mois difficile. Je travaille est je suis pauvre Mes enfants ne comprennes plus rien. Mon adresse émail est patriciakaiser@orange.fr Qui peut m’aider. j’estime qu’avec tous les perdent que nous avons sur l’APL et j’en passe, cette prime, nous y avons droit.dites moi quoi faire pour le département 57. J’attends votre aide et soutien.Patricia

    Voir en ligne : Signerzla pétition pour la prime de 1000 euros pour tous les précaires !

  • je suis également en contrat avenir dans un collège depuis deux ans,on est content de moi,mais on ne fait rien pour moi,d’ailleurs je viens d’apprendre que mon contrat n’est meme pas renouvelé.je gagne moins que si je rexstais à la maison du mot avenir,j’attendais beaucoup...je suis déçue

  • bonjour,passant sur votre forum,je vais parle de mon expérience en cec pendant5ans,en chars ,jetais très apprécié de mon employeur ,avec aucune promesse d’embauche pas de budget <pour m’entendre dire on peut pas vous garde mais dans 2OU TROIS ANS I Y AURA PEUT ETRE UN POSTE,jai mis a profit ce cec pour demande une formation au greta que j’ai réussi a obtenir l’employeur m’ayant inclus sur le plan de formation des salariées permanent,mais il et vrai que lon ce sent rabaisse par les permanents pas tous,enfin j’ai obtenue un cap en 8MOIS ?JE SUIS PATISSIER DE METIER,jai tire de ce contrat précaire une formidable energie et vous dit a tous qui ete avec ces contrats,ne croye pas que ca va ce pérennise en emploi durable car le but étant la réinsertion ,il faut des nouveaux contrats pour que les employeurs puisse touche les aides,jai fini EN MAI en-juin je recommence a travaille dans le prive ces autre choses ,heureusement durant ce contrats javais garde un certains rythme detravail,actuellement je suis en longue mission en intérim en restauration collective,avec peut être un cdi a la clefs,je vous souhaite a tous bon courage et n hésitez pas a demande une formation car je crois que c est possible avec les nouveaux contrats,mette cette emploi précaire a votre profits ,et sorte du dispositifs sans avenir le plus rapidement possible,necoutez que vous même a bientôt

    • A TOUS LES EX OU CONTRATS AIDES EN COURS
      JE VIENS DE RECEVOIR UN DOCUMENT A REMPLIR CONCERNANT UNE ENQUETE SUR LES CONTRATS AIDES "ENQUETE DU PLAN DE COHESION SOCIALE".
      PROFITEZ EN POUR LA REMPLIR ET EXPRIMEZ VOTRE MECONTENTEMENT SUR CES CONTRATS EMPOISONNES.
      MOI JE LEUR DIT QUE JE VEUX UN VRAI EMPLOI AVEC UN REEL DEBOUCHE, QUE JE N’AI PAS EU LA FORMATION OBLIGATOIRE....ET QUE JE ME RETROUVE PLUS PRECAIRE QU’AVANT...
      BONNE ANNEE A TOUS ET QUE NOUS REUNISSIONS NOS FORCES POUR GAGNER.

  • alor sje sui actuellement adjointe administative dans une ecole maternelle depui le 1septembre 2006 je vien d apprendre aujourd hui que mon contrat avenir est renouvelle jusqu au 30juin 2009 je precise je sui dans les bouche du rhone voila

  • bonjour,
    j’habite en Martinique, et je me retrouve dans le même cas que vous ; c’est à dire avec une dette auprès de la caf de 1900€ de trop perçu pour le RMI.
    J’aimerais savoir vers qui me rapprocher car je n’ai pas les moyens de pouvoir rembourser cette somme ;
    Avec tous mes remerciements.
    Josiane

  • Depuis plus de 15 ans je suis en contrat préc dans la même boite et à ce jour j’ai 63 ans bientot 64 et je voudrai travailler jusqu’à 65 ans. J’ai épuisé tous les cts et la boite ou je travaille ne veut plus me garder puisque maintenant depuis 1 mois j’ai un contrat établissement pour 6 mois et forcément c’est plus l’état qui paye je reviens trop cher (1.000 euros et après on m’a dit qu’une autre personne titulaire viendrait me remplacer. Je ne demande pas la lune juste une année mais non c’est trop alors que j’ai toujours rendu d’énormes services, je suis à l’accueil et je suis bilingue Fran/espagnol et c’est moi qui traduit les lettres qui reçoit les étudiants étrangers et tout ça pour rien aucune considération. Pensez-vous que j’aurai droit au chomage pour une année. Si vous pouvez m’aider..............

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.