AC ! Réseau - Agir contre le chômage et la précarité
Accueil du site > Guide des droits des précaires > Contrôles CAF et RMI : conseils pour résister !

Contrôles CAF et RMI : conseils pour résister !

vendredi 2 mars 2007, par *, AC ! Paris

Chaque année la CNAF se vante d’effectuer différents types de contrôles et assure que quarante et un pour cent d’allocataires sont concernés

Depuis plusieurs mois, le nombre de visites domiciliaires d’agents de la CAF est en nette augmentation. De nombreux allocataires du RMI et de l’API nous font part de procédés de plus en plus inquisiteurs : coups de fil pour une visite le lendemain, demande de documents bancaires sur plusieurs années, scènes d’interrogatoires poussées.

Nombreux sont aussi ceux qui témoignent de contrôles similaires du bureau du RMI, placé directement sous l’autorité du maire de Paris et président du Conseil Général : au lieu de financer des formations, celui-ci exige des allocataires qui les payent eux-mêmes de justifier de leurs ressources ; À d’autres l’on demande production régulière du passeport.

Nombreux sont les allocataires qui acceptent de déballer l’intégralité de leur vie privée et de se soumettre aux pires humiliations : évidemment dans une ambiance générale qui nous assimile systématiquement à des assistés et à des fraudeurs, résister semble risqué.

Et pourtant ....

Vous trouverez dans cet article

- vos droits en cas de contrôle de la CAF à domicile
- quelques précautions à prendre pour éviter le pire
- des témoignages et des expériences de contrôlés

Avant toute chose, quelques rappels pour éviter de culpabiliser.

Tout le monde sait et les élus de gauche en charge du RMI à Paris aussi, qu’il est quasi-impossible ne serait-ce que de survivre avec le montant du RMI. Ce qu’ils appellent fraude est donc parfaitement connu depuis la création des minima : ainsi il est évident que deux personnes qui vivent ensemble auront deux fois plus de besoins -en alimentation, en électricité, en transports, en vêtements- et que le montant du RMI couple les prive d’une bonne part de leurs maigres revenus. En refusant d’individualiser les minima, les élus savent bien qu’ils contraindront des dizaines de milliers d’entre nous à ne pas se déclarer ensemble sous peine de perdre un quart du maigre revenu alloué chaque mois.

Nos responsables savent aussi que de plus en plus de précaires sont obligés de faire appel à la solidarité familiale pour tenir même avec le RMI.

Ils savent aussi que les systèmes de cumul allocation-salaire sont tellement complexes et peu avantageux, et les salaires eux-mêmes tellement bas que toute personne qui doit faire face à un loyer en Ile de France et à toutes les autres dépenses, aura le choix entre être honnête et expulsée ou endettée ou accepter des boulots au noir.

Vos droits en cas de visites domiciliaires.

Ai-je le droit d’être averti de cette visite ?

La CAF a parfaitement le droit de vous envoyer quelqu’un sans vous prévenir ou de vous prévenir par téléphone vingt quatre heures avant.

Mais vous avez aussi le droit de ne pas être là ou de ne pas laisser pénétrer la personne dans votre logement quand elle se présente, ce qui n’entrainera pas une suspension de votre allocation.

La charte contrôle CAF, indique en effet que l’allocation ne peut être suspendue qu’après deux avis de passage dûment signifiés sans possibilités de rencontrer l’allocataire.

Donc à la première visite, aucune obligation d’ouvrir ni d’être présent. Ce qui vous laissera le temps de préparer la seconde.

Par ailleurs, si vous travaillez ou si le contrôleur est passé une première fois à un horaire où vous devez aller chercher vos enfants, contactez immédiatement la CAF afin de les prévenir de vos indisponibilités.

Quels documents suis je censé produire ?

Si rien ne vous a été demandé avant la visite, ou si celle-ci a lieu de manière impromptue, vous n’êtes pas censée chercher fébrilement et tout de suite la paperasse demandée.

Au contraire pas d’empressement, vous risqueriez de montrer tout et n’importe quoi et de le regretter après.

Donc soit la liste vous a été communiquée à l’avance soit ce n’est pas le cas et vous pouvez alors exiger un délai pour les produire.

En l’absence de visite domiciliaire, la CAF peut aussi exiger la production de documents tels que relevés de compte et tous documents destinés à établir votre situation familiale.

La CAF peut-elle rendre visite à mes voisins, se servir de dénonciations anonymes ?

Les agents de la CAF reconnaissent eux-mêmes que les dénonciations sont leur lot quotidien. Cependant, les règles ont été fixées par la jurisprudence établie sur la base de l’article du code de la sécurité sociale qui régit les contrôles et reprises par la charte du contrôle CAF dans les termes suivants

(quote>"Quel que soit le type de contrôle (sur pièces ou au domicile), la CAF recueille des informations objectives, fondées sur des justificatifs ou des attestations. Dans l’hypothèse où ces documents font défaut ou font état d’informations contradictoires, les conclusions du contrôle reposent sur des indices multiples, précis et concordants. "(/quote)

Ce qui veut dire deux choses :

- Ce sont les documents écrits justifiant de votre situation qui doivent d’abord être pris en compte : par exemple si quelques témoignages disent qu’un homme ou une femme vit avec vous mais que vous pouvez produire une adresse, des comptes bancaires, des déclarations d’impôt séparées, la CAF doit d’abord tenir compte de ces éléments.

- Les conclusions du contrôle doivent reposer sur des indices multiples précis et concordants : cela signifie qu’un témoignage ou un ragot ne suffisent pas, qu’un slip de la mauvaise taille exhumé de votre canapé par un contrôleur triomphant ne peut à lui seul entrainer une suspension de l’allocation. Cela signifie aussi que vous pouvez produire des témoignages à l’appui de vos dires pour contrer ceux de la CAF.

Après le contrôle, la procédure suit son cours ...

La CAF est tenue de vous communiquer le résultat du contrôle et ses conséquences par écrit.

Un point demeure obscur : selon les informations données par certaines CAF, vous avez la possibilités de faire valoir vos observations avant toute mesure de suspension, sur la base du rapport rendu par le contrôleur.

Site CAF - le contrôle sur place

Mais la charte nationale, elle, ne mentionne que les recours hiérarchiques, en l’occurrence la commission départementale d’aide sociale et ensuite le tribunal administratif.

Site CAF - La Charte du contrôle

En tout état de cause, la suspension ou la suppression des allocations ne peuvent intervenir avant la fin de la procédure de contrôle.

Le droit à l’accompagnement.

Comme dans tous rapports avec l’administration, vous avez un droit inconditionnel à l’accompagnement.

Il est fortement conseillé d’en user lors d’une visite domiciliaire : que vous choisissiez l’aide d’un ami, d’un membre de votre famille, d’un membre d’une association de chômeurs et précaires, d’un avocat.

Parce que l’accompagnant non concerné, aura des réactions plus sereines que les vôtres, pourra vous défendre pendant le contrôle et témoigner après.

(Mettons notre grain de sel dans ces judicieux conseils. Face à unE contrôleur/se particulièrement retorsE et indiscretE -du genre à ouvrir les placards, à interroger vos mômes-, n’hésitez pas à inviter touTEs vos amiEs lors du contrôle. Après tout, vous êtes chez vous ! Vos amiEs surveilleront juste les faits et gestes du contrôleur. Vous verrez que celui-ci sera subitement fort respectueux de votre personne. AC ! 61)

Les contrôles du bureau du RMI

Des témoignagnes récents nous font part d’un contrôle accru des CLI et du bureau du RMI, déclenchés indépendamment de la CAF, dans le cadre du contrat d’insertion et de sa validation.

Avant validation, le bureau demande à l’allocataire de fournir des éléments sur certaines dépenses (financement d’une formation ou d’un voyage ...).

D’autre part des témoignages concordants font état d’agents d’instruction qui refusent d’établir des dossiers ou font constat d’une vie de couple dès lors que le demandeur habite avec une autre personne, du même sexe ou pas.

Ces contrôles sont malheureusement légaux dans la mesure où la CAF n’est chargée du contrôle au niveau du RMI que par délégation du Conseil Général qui peut très bien lui aussi assurer ce contrôle.

Quelques conseils validés par la pratique.

- Au lieu de vous serrer la ceinture pour financer une formation, des cours de théâtre, un retard de loyer, exigez de votre référent RMI qu’il instruise des demandes d’aide, par exemple, une aide exceptionnelle du Centre d’action sociale, un Fonds solidarité logement, un dossier pour le Fonds d’initiative pour l’insertion. D’une part, le fait de solliciter votre référent l’obligera à travailler sur autre chose que sur le contrôle de vos ressources, d’autre part ces possibilités existent, utilisons-les !

- Si vos parents, un ami ou n’importe qui vous aide à faire face à une dépense ou à financer un de vos besoins, si vous recevez une aide régulière, quelques précautions sont nécessaires : recevoir l’aide en liquide ou par mandat cash, la faire passer par le compte d’une autre personne, ou signer une reconnaissance de dette.

- En ce qui concerne votre privée : le gouvernement projette une réforme de la loi qui, si elle était adoptée, considèrerait que le principe du RMI couple s’appliquerait dès que deux personnes vivent ensemble. Dans l’attente, l’existence d’une telle relation ne se présume pas, c’est aux services du contrôle d’en apporter la preuve. Donc contestez systématiquement les décisions abusives et ne restez pas seuls.

Cela dit au stade où en sont les logiques de sanctions et de contrôle du département, deux précautions valent parfois mieux qu’une.

Si vous êtes du même sexe et pour éviter les complications, mieux vaut trouver une autre adresse ou vous déclarer SDF, en vous domiciliant dans une association agrée.

- En ce qui concerne vos déplacements : si vous vous baladez à l’étranger, que ce soit pour rendre visite à votre famille, chercher un boulot ou manifester contre le G8, mieux vaut avoir une carte d’identité ET un passeport : ainsi vous n’aurez pas à montrer ce passeport aux services du RMI.

De manière générale, évitez de raconter votre vie à votre référent et mentionnez seulement ce qui peut vous être utile dans le cadre du contrat d’insertion.

ENSEMBLE contre les contrôles.

Paris, ville ouverte, tolérante, amie des artistes, ville sociale et solidaire, voilà l’image que veut donner la gauche parisienne.

En silence, chaque mois, des pressions de plus en plus dures sont faites sur les allocataires : les visites domiciliaires augmentent, certaines catégories d’allocataires, les artistes, les 25-35 ans, les plus de cinq ans de RMI se voient contrôler et fliquer avec un seul objectif : leur faire accepter n’importe quel boulot, dans n’importe quel secteur.

Certains Rmistes sont convoqués une fois par semaine par leur référent.

Tout ça pour des allocations misérables qui ne permettent même pas de survivre décemment.

Inverser la vapeur, c’est TÉMOIGNER, SE REGROUPER et AGIR !

Pour finir , allez voir ces deux témoignages, plutôt drôles et instructifs sur la manière de résister aux contrôles
- Un contrôle CAF au domicile d’un érémiste...
- Contrôle social ou contrôle policier ?

AC ! Paris Ile de France Reseau Solidaire d’Allocataires

Permanences pour et par des précaires tous les mardis de 18H à 19h30

Maison des Associations du 18e arrondissement

15 passage Ramey Mtéro Marcadet Poissonniers ou Jules Joffrin

Tel : 09 54 70 66 22 ctc.rsa@mail.com

998 Messages de forum

  • Contrôles CAF et RMI : conseils pour résister ! 26 avril 2007 16:04, par virginie

    bonjour,

    je viens de dénoncer le père de mon fils à la caf !
    Oui mr à refait sa vie , ( çà c’est bien ,parce que avec le petit ils s’entendent à merveille :-) ) il vit avec sa compagne qui est salarié ( fonctionnaire 1500e / mois ) et a utilisé son statut de Rmiste pour faire baisser le montant de la pension alimentaire de 100€ à 75 € ..
    Mr a changé de département, il continue de toucher cette allocation dans son ancien département. Il a déclaré devant le tribunal ( cf ordonnance) qu’il vivait en concubinage et à la Caf attestation sur l’honneur qu’il est hébergé à titre gratuit.....
    Bref, et notre enfant ????

    je suis moi même malheureusement, en ASS...

    Alors la fraude, dans un cas comme celui ci ! je suis pas d’accord !!!!!!!

    ceci dit, j’apprends beaucoup de choses sur votre site ! merci :-)

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      Je suis assez choquée par ce que je lis...
      Après deux mois de chômage à environ 500€ par mois, j’ai été contrainte de prendre le premier emploi où on voulais bien de moi !
      Tecnicien CAF..Avec un bac + 5 en poche, ca fait mal de traviller pour 1O31 € par mois.

      Mais, j’ai quand même la satisfaction de mériter l’argent que je perçois chaque mois.

      Il ne faut pas tout mélanger, je suis à fond pour le système par répartition.
      Je suis pour que les personnes qui ont des droits puissent en bénéficier.
      Par contre, je n’admet pas que des personnes trichent pour percevoir des prestations auquelles ils ne devraient pas prétendre.

      Au bilan, quand je regarde ma feuille de paye, la différence entre le brut et le net sert à financer le système par répartition.

      Vous pouvez donc comprendre que je vis assez mal que certaine personne fraude pour obtenir induement des prestations.

      A force d’abuser du système, vous êtes en train de la mettre à mort.
      Alors OK, le RSA à 404€ ca fait pas lourd, mais que ferez vous le jour où ca n’existera plus ???

      Je sais que ca ne changera pas votre facon de voir, mais mettez vous bien en tête que des personnes se levent tous les matins pour travailler et payer les cotisations sociales.

      Répondre à ce message

      • Contrôles CAF et RMI : conseils pour résister ! 12 avril 2010 09:29, par AGNES

        EH bien madame vous pourriez nous être très utile sur ce site pour nous donner les meilleures informations possibles , non pas pour frauder...bien sûr mais pour maintenir ses droits et rien que ses droits en tant qu’ individu à part entière .Je dis bien être respecté en tant qu’ INDIVIDU et non un petit bout d’ un hypothétique mari , amant , ex...ami ,voisin ou coloc ou proprio
        Il paraît que les vrais fraudeurs , magouilleurs ,accros de la triche sont un pourcentage infime .Vous croyez que c’ est marrant de jouer les femmes seules éplorées pour toucher 4 sous ? Vous croyez que c’ est normal ces contrôles infantilisant, où on nous traite comme des criminels par une personne soit-disant assermentée qui vocifère agressivement , à savoir pourquoi,on a pas répondu à la porte (oui ma fille n’ a pas le droit de parler aux "étrangers" même avec une carte de presse et mon fils aîné est trop sauvage ;c’ est tout ....Est ce normal quand Madame le contrôleur se lance dans une logorrhée de paroles ,complètement hystérique ,pour nous
        faire avouer nos crimes ou nous attribuer d’ office un ex qui ne veut pas de nous comme si partager une boite à lettres était synonyme de partager un lit et autres insanités dans l’irrespect total, en dépit de mon âge supérieur et dans le déni total de ma parole . ?.....Est-ce légal de suspendre les allocs d’ office ,vous ,service social auprès de gens précaires , sans attendre les voies de recours et justificatifs ? certaines femmes complètement démunies et sans HOMME sont prêtes à mettre leurs enfants à la DASS pour Mieux se pendre ....Bravo pour le service à la personne , l’ empathie et la solidarité....Et quand on vous contacte c’ est jamais la bonne personne , personne n’ est responsable c’ est la procédure , c’ est la machine froide et implacable , incapable de débusquer les filous polygames mais capables de broyer des femmes dignes et humiliées par vos procédés d’ INQUISITION .......Alors je crois qu’ on a beaucoup de choses à revoir dans les répartitions des droits de le Femme AB31

        Répondre à ce message

        • Contrôles CAF et RMI : conseils pour résister ! 12 octobre 2011 15:14, par lilirose

          vous avez très bien traduit ce que je ressens en tant que femme seule avec deux enfants, je travaille mais la caf s’acharne sur moi et me demande de priver mes enfants et laisse leur père un menteur et escroc leur échapper, en dépression j’ai voulu me tuer et laisser l’état se charger de mes enfants car j’avais l’impression d’être d’un boulet pour mes enfants, et aujourd’hui je vois que c’est le système qui est mauvais, j’ai les ressources intellectuelles pour répondre à ces dindes vociférantes qui travaillent à la CAF, mais quand est il des autres femmes dans ma situation , je ne crains que ce système les brise, qu’elle femme ne préfèrerai pas travailler si elle était sûre d’apporter le meilleur à ses enfants. Notre système va mal car une femme seule qui se consacre à sa carrière pour amélliorer les conditions financières de ses enfants est taxée de mère indigne si ses enfants tournent mal et si en calculant elle se dit qu’il est préférable de rester élever ses enfants pour les aider dans leurs études, ne pas les faire garder et d’autres raisons qui sont louables, alors que cette femme est le seul pilier pour ses enfants, c’est une profiteuse

          Répondre à ce message

        • bonjour,je suis d’accord moi sa fait deux que je suis sans aucun revenu a cause d’un controle caf,juste parce que pendant ma dépréssion et dopé de médoc jetait memepas capable de regler mes papier et que c’est le papa de mon bébé qui s’en ai charger aujourdhui je sais plus quoi faire

          Répondre à ce message

        • Contrôles CAF et RMI : conseils pour résister ! 14 avril 2012 02:18, par amazoniak

          Je partage parfaitement votre sentiment !!
          Parce que moi,je tente depuis dix ans de savoir de la caf ou se trouve le pere de mes quatres enfants ,alors que celui ci utilise ces allocations rmi rsa apl d une ville a l autre sans qu aucun service me renvoit cette adresse bien utile pour moi qui n a pas pu fixé une pension alimentaire pour mes quatre enfants (abandon a 2,2,4,6 ans) ! Oui je suis en colére contre la CAF ,Contre le systeme judiciaire qui donne du temps et de l argent a celui qui a tourne le dos à ses enfants sans un once d empathie,de sentiMent,de regret ,qui a laisse dettes et desespoir sans une once de responsabilité !!!! j suis ecoeurée !!!!!!!!!!!!
          il declare avec arrogance avoir refait sa vie (quelle vie c est un libertin qui collectionne les libertines ??????....
          Je suis sous la menace si tu n est pas complaisante ??!!!!????????????? sont ils de méche avec eux ??? pour nous anéantir ??????????????????????????
          Pourquoi ? ce complot ??????????????????????????????????????????????
          Lorsque vous acceptez une requete conjointe vous vous pensez magnanime c est le debut de votre lente agonie qui commence !
          pas de quartier lorsqu il vous trompe divorce pour faute point barre !!!
          pas d arrangement amiable pour l avenir de nos enfants !!refflechissez !!!
          toi,tu eleves tes enfants sans comprendre comment une telle chose est possible comment le systeme ne verouille pas ces etres monstrueux qui refont des enfants sans père !!!!! *
          vous croyez que 1 appel par an cela suffit a créer un lien parental ??????
          pourtant c est un salaud mais pour que ce "faux père "existe nous supportons de ravaler notre dignité !
          ces pensions alimentaires sont bafouées,ignorées,et brandies comme des insoutenables "injustices" de la part de celui qui doit les payer ?????
          et je ne vous parle pas des tour de passe passe pour creer autoentreprise ,vivre en coloc avec une libertine ,belle soiree tout cela financer avec l argent de vos impots ?? et que penser des voisins qui ferment les yeux quand un huissier se presente !!!! et j en passe tous ces complices ...
          J suis écoeurés : cest que l on appelle les droits de l enfant ???? droit a l education , droit a une vie sereine.... C EST ECOEURANT de savoir que l on peut se remarier et obtenir tout un panache d aides famimiales alors que des enfants d un précédent mariage sont abandonnes livres a des minimas precaires toutes leurs vies !!!!!!!! j ai le droit m a t il dit !
          et le droit de les abandonner il l a pris sans mon accord aussi !!!!!!!
          alors dix ans apres ,il dit que je peux m ’a........... dessus !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
          part a l etranger ,se dissimule chez ses sex friends !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

          en colocation peu être ! une petite alloc en plus !!! alors qu il y a une autre femme dans une autre ville mais que fais donc la caf !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
          elle dit qu elle ne peut rien faire car il est "intouchable" mais roule en superbe berline ! creer des societes a l etranger a deux passeports !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!j suis ecoeuréeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

          INDIGNEZ VOUS !!!!! signez les petitions pour faire changer cette justice la
          tolerance zero abandon d enfant

          http://www.petitions24.net/toleranc...

          TOLERANCE O POUR LES ABANDONS D ENFANT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

          Répondre à ce message

          • Contrôles CAF et RMI : conseils pour résister ! 14 avril 2012 12:49, par Isa76

            La manipulation perverse n’est malheureusement ni un délit ni un crime.

            Vous êtes tombée sur un manipulateur pervers qui comme tous ceux de son espèce retombe toujours sur ses pattes en séduisant son monde et en vous faisant passer pour une menteuse et une folle.

            Vous n’êtes pas dans le cas d’un abandon d’enfants classique, vous êtes dans la toile d’araignée d’un psychopathe que la situation amuse. Plus vous lui courrez après, plus ça le fait rire et plus il cherche à vous détruire psychologiquement.

            La meilleure chose qui puisse arriver à vos enfants, c’est de plus avoir de contact avec cet homme manipulateur sans scrupule et sans état d’âme.

            Répondre à ce message

      • Contrôles CAF et RMI : conseils pour résister ! 27 avril 2010 01:16, par lilli

        Vous avez tout à fait raison ,une aide ne doit être que passagère et permettre ...en attendant, et, en aucun cas, une façon de "vivre" , car les personnes ainsi monopolisent ces aides, et il est certain que les difficultés économiques actuelles vont accroître ce besoin d’aide : ce devrait chacun à son tour et il devrait y avoir des limites dans le temps( cela aurait dû être fait dès le départ de l’ex-Rmi) et je trouve immoral de donner des conseils afin de percevoir ces aides en trichant. Le travail c’est la liberté .

        Répondre à ce message

        • Contrôles CAF et RMI : conseils pour résister ! 27 avril 2010 15:21, par Monique AC ! 61

          "Le travail c’est la liberté", c’est ce que disaient les nazis ! Arbeit macht frei.
          Chère Lilli, trois messages pour hurler votre colère contre les "assistés" aux minima sociaux et pas un seul message contre les assistés du CAC 40 ! Pas un seul message contre les "aides" versées aux employeurs, payées avec nos impôts, pour leur permettre de mieux nous exploiter en remplissant les poches débordantes de leurs actionnaires.
          Le travail ne rend pas libre, il empêche de voir au-delà du bout de son nez...

          Répondre à ce message

          • Bonjour,

            Vous avez absolument raison !
            Je n’ai pas encore lu un témoignage qui parle d’un métier que les gens aiment exercer avec passion !

            Malheureusement nous avons pas tous le choix d’exercer un métier avec envie et passion mais seulement par OBLIGATION sinon vous RISQUEZ de ne plus avoir de quoi MANGER vous les assistés que certains agents essayent de vous faire accepter n’importe quel boulot à n’importe quelle condition pour que vous soyez dignent de recevoir les minamas sociaux qui ne permettent même pas de survivre avec un loyer sur Paris par exemple.

            Où sont les formations ?

            Alors si vous êtes artiste mon dieu !! Mais pourquoi investir pour vous les artistes ? Nous sommes pas sûrs de votre réussite parce qu’il faut être BANKABLE voyons ! Soyez raisonnable ce n’est pas un métier d’avenir voyons mais plutôt une passion et allez faire un vrai boulot ! Voilà les réponses de certains agents qui choisissent pour vous.

            Parcontre lorsque vous êtes issue de famille aisé vous avez le droit de choisir vos formations puisque on vous les paye et faire des études où même de rien foutre !

            Mais ceux qui viennent de famille modeste voire même très pauvre, vous êtes l’esclave qui doit obéir aux ordres et accepter n’importe quoi même sous payés c’est normal t’es un CREVAR !

            Alors les pauvres arrêtez de donner la vie le monde appartient à ceux qui ont de l’avenir.

            On ne choisit pas notre position sociale dans cette vie !

            Tout le monde aimerait s’épanouir personne veut la misère !!!!!!!!!!!!!

            Répondre à ce message

            • Contrôles CAF les nazis c’est tellement vrai ! 6 novembre 2010 15:25, par cealya

              oui on nous assacine moi j’aimerais m’en sortir je veux etre eleveuse de chien et vous savez quoi on m’en empeche l’anpe m’as repondus moi je voulais etre mannequin en se foutant de moi ( j’arrete pas de pleurer ) etre au rsa n’est pas un crime je connais bien des personne qui travail au noir et qui en plus le touche , mon grang pere qui a travailler toutes sa vie et profiter de sa retraite six ans et puis apres un cancer de la peau c’est declarer puis general il est mort cette ete dans d’atroce souffrance vous savez pourquoi a cause du boulot , et j’ai ma mère qui as commencer a travailler tres jeunes là elle en longue maladie elle fait de gros malaise il lui interdise de retravailler savez vous combien il lui donne par mois meme pas le smic 500 euro c’est honteux !!!!!!!!!!!

              Répondre à ce message

            • Contrôles CAF les nazis c’est tellement vrai ! N IMPORTE QUOI 12 décembre 2011 15:33, par Levia lin-wei

              Je n’ai rien contre les artistes, moi même j’écris, je fais de la photo et j’ai un groupe de musique. Tous les gens autour de moi sont créatifs et ont des projets artistiques MAIS en parallèle nous avons aussi des "vrais boulots" comme on dit et ce n’est pas qu’une OBLIGATION c’est quelque part un DEVOIR.

              Si tu veux être artiste et gagner ta vie, alors il faut être suffisament créatif, productif et talentueux pour pouvoir vivre de son art OU BIEN accepter que le statut d’artiste est tel qu’il est et arrêter de se pleindre.

              Je viens d’un pays ou il y a 8 euros par mois d’aide sociale par enfant pour les mères célibataires ou les APL sont inexistants et ou le coût de la vie est pratiquement le même qu’en France et ça m’agace de voir des gens qui n’arrêtent pas de se pleindre.

              Il ne faut pas confondre une aide sociale avec un salaire. L’Etat ne peut pas financer le fait que les gens ne font rien. Alors oui, parfois on doit accepter des boulots "de merde", mais sans tous ces boulots on pourrait rien faire (caissiers, éboueurs, vendeurs, etc personne ne rêve d’exercer ces métiers mais bon on peut très bien vivre en travaillant comme vendeur même à TEMPS PARTIEL et faire de l’art en parallèle au lieu de toucher le RSA, les APL et traiter les gens de CAF de NAZIS comme des cons !

              C’est terriblement insultant d’employer ce genre de termes pour définir des organismes qui AIDENT les gens !!!!! et d’oser les comparer avec le système NAZI prouve bie votre déficite d’intellecte et votre supprême égoicme !

              Et je ne suis pas une bourgeoise, je suis une immigrée, arrivée en France avec 200 euros en poche et franchement reconnaissante à ce Pays merveilleux et son système, qu’apparament vous ne savez pas du tout apprécier. Avec de telles idées je n’immagine même pas à quoi doit ressembler votre art, sans doute un entièmme truc pompeux de révolutionnaire à deux balles n’ayant aucune compréhension de la vie, du monde et aucun sens des valeurs !

              .

              Répondre à ce message

              • A PROPOS DES ARTISTES !!! 18 février 2012 03:37, par LINDAPARIS

                HELLO !!

                JE SUIS RAVIE QUE VOUS N’AYEZ RIEN CONTRE LES ARTISTES !

                JE VAIS PRENDRE L’EXEMPLE DES ARTISTES DE SCENE CEUX QUI ECRIVENT LEURS SPECTACLE ONT BESOIN DE BEAUCOUP D’HEURES DE REPETITIONS PAR JOURS ET D’ECRITURE ET PAR DESSUS TOUT BEAUCOUP D’ENERGIE COMME LES SPORTIFS ! A QUOI RESSEMBLE LE QUOTIEN D’UN ARTISTE PEU IMPORTE LE DOMAINE : RECHERCHE DE CASTING’S ET D’AUDITIONS PENDANT DES HEURES SUR INTERNET ET AILLEURS ( ANPE DU SPECTACLE ECT...) ILS NE PEUVENT PAS SE PRENDRE UN BOULOT A COTE ( ALIMENTAIRE DE QUELQUES HEURES !! NON SEULEMENT IL Y A LA FATIGUE ET EN PLUS ILS RISQUENT DE RATER LE CASTING DE LEURS VIE APRES MILLE CASTINGS SANS SUITE !!!
                IL FAUT QUE LES GENS RESTENT DANS LEURS DOMAINE !!! LA PLUPART DES GENS COMMENCENT PAR DES PETITS BOULOTS DE FIGURATION AU MOINS CA RESTE DANS LEURS DOMAINE POUR QU’ILS PUISSENT EVOLUER !! LE SOUCI C EST QUE LE STATUT EST COMPLEXE ! POUR CEUX QUI SE RETROUVENT AVEC LE RMI ( je parle de l’année 2008) MALHEURESEMENT IL N Y AUCUN SOUTIEN PAR L ANPE DU SPECTACLE POUR LES PROJETS PERSONNALISES !! ON EST SEUL FACE A UNE MACHINE QUI VOUS OBLIGE A ACCEPTER N IMPORTE QUEL TRAVAIL SOUS PRETEXTE QUE VOUS DEVEZ LE FAIRE CAR VOUS ETES DEPENDANT D UN SYSTEME SOCIAL QUI N’EST PAS MIS EN PLACE POUR FINANCER VOTRE PROJET ET VOUS RAPPELLE QUE C’EST A VOUS DE LE FAIRE !!!

                CHERS ARTISTES SORTEZ DE LA SAUVEZ VOUS !! ILS