AC ! Réseau - Agir contre le chômage et la précarité

Accueil > SalariéEs précaires en luttes ! > Lidl > Les salariées de Lidl Clichy sur Seine (92) en lutte !

Les salariées de Lidl Clichy sur Seine (92) en lutte !

jeudi 8 février 2007, par *, AC ! Paris

L’appel à la lutte de salariées d’un LIDL du 92.

Soyons solidaires !

Conditions de travail dégradées, heures supplémentaires non payées, droit social et syndical bafoué, dignité broyée…LIDL, ce n’est pas cher, mais à quel prix pour les salariés et la qualité des produits vendus à la clientèle !

Ce qui se passe à Lidl Clichy ainsi que la situation qui est faite aux salariés, avec les retombées sur la qualité des produits vendus aux consommateurs, n’est guère différente de ce qui se passe dans les Lidl en France et en Europe. Fin 2006, un ouvrage est sorti dénonçant, à l’appui de nombreux témoignages, les pratiques de Lidl Europe. Avec plus de 40 milliards d’euros de chiffre d’affaire Lidl est un mastodonte de la grande distribution. 7500 magasins dans 23 pays européens, plus de 150 000 salariés dont 90 000 en Europe, dans lesquels le groupe Lidl, premier d’Europe en terme de croissance, exporte une culture d’entreprise basée sur le harcèlement moral, des conditions de travail dégradantes, une répression systématique envers les élus salariés et les représentants syndicaux.

Lidl France emploi 11 000 salariés dans 1 300 magasins répartis sur 18 directions régionales.

En France et en Europe, nombre de témoignages d’employés attestent du management « made in Lidl ». Propos vulgaires et offensants de directions, pratiques de « terreur psychologique » au travail… Non-respect des droits sociaux et syndicaux… Interdiction aux employées d’être enceintes sous peine de rupture de contrat de travail, comme ce fut le cas dans un magasin au Portugal.

C’est sans aucun doute à cela, à ces pratiques patronales-là, que madame Parisot, patronne des patrons du Medef, pense quant elle propose de « faire bouger les lignes », réclamant « un peu plus de liberté » et « un peu plus d’air » pour le patronat. « Il faudrait que nous puissions respirer ». « Nous sommes dans un carcan… », « Les excès de la fiscalité, les excès du code du travail…, l’hyper réglementation, tout cela nous oppresse et opprime » dit-elle. A vous, salariés, de juger sur pièce, au quotidien, dans les entreprises, qui exerce les excès, oppresse et opprime les autres, les salariés ou le patronat ? En réalité, pour s’opposer au contrat de travail, le Medef propose une "séparabilité à l’amiable". Plus de contrat de travail, plus de droit, plus de convention collective, plus de code du travail et plus de recours aux conseils de prud’hommes.

Quelles sont les conditions de travail des employées Lidl à Clichy ?

Comme partout ailleurs, dans les Lidl, le rythme de travail est effréné à cause du manque flagrant de personnel. La plupart du temps, les employées, majoritairement des femmes, ne sont pas rémunérées pour les heures supplémentaires effectuées. A Lidl Clichy, la moyenne des heures supplémentaire non payées est de l’ordre de 15 heures par mois par salarié. (Le chef de réseau est maître d’œuvre en la matière, c’est lui qui décide).

Les employées doivent tout faire et vite : passer les commandes, remplir les rayons, stocker les marchandises, nettoyer le magasin et tenir les caisses. Ils sont constamment contrôlés par le chef de réseau.

Des caméras vidéo visant à surveiller les salariés continuent à être installées dans les magasins.

Lidl est aussi le maître incontesté des emplois précaires ! Concept Lidl « Hard Discount » comprenez : Hard = dur, pour les salariés. Discount = réduction maximale sur les salaires.

A Lidl Clichy, la très large majorité des femmes salariées sont à temps partiel. Le manque de personnel pèse énormément sur les conditions de travail et fait craindre le pire en matière d’hygiène des produits frais ainsi que pour assurer la continuité dans la chaîne du froid (produits surgelés).

Les salariés des Lidl témoignent.

« LIDL : salariés harcelés cherchent collègues et soutiens pour lutter »

« Nous sommes employés dans un magasin LIDL et victimes de harcèlement moral de notre chef de réseau, nous voulions faire grève pour dénoncer ces agissements mais le chef de réseau nous a fait peur… mais ont veut se révolter, dénoncer. Dans d’autres magasins LIDL nous savons que des collègues subissent la même chose ! Unissons nos forces contre cette violence verbale et physique chez LIDL ».

« Salut à tous je ne sais pas de quelle DR vous dépendez, moi c’est Arpajon et j’espère que c’est la pire !!! Je suis en dépression depuis des mois, « ils » et « elles » m’ont purement et simplement détruite, brisée, broyée… Et pourtant j’aimais mon travail… Aujourd’hui je suis à terre mais je veux bien essayer de me relever pour aider, pour lutter… ».

« Je suis également salariée chez LIDL et en ce moment dur dur. Il faut augmenter les cadences, pour eux la productivité est trop basse, on manque actuellement de personnel, (maladie, congés, démission) mais notre chef de réseau ne veut pas embaucher, pas mettre plus d’heures payées, etc. Il y a tellement de choses à dire… ».

Pour aller vers le progrès social et gagner sur vos revendications,

intervenez, organisez-vous et syndiquez-vous !

Gagner le droit à des emplois stables, partout et pour tous ;

Gagner le SMIC à 1500 € afin de relever l’ensemble des salaires, dans tout leur éventail ;

Gagner partout l’ouverture de négociations annuelles obligatoires (NAO) ;

Faire respecter les libertés au travail, à commencer par celle de se syndiquer ;

Gagner des droits pour s’opposer à la précarité, à la flexibilité, aux atteintes à la dignité aggravées, aux heures supplémentaires non payées…

Les salariés de Lidl se mobilisent et tentent de « faire bouger les lignes » pour :

- obtenir des meilleures conditions de travail,

des augmentations de salaires et des embauches,
le paiement de toutes les heures supplémentaires,
le respect de la dignité et le droit de se syndiquer.
Pour des contrôles systématiques d’hygiène et assurer dans de bonnes conditions la chaîne du froid.

Ils vous appellent à les soutenir dans leurs revendications pour obtenir

« un peu plus de liberté, un peu plus d’air » pour l’ensemble des salariés du groupe Lidl en France, en Europe et dans le monde !

Ensemble salariés, clientèle et population agissons !

Pétition de soutien et de défense des droits des salariés de LIDL Clichy.

Nom :……………………………………………… Prénom :……………………………………….

Adresse :………………………………………………………………………………………………

Code Postal :…………… Ville :……………………………………………………………………..

Tél. :…………………………………….. Courriel :…………………………………………………

Signature

A retourner à l’U.L. CGT – 30, rue Georges Boisseau – 92110 Clichy

Tél. / Fax : 01 40 87 04 40 – Courriel : ul.cgt.clichy@wanadoo.fr

Messages

  • je suis client au lidl clichy/Seine, et ce matin j’ai écouté les salariés du lidl, j’ai signé la pétition !!pour aider ses salariés à se faire entendre !!et de plus j’ai décidé de ne plus faire mes courses chez lidl ; et je félicite la chef du magasin qui a eu le courage de défendre ses collègues !et dénoncer ces conditions de travail dégradées !!!!courage !nous sommes avec vous !!

    • bravo à tout ces salariés,et à la CGT,AC,qui soutiennent ce collectif contre le harcèlement chez lidl !!et surtout espérons que ce chef de réseau sera puni comme il se doit !! ce matin les salariés nous ont racontés l’agression dont a été victime la chef du magasin !!c’est une honte pour un responsable de frapper une femme qui ne demande, que de faire son travail dans de bonne condition !!il faut arrêter ce réseau qui licencie à" tout va," sans se soucier des conséquences !!!et moi aussi client je les soutiens en boycotant lidl !!!!!!!!!

    • Tout à fait nous devons montrer notre soutien en nous mettant en grève contre ce lidl et les autres ;car d’autre lidl subissent les mêmes conditions de travail !oui il faut continuer à distribuer vos tracts, pour que tous les clients comme moi sachent les conditions de travail des salariés lidl,et que des responsables se permettent de faire preuve d’une telle agressivité et violence physique !!la honte à lidl d’embaucher ce genre de personne !!!si c’est le grand monsieur en costume, le responsable du lidl,je ne manquerais pas de lui dire ce que je pense de lui !!!!

    • je travail dans un lidl ou le réseau concerné était mon réseau, et lorsqu’il à été remplacé, c’était l’extase !car il nous menais la vie dur en magasin,il était très nerveux !!il nous parlais comme des chiennes, il nous dénigrais, on avait honte devant les clients !!il nous intimidais, chacun de ces passages en magasin était pour moi et pour mes collègues un calvaire !!je vous soutiens !!continuer ! je vous ferais une attestation qui prouveras mon témoignages.je voulais vous dire que mes collègues et moi parlons beaucoup de votre courage à dénoncer la pression,et le harcèlement qu’ont subit depuis que la DR ARPAJON nous dirrige ! on pense sérieusement à vouloir ce mobiliser avec vous !!

  • Je fais mes courses chez Lidl Asnières et je suis écoeuré par ces méthodes dont les Américains de Wall Mart furent les précurseurs...
    Je me tiens au courant. J’ai fait un petit article sur mon blog. Espérons que cette info sera délivrée à beaucoup d’internautes...

    Voir en ligne : Un-dollar-par-jour

  • Bonjour a tous, moi aussi je travaille pour lidl Tarbes(65) subissant actuellement du harcèlement moral.jE SUIS JEUNE ET NE ME LAISSERAIT PAS FAIRE. Si je peus me joindre a vous pour lutter je serai ravie.
    Plus j ’en fais moins ça va. INDICE DE CAISSE BON MAIS IL FAUT ENCORE FAIRE PLUS ON où prend pour des machines. ELISABETH

    • Bonjour a tous, je travaille moi aussi chez lidl et je tiens a vous informer que j’admire votre mobilisation pour le lidl de clichy mais ne nous oubliez pas !! je depend de la DR de barbery ds le 60 et nous vivons les memes problemes que les autres....
      Je suis dégoutée de mon travail et cela n’a pas toujours été comme ca...J’en ai donné des heures et j’ai abattu des montagnes de travail et tout ca pour quoi ? Le chef réseau devait me faire évoluer en chef caissière...Mais un jour j’ai voulu défendre mes interêts et cela a suffit pour que non seulement ma promotion saute à l’eau mais que le chef réseau lui même se mette à me menacer !!!
      Je vais vous dire quelque chose : on est Qui pour se faire traiter comme de la merde ? Il suffit pas de blablater les nanas...faut se bouger le popotin là.
      On est des centaines et des centaines dans le même cas que vous... moi j’ai engagé une procédure auprès de linspection du travail pour denoncé l’abus des chefs de réseaux et de leurs supérieurs..En faisant ca, je me protège..moi...ainsi que toutes les autres. En faisant chacun un pas...tous ensemble nous en feront un grand. Aujourdhui les procédures prennent trop de temps et nos conditions de travail ne s’améliorent pas alors moi je pense qu’il faut tout faire bouger tout de suite...Faisons une grève...TOUS ENSEMBLE ! DANS TOUT LE PAYS .Si on arrive à monopoliser les médias notre cause sera entendue et les choses bougereont tres vite.Si vous etes client rien ne vous empeche de manifester aussi...les bas prix dont vous beneficiez..ont un impact sur nos salaires et nos conditions de travail.
      C’EST LHEURE DE SE BOUGER PAS DE PAPOTER...

    • bonjour, je tiens à vous dire que j’ai eu le même problème que vous avec une chef de réseau et je suis allée jusqu’a voir l’inspection de travail la medecine du travail et tout ce qu’on ma proposer c’est une mutation que j’ai refusé car j’ai 2 enfants . Depuis elle se venge sur mes congés que je n’ai pas eu depuis 4 ans.

    • attention la legislation du travail ça existe ! vos patrons (négriers !)non pas le droit de vous refuser les congés adresser vous à la bourse du travail de votre ville ou de votre département aller voir les syndicats pour ma part je suis à la CGT je suis déléguée syndicale je peut vous assurée que vos problèmes serons entendus et dans la mesure du possible defendu.

    • bjr a tous et à toutes,je suis une ancienne employée chef caisse qu’ils ont réussie à faire partir,de monplein gré,car à l’époque la chef de réseau m’a manipulée pour que je parte de moi meme et sans faire de bruits,je le regrette aujourd’hui !mais ils divisent pour mieux régner, les employées ont peurs des conséquences,je suis d’accord tous les lidl doivent fairs grève rapidement pour dénoncer toutes ces pratiques,qui se sont durcis et qu’une ancienne collègue et amie subie aujourd’hui,avec une chef de magasin qui n’a pas les épaules pour tenir un magasin cotier,je ne dirais pas lequel sachant que des réseaux non solidaires vont sur ce genre de forum !ils devraient au contraire s’en servir pour changer les choses..je reviens à mon amie ;caissière en CDI dévouée pour son magasin et sa hiérarchie,depuis plus deux ans,on lui propose tès régulièrement des avenants,de chef caisse,compétente donc,qu’elle accepte avec joie puisque son désir, qu’elle cri haut et fort,c’est d’obtenir un contrat chef caisse,le soucis c’est que cette"chef de mag"n’en veut pas dans son mag,elle attend un entretien avec son réseau et sa chef de mag,qui est repoussé au dernier moment,pour savoir à quelle sauce elle va etre mangé,elle sait très bien qu’elle n’aura pas son contrat,mais elle veut se battre AIDEZ LA !!donner nous la démarche à suivre,c’est cette chef de mag qui doit tomber pour incompétences ;commandes mal faites,trop de surg(pas de place dans la chambre froide !!)et y’en a d’autres,elle qui se dit procédurière,les plannings sont faits le samedi pour le lundi,changements d’horraires la veille pour le lendemain,respectons les procédures dit elle la honte....

  • jE SUIS DE TOUT COEUR AVEC VOUS ET JE SOUTIENT VOS CONTESTATIONS CAR MOI MËME, j’ai subi un harcellement du style "vous êtes une incapable, vous ne méritait pas votre poste, si vous voulez vous mettre en arrêt,mettez vous en arrêt, des coup de pied sur la porte pendant que je suis avec les convoyeurs, et j’en passe.......) depuis on se venge sur mes congés d’été, cela fait 4 ans que je n’ais pas ce que je souhaite.donc ne baisser pas les bras et allé jusqu’au bout car moi il y avait personne avec moi. Mes collègues voyaient mais ne disaient rien.

  • Je supporte votre cause étant moi-même victime de ce secteur. Je n’ai jamais travaillé pour Lidl mais je connais Franprix et G20. Je travaille 10 heures par jour soit 50 heures la semaine et pas une seule heure supplémentaire payée. Et ne parlons des jours fériés : 0 euro de l’heure !!!!! J’ai même du annuler mes vacances : mon patron m’avais di qu’il me rembourserai le voyage que j’avais acheté. résultat : 3000 euros de perdus !!!! Tous les patrons que j’ai connu joue sur le fait que nous ne sommes pas indispensables étant donné le taux de chômage. NOUS DEVONS ORGANISER UNE GREVE GENERALE, APPELER LE CHEF DES GREVES, BESANCNO, PRIVER LES FRANCAIS DE NOURRITURE pour que les fonctionnaires de la SNCF qui font grève pour changement d’horaire sache que l’esclavage moderne existe en France !!!!!!!

    • Bonjour

      les articles sur LIDL, comme les forums sont destinés aux salariés qui souhaitent dénoncer et organiser la résistance aux conditions de travail.

      Manifestement, certains n’ont pas compris que des gens solidaires et leur direction aussi lisent ces forums.

      Aussi après de nombreux avertissements,nous sommes contraints de modérer ce forum avant publication des commentaires : nous censurerons désormais tous les commentaires et interdirons l’accès au forum si sont postés
      des attaques personnelles et nominatives ou permettant d’identifier les salariés
      des allusions à la vie privée de ces mêmes salariés
      de la publicité gratuite ou du dénigrement gratuit de tel ou tel syndicat : les syndicalistes n’ont qu’à ouvrir leurs forums et leurs blogs pour leurs appels au vote ou leurs guéguerres .

      Par ailleurs nous vous demandons de faire l’effort d’écrire des messages lisibles et compréhensibles même par ceux qui ne sont pas directement au courant de toute la situation

      Il serait dommage d’en arriver à la fermeture de ces articles aux commentaires, mais c’est ce que nous ferons si ça ne s’arrange pas.

      L’administration du site.

    • je travaille pour lidl j ai bien sur le meme discours que tous je crois A UNE BONNE REVOLUTION et ce dans tout les villes de france il ne faut surtout pas oublier que nous leur sommes INDISPENSABLES ont auraient tendance a l oublié mobilisons nous et les choses changeront ne serai ce q une journée et estimez vous meme les pertes que subisseraient ces entreprises des MILLIONS D EUROS ! quand a vous ils font de vous une victime de leur travail au noir pas payé pas déclaré ca fait 60h gratos par semaine ca imaginez ces hors la loi chez eux pépére pendant que vous bossez comme un singlé pour eux pour leur payer leur vacances n acceptez jamais ca ! bon courage a vous a tous ceux qui se retrouvent en nous... déesse 26

  • bonjour moi j’ai arreter mon contrat lidl a levallois perret c’est la meme chose harcellement est la chef magazin fe c kel ve est trop horaire donne pe d’argent pour la caisse porte incendie boucher pardes caddies trop de pression pour le detail et complete comme a l’armee
    elle signe a la place chef reseau pour mon contat

    • je comprend car à lidl levallois, certains responsables sont des harceleurs !!!ils ne pense qu’à leur bien hêtre !!au détriment de la santé de leurs collègues !!!et le pire c’est que le RR, vente, DR, les soutiennent !!ils adorent ce genre de responsables qui traitent leur salariés commes des chiennent !!avec dureté !!en utilisant comme pratiques le harcèlement, l’intimidation...c’est comme celà que fonctionne les DR de paris ARPAJON et BARBERY !!ont se demande que fait M TROMP !!PDG LIDL FRANCE !! mais vous savez, il est au courant de toute ces pratiques !!et à mon avis il les aprouvent !!!!

    • Nous sommes dans une societé libérale !!!!
      Donc leur devise c’est "marche ou crève" !!!!

    • c avec des reflexions kom les tiennes que l’ambiance ce pourri dans les mag, si tu trouve ke ta cm est royal, demande un poste et vois si tu fé mieu.......... le boulot kotidien des mag est en effet de fournir les rayons pour satisfaire la clientele, donc oui il y a du detail oui il y a les complétes oui il y a le frais bein du boulot normal quand on bosse dans le commerce en fait sinon tu c koi, va pointer au chom en effet du sera peinard

  • je suis moi meme employee chez lidl et le harcellement est journalier mauvais inventaire nous sommes des voleuses on fait soit disant passer des marchandises a l as pour des clients ou on vole pour notre propre compte etc etc mise apied pour dix euros d erreur pour une etiquette oubliee salt je suis avec vous

  • Je tiens à apporter mon soutien aux personnels ce ce magasin discount Lidl Clichy
    Courage......

    • OUTRAGES : Quand un salarié est en accident du travail ; il est appelé sur son portable à reprendre le travail sans se préoccuper des prescriptions médicles. Menaces verbales et ils reprennent alors qu’ils ne nous servent à rien puisque momentanément en incapacité. Qui fiche la pagaille sur les lieux de travail ? LA DIRECTION BIEN SÜRE QUI NE LAISSE PAS LE TEMPS AUX SALARIES DE SE REMETRENT DU MAL CAUSE PAR LES CONDITIONS DE TRAVAIL. “Amplitudes horaires non recpectées”.« RESULTATS » ?
      MAL DE DOS, FATIGUE CUMULEE D’ou l’absence d’un grand nombre d’employé(es).
      DR TOUL

    • réponse à CC du 12 JUILLET 2008
      lors d’un accident du travail, seul le médecin compétent en la matière, est responsable de la reprise ou la non reprise, en conséquence, la direction n’a pas à intervenir et déranger le personnel, sauf si c’est pour demander des nouvelles, et non pas la menacer, pour qu’elle revienne à son poste. D’autre part elle doit subir une visite médicale payée par l’employeur. L’obliger à reprendre son travail alors qu’elle n’en a pas pas la capacité mets en péril sa propre santé et aussi la santé du personnel qui l’aide, parce qu’il fourni un travail suplémentaire. Il faut absolument le dénoncer, et surtout demander si la direction pratique souvent ce genre de procéder et d’obtenir des témoignages en prévision d’un dossier en justice, qui peut aussi se traduire par une plainte pour non assistance à personne en danger, en cas de gros problème. Ce genre de procéder s’appelle de l’abus de pouvoir, si il s’agit d’une personne faible de caractère. Autre chose à vous apprendre : il s’agit du droit de retrait.Si un témoin ou la personne elle même, se sent en danger à son poste de travail, elle a le droit d’utiliser le droit de retrait. Dans ce cas il faut obligatoirment prévenir la direction et dans le même temps prévenir le comité CHSCT, qui jugera du bien fondé de la demanderesse.
      Cette pratique semble t-il est assez courante, et il faut profiter de l’instant pour le dénoncer.Et ne pas attendre, surtout en cas de harcelement dans le but de se séparer du salarié ou dans le cas d’une démission pour trop de pression.Le personnel chez LIDL étant souvent renouvelé, nous n’avons plus de témoignage.
      Bon courage et bonne lutte.

    • Je suis allée à l’inspection du travail qui dit avoir d’autres réclamations pour lidl et surtout sur le temps de travail. Il est venu constater l’absence de pointeuse, en a pris note é m’a demandé un élaircissement sur toutes les réclas.
      Jété content de me rendre compte qu’il était déjà informé et qu’il enquêtait dessus.

    • réponse à cc du 26 juillet 2008

      je me demande que fait l’inspection du travail, ainsi que la médecine du travail, sur ce qui se passe chez LIDL. De nombreuses personnes sont démotivées, étant donné les cadences aussi infernales que l’on demande au personnel de LIDL.J’ai poutant cru conprendre que cela s’arrangait un peu partout, car les témoignages de mécontentement sont un peu moindre sur les blogs, mais j’ai l’impression que cela reprend de plus bel. Vous avez été à l’inspection du travail et il dit qu’il enquête, depuis quand ? et quant va t-il ce décider à bouger et à intervenir auprès de la direction, pour qu’enfin se cauchemard s’arrête. De nombreuses personne démissionnent pace qu’ils n’en peuvent plus. Ca fait le jeux de la direction, car ils y gagnent sur les primes d’ancienneté. Dans tous les cas s’ils savent que vous avez été à l’inspection du travail, il vont se mettre sur votre dos. Alors j’espère que vous avez prévenu l’inspecteur du travail. Ce n’est pas sur la pointeuse qu’il aurait du axer son enquête, mais surtout surveiller l’entrée et la sortie du personnel, et regarder ensuite les contrôle de temps.
      Bon courage

    • L’absence de pointeuse est un des points les plus importants, pour les inspections.
      Je lui est demandé d’être discret sur mon identité. Il connait les DP et sait qu’ils sont débordés et reste attentif aux différentes plaintes des employés qui sont devenues trop nombreuses sur son secteur. Il sait que les contrôles temps sont incohérents, aussi que les salariés partent tard le soir et que leurs heures de travail ne sont pas payées ni récupérées. Pour finir, il vient régulièrement sur les sites lidl

    • Les pointeuses seraient-elles si judicieuses pour tous ?

    • Elles le sont en tout cas pour beaucoup. On sait que lorsqu’elles ne sont pas sur les lieux de travail, il y a de fortes chances pour que les pleintes soient réelles et l’employeur ne peut prouver avec des écritures manuelles bien souvent brouillonnées, qu’il a été correct avec son salarié. SURTOUT DANS LE COMMERCE où les demandes augmentent chaques années

    • les messages ne passent plus sur ce site pour quelle raison ?

    • Certains messages sont censurés car ils mettent en cause nommément des personnes, sont diffamatoires ou insultants ou sont codés (incompréhensibles pour les lecteurs de ce site).
      Si les personnes qui écrivent des messages laissaient leur messagerie -laquelle n’apparaît pas publiquement-, nous pourrions leur donner les raisons de la non-publication de leur message.

    • écrivez vous aussi un courrier à votre inspection du travail. Si vous ne savez pas écrire ou avez quelques difficultés à vous exprimer demandez de l’aide à votre entourage. les courrier sont nombreux et doivent être plus que ça pour qu’ils soient retenus et considérés. faites constater à votre entourage et la clientèle représente une aide silide sur les horaires de sorties.

    • réponse à caissière du 15 08.
      1) vous devez les inscrires sur votre contôle de temps.
      2) les cc et cm ou adjoint sont les premiers témoins de l’heure de votre départ.
      3) il y a aussi les vigiles
      4) vos collègues
      5) parfois les clients, eux mêmes
      6) si vous n’avez pas cette audace, appelez les DP pour faire constater vos heures de départ, surtout si cela arrive souvent. Ils faut qu’ils soient présent à l’heure de votre arrivée et l’heure de votre départ. controler votre contrôle de temps ou vous avez inscrit vos heures. Et ensuite faire un état de votre controle de temps et de le vérifier en fin de mois,et bien contrôler si il existe des corrections de votre supérieur. Vos dp seront les témoins d’une malversation et préviendront l’inpection du travail pour heures de travail dissimulées. c’est assez difficile à organiser, mais pas impossible. Il faut laisser le temps eu temps et être patient, les dp sont très sollicités car beaucoup de problèmes. Alors prenez patience. Mais sachez que les inspections du travail sont déjà au courant de ces problèmes fréquents chez LIDL.
      Bonsoir

    • parske vous croyez kon nous laisse fair . chef et rr ils sont pareil et quant on signe on te laisse pas le temp de regardé fo signé s’est tout les colègue il sont comme nous il peu pas regardé sauf une qué la copine du chef ; a elle il laisse marqué sa il a dit je vé te fair monté chef comme sa elle marque dé heure mais pas tous non plus on est a barbery et s’est comme sa depui lontemp et on vois plus celui de fo qui étai venu mais on sen fou il servai a rien il discute avec le chef et partai s’est tous et vous vous ètes quoi si je peu donné son nom je veu bien moi

    • Une personne anonyme a écrit : réponse à méssage du 16 AOUT 2008 Par caissière Soyez gentille de me dire de quel magasin êtes vous ? sinon s’il vous plait appelez le n° suivant :( ...) Nous pourrons convenir d’un rendez vous en fonction de vos horaires et organiser une ou plusieures intervention dans votre magasin. Soyez assurée de notre discrétion si vous craigniez des represailles. A bientot j’espère.
      Comment pouvez-vous assurer qui que ce soit de votre discrétion sans vous faire connaître ?
      Nous avons censuré le n° de téléphone : Rien ne prouve que ce message n’est pas une provocation.
      En règle générale, il est préférable d’indiquer une adresse de messagerie plutôt qu’un numéro de téléphone pour éviter les intentions malfaisantes.

    • j’ai pas compri se ke vous avez dit mais si je vous dit le magasin je serai découver et j’orai ke des problème é vous le savez comme vous savez tous le reste alor pourquoi demandé sa

    • Réponse à caissière du 21 AOUT 2008
      j’ai simplement laissé un N° de téléphone, pour que puissiez me joindre, cependant les administrateurs qui gèrent ce site n’ont pas souhaité le divulguer en pensant que cela pouvait être un piège pour vous.

      Ce qui n’était pas le cas, mais je peut comprendre, il y a tellement de personnes malveillantes dans cette société. En fait ce sîte vous a protégé.

      En conséquence, je vous invite à contacter la direction régionale de Barbery,et de demander un délégué du personnel, ou bien de consulter le tableau d’affichage dans votre magasin, le nom de vos élus doivent être affiché.

      Profitez aussi du passage de vos délégués du personnel, dans vos magasins.

      Et enfin, vous pouvez aussi contacter l’inspecteur du travail, qui doit être aussi affiché dans votre magasin, ils connaissent le problème qui est récurent chez LIDl.

      Lisez aussi les rapports des réunions mensuelles, la direction à promis de s’occuper de ce problème rapidement.

      Bon courage à bientôt.

    • merci jai fais comme vous mavez dit é jai été voir inspection du travail avec un rendez vous. Il est pas surpris é il va venir au magasin où on est mais il dira pas ki la fais venir. Cest mieu parce ke si je fais venir les dp on va peu être savoir ki je suis. jai expliqué au M inspecteur se ki se passe et il ma cru on a parler de plein de chose é aussi ke le soir on sort pas a l eure é kon est pas payer é ke cé le rr ki veut pas avec le chef ki est avec une caissière mais sa on sen fou sa nous paye pas é sa nous é egal. alors je vai voir comment il va fair kan il va venir et kil va ce dire mé pourkoi il me control suilà il va pas nous ambété encor merci pour le conceil sa cé trés bien passé

    • Vos collègues en formation sont bien là pour prendre vos postes. On vous met un bon coup de pression sans aucune considétation pour vos bons et loyaux services. Vous avez travaillé des heures impossibles et vous vous êtes surpassés pour votre travail ! Cela n’a aucune importance pour les nouveaux à qui on demande de vous épuiser pour vous faire craquer et démissionner. Qu’a fait votre inspecteur du travail ? Est-il venu constater vos problèmes ? Les multiples procédures inventées par les uns et contredites par les autres sont respectées ? Les équipes sont dispersées pour que les uns puissent participer à faire partir les autres.

    • réponse à message du 16 Septembre 2008

      Ce que vous dites est sans aucun doute la réalité, cependant vous devez refuser la pression. Lorsque vous n’en pouvez plus, appelez vos DP, n’ayez pas peur des represailles. La peur n’évite pas le danger tout au contraire, il faut agir et les menacer de les attaquer aux prud’hommes. Appelez vos DP avant qu’il ne soit trop tard. Malgré ce que vous pouvez penser les délégués peuvent intervenir et faire intervenir l’inspecteur du travail. Par contre vous devez avoir dans votre intérêt des arguments,sur les pressions ou harcèlement, et ne pas vous contredire lorsque les actions sont menées, pour vous aidez. vous faites votre propre tort.
      Le personnel fait sont propre tort, lorsqu’il refuse de témoigner de la réalité par peur des représailles. Un jour ou l’autre cela se retourne contre vous. Ayez le courage de dénoncer l’inadmissible, et allez jusqu’au bout de vos actions. Vous pourrez vous regarder dans la miroir le matin. Cela vaut pour tout le personnel qui pense qu’il va évoluer s’il ferme sa gueule. Certes il y a des chances, mais un jour ou l’autre il y aura le retour de bâton. Et là ca fait mal. Mais il sera trop tard. Vous devez absolument vous défendre avant de devenir une victime du boulot et en plus se retrouver dehors sans ménagement. Celui qui ne risque rien n’a rien. Encore une dernière chose, refusez de former, ce n’est pas votre boulot.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.