AC ! Réseau - Agir contre le chômage et la précarité

Accueil > Actualités sociales > Le décret sur le train de vie des Rmistes va-t-il assez loin (...)

Le décret sur le train de vie des Rmistes va-t-il assez loin ?

mercredi 9 janvier 2008, par *, AC ! Paris

Depuis le début de son ascension, on avait bien compris que Nicolas Sarkozy avait une dent contre les Rmistes, ces salauds qui méritent bien qu’on les punisse d’être pauvres et de survivre avec 380 euros par mois. Quand on est un bon Français, on a le bon goût d’éviter d’étaler sa misère ou ses problèmes de logement (un allocataire des minima sociaux sur deux est mal logé ou SDF).

Aujourd’hui, un nouveau pas est franchi avec le décret sur le train de vie des allocataires de minima sociaux.

Le train de vie des allocataires de minima sociaux … Tout un poème en soi, comme expression.

Il est vrai que dans un pays où le principal élu du peuple dépense au moins une bonne cinquantaine de RMI au Fouquet’s le soir de son élection, s’augmente de 172 pour cent pour accéder au nécessaire (vacances au soleil et bague en diamant en forme de cœur pour sa dulcinée du moment), offre des excursions en pays lointains à toute la famille et accessoirement à des humoristes douteux, l’urgence de contrôler la bonne utilisation de l’argent public exigeait qu’on aille fouiller dans le train de vie de ceux qui survivent en dessous du seuil de pauvreté.

Que de scandales, que de vies de château en effet ne mène-t-on pas avec moins de 500 euros par mois.

Il était grand temps que les CAF sanctionnent impitoyablement. Par exemple, est-il acceptable qu’un ouvrier licencié après des années de bons et loyaux services vienne demander le RMI, après deux ans de chômage alors que ce même ouvrier s’est payé le luxe d’être propriétaire avec un crédit de vingt-cinq ans ? Bien sûr que non ! Sanctionnons ! Iil n’a qu’à vendre sa baraque et s’acheter une tente Décathlon, il pourra toujours porter plainte contre l’Etat parce qu’il est SDF.

Peut-on concevoir que cet ex-ouvrier, ce boulet de la société, utilise ses maigres économies pour refaire la toiture ou l’isolement de sa baraque Bouygues qui tombe en ruine maintenant que le crédit est payé ? Non, sanctionnons cet infâme fraudeur.

Et avant de sanctionner, contrôlons. Il est en effet venu une idée affreuse à Nicolas Sarkozy alors qu’il faisait la queue pour acheter son cœur en diamant rose chez Castelbajac : Et si le privilège du kitsch hors de prix ne lui était pas réservé ? Et si de méprisables gueuses exhibaient en plus de leur poil sur la main, le même bijou que sa princesse ?
Peu probable certes mais sait-on jamais, mieux vaut prévenir que guérir.

Rmistes, évitez d’aller à la CAF avec un petit cœur en toc acheté au bazar du coin ! Sachez que les contrôleurs CAF seront désormais autorisés, en plus de vérifier qu’un caleçon ne se cache pas au milieu de vos petites culottes, à vous faire ouvrir la boite à bijoux. Vous n’en avez pas ? C’est donc que vous les cachez. Allez sanction ! Assistées et coquettes, tous les défauts décidément.

Une robe de bure, grise, voilà ce qu’il faut pour faire repentance, pour expier publiquement le crime impardonnable de ne pas avoir trouvé de boulot alors qu’il y a 100 000 boulots non pourvus (500 000 pour le président qui peut se payer le luxe de ne pas savoir compter et additionne des CDD à temps partiels de trois heures par semaine et des CDI temps plein). Oui 100 000 pour plusieurs millions de chômeurs, mais la foi fait des miracles, aide-toi le Ciel t’aidera, l’Etat lui a autre chose à faire, par exemple exonérer chaque année de 25 milliards d’euros de cotisations les employeurs, convives du Fouquet’s.

Et puis, la robe de bure c’est parfait pour des gens à qui le décret sur le train de vie interdit de faire du sport.

Et oui, désormais, tout Rmiste qui mettrait les pieds dans un club de sport se verra lui aussi sanctionné !

Là vous êtes un peu perdu. Des mois et des mois que le Président vous reproche d’être des grosses larves qui se lèvent à une heure de l’après midi, des mois que vous avez pris l’habitude de mettre le réveil à six heures avec le volume au maximum sur le journal de la Bourse de BFM, quitte à poireauter comme un con jusqu’à votre rendez-vous de dix heures à l’ANPE, mais au moins ça vous évite le regard des voisins. Depuis le 6 mai, vous avez même bousillé vos poumons à faire scrupuleusement un jogging quotidien à côté des embouteillages pour montrer que vous n’étiez pas du style à vous laisser aller sous prétexte que la dernière offre d’emploi remonte à six mois.

Et maintenant, voilà qu’on vous reproche de faire du sport, voilà que vous flippez au sujet de votre prochain rendez vous : votre référent, qui vous a imposé un stage de relooking risque désormais de signaler à la CAF que vous avez perdu votre petit ventre !

Un esprit sain, dans un corps sain, c’est pour les autres, ceux qui peuvent se le payer.

Avec l’argent que vous coûtez à la Mère Patrie, il faut vraiment être un assisté de première pour avoir l’ambition de rester en bonne santé, donc de vivre plus longtemps et de coûter encore plus cher.


Mais finalement, ce décret sur le train de vie va-t-il assez loin ?
Est-il vraiment normal, est-il acceptable quand on connait l’état de notre planète et la raréfaction des ressources naturelles, qu’on laisse encore les pauvres respirer en toute liberté ? Ne serait-il pas temps de vérifier que certains ne profitent pas de leur oisiveté subventionnée par le contribuable, pour aspirer à plein poumons l’air des parcs et jardins, pendant que d’autres s’empoisonnent consciencieusement dans les embouteillages pour augmenter la croissance ?

Monsieur le Président, la France compte sur vous pour aller jusqu’au bout des réformes, ne laissez pas les pauvres prendre l’air en toute impunité

.

Messages

  • TOUT SIMPLEMENT INADMISSIBLE
    C’EST UNE FORME DE RACISME QUE DE CHASSER LES PAUVRES COMME CA...
    IL FAUT TIRER A BOUT PORTANT SUR CE DECRET
    NE PAS LAISSER FAIRE CE GENRE DE CHOSE
    LA DEMOCRATIE C’EST D’ABORD LA LIBERTE DE CHACUN LE FLICAGE ET LA DELATION ME FAIT PENSER A UN RETOUR A UN AUTRE MONDE QUE L’ON CROYAIT REVOLU : ON SE CROIRAIT A CETTE EPOQUE OU LA GUESTAPO ARRETAIT LES GENS JUIFS COMME ICI LES PAUVRES POUR NE PLUS QU’ILS RESPIRENT...
    BRAVO SARKO...ON VA TE FAIRE LA PEAU...C’EST TOI QUI EST DE TROP...REGARDONS TES PROPRES DEPENSES ?????

    • Je me sens de moins en moins vivre en démocratie. Une petite dictature made in Sarkozy s’instaure peu à peu (ou pluôt vite fait bien fait) et il faudra bien que les francais ré-apprennent à se faire entendre (cf : révolution francaise !!!)

    • Bonjour,

      Une différence parmi d’autres entre le sort des pauvres sous Sarkozy et celui des Juifs dans l’Allemagne des années 30 : les contrôleurs de la CAF ne débarquent pas armés chez les gens, ne les tabassent pas, et il n’y pas encore de camps de la mort.Par ailleurs dès 33, les Juifs à qui l’on interdisait de bosser n’avaient évidemment pas droit à un revenu de substitution, même misérable

      Alors si au lieu de comparer ce qui n’est pas comparable, on arrêtait de jouer les victimes ( tout le monde s’en fout en plus ) et on se mettait à résister ( tant qu’à faire des comparaisons historiques, autant qu’elles soient efficaces ) ?

      L’auteure de l’article, Rmiste

    • Pourquoi faudrait-il qu’un travailleur qui a eu la possibilité d’acheter sa maison, sa voiture etc par les fruits de son travail, doive, sous prétexte que les circonstances de la vie ont décidé qu’il se retrouve sans emploi, et sans revenu, revendre tous ses biens pour survivre ? Il aura pourtant cotisé lorsqu’il travaillait. Alors pourquoi n’aurait-il pas droit à une assistance temporaire décente ? N’est-ce pas ça une vraie politique de civilisation ? Décidément, Sarko ta place n’est pas celle d’un président d’état moderne et démocratique ; il faudrait essayer le show business à plein temps !

    • Oui bien mais lorsque s’installe une stigmatisation progressive de l’individu pauvre sous forme de discrimination, il faut quand même s’inquiéter.
      Un peu plus éloigné du sujet, les centres de rétentions ne sont pas des exemples de démocratie entre autre, et à ce qu’il me semble, l’indifférence de l’ensemble des citoyens rend la frontière floue en matière de droits humains.
      Mais c’est vrai nous ne sommes pas concernés et ne comparons pas ce qui n’est pas comparable.
      Cependant les racines sont de même nature, le raisonnement tendant à justifier l’idée d’une selection naturelle d’êtres performants, dont le rmiste je le rappelle ne fait pas partie, fait son chemin.
      Le rmiste présenté comme une être retors fainéant et en plus escroc est hautement toxique. D’ailleurs, l’argument principal des ultra-libéraux que la plupart des rmistes refusent preuve de leur mauvaise volonté :
      "mieux vaut travailler pour un euro que de ne pas travailler du tout" joli non ? et pas fascho du tout !
      il ne faut pas sous-estimer l’envie d’un monde en crise de se trouver des coupables sans circonstances atténuantes. Rendre la pauvreté suspecte est un moyen d’y parvenir.
      Le seul rapprochement pouvant être fait avec un régime totalitaire,à mon sens c’est sans doute l’utilisation des moyens de communication à des fins de propagande et de manipulation de valeurs, Sans aller dans les extrêmes à la Goebbels. On doit se poser des questions

    • NON BIEN SUR, MAIS TOUT COMMENCEMENT PEUT DERIVER VERS QUELQUE CHOSE D’APPROXIMATIVEMENT SIMILAIRE.
      JETER QUELQU’UN DEHORS C’EST PRESQUE UNE MANIERE DE L’EXTERMINER....
      IL FAUT SAVOIR MEME SI TU AS ECRIT CET ARTICLE QUE LE DIALOGUE CA EXISTE ET QUE MES COMPARAISONS SONT AUSSI VALABLES QUE LES TIENNES.
      SI CE MESSAGE NE TE CONVIENT PAS, JE SUIS SURE QUE TU TROUVERAS BIEN LE MOYEN DE L’EFFACER, CELA S’APPELLE DE LA CENSURE.
      LA DEMOCRATIE C’EST AUSSI ECOUTER LES AUTRES ET ESSAYER DE COMPRENDRE AVANT DE PORTER UN JUGEMENT. C’EST BIEN SUR AUSSI QUE L’UNION FAIT LA FORCE ... DANS CE DOMAINE IL VA FALLOIR QUE TU REVISES CAR TU ES LOIN DU COMPTE.
      AU REVOIR ET SANS RANCUNE

    • Bonjour,

      D’une part, votre message n’a pas été censuré, au contraire j’y ai répondu.Quant à dormir dehors, merci de la leçon, je sais ce que c’est , et être Rmiste, saisie sur son compte pour des amendes transport aussi.

      Mais justement, je ne suis pas ici pour faire un concours du plus malheureux, ni me comparer, alors que j’ai la chance d’avoir une carte d’identité française contrairement aux deux générations qui m’ont précédé, aux sans papiers ou aux victimes des nazis.

      Par contre dire que ce régime et ce gouvernement sont d’inspiration pétainiste ne me dérange absolument pas.Dire que les méthodes de propagande s’inspirent effectivement des grands totalitarismes du 20ème siècle ne me dérange pas non plus. Dire que, nous autres précaires avons tout intérêt à nous regrouper au delà des frontières qu’ils dressent entre nous, et qu’il faut le faire vite ne me dérange pas non plus, c’est bien une nécessité.

      Maintenant, non, nous ne sommes absolument pas , nous autres chômeurs et Rmistes dans la situation qui était celle des Juifs, mais aussi des Tsiganes, sous le régime nazi. Nous avons la possibilité de nous battre, de résister, d’être solidaires, et de donner une autre image de nous même que celle de victimes passives de l’offensive qui nous est faite.Et si nous nous le faisons pas, si nous attendons que d’autres le fassent à notre place, alors nous aurons aussi une responsabilité dans le sort qui nous sera fait.

      Et s’il faut comparer, alors que chacun ait à l’esprit qu’au coeur de l’horreur, à moitié morts de faim, entourés de SS surarmés, il s’est trouvé des insurgés juifs pour se lever et combattre dans le ghetto de Varsovie.

      Personnellement, je m’estimerai digne de faire la comparaison entre mon sort et le leur, le jour ou j’aurai fait preuve du même courage. Pour l’instant je ne suis qu’une précaire en lutte parmi d’autres, dans un des pays du monde, ou il est encore possible de résister, d’écrire un texte, de débattre, sans prendre dix ans ou une balle dans la tête à coup sûr, et j’essaie d’en tirer parti au maximum.

      Voilà et je signalais avoir écrit cet article simplement , parce qu’il me semblait important de signaler que j’étais aussi Rmiste et que mon point de vue n’était pas celui de quelqu’un qui ne connaitrait rien aux difficultés de la situation.

    • Je suis en CAV dans une école primaire depuis le 1er septembre 06. J’ai donc un petit salaire qui me permet à peine de vivre. Par contre, je suis propriétaire de ma maison dans un secteur bien coté (j’ai pû acheter un terrain avant la flambée des prix). J’ai emprunté sur 15 ans et il me reste encore un peu moins de 7 ans à rembourser, et je me sens privilégiée par rapport à ceux qui vont payer un loyer toute leur vie. Il me reste encore quelques économies car avant d’être en contrat précaire, j’ai mieux gagné ma vie qu’aujoud’hui, et j’ai aussi pu placer une belle prime de licenciement économique. Je peux encore m’offrir un voyage de temps en temps. Mais je ne suis pas à l’abri de me retrouver radiée par l’Assedic peu après la fin de mon contrat pour avoir refusé deux emplois qui ne me conviennent pas ou qui m’oblignent à démménager. Donc NON JE N’ACCEPTE PAS QUE LE RMI TIENNE COMPTE DE NOS BIENS ET DU PEUX D’ECONOMIES QUE NOUS AVONS PU SAUVER JUSQUE LA !

      Une précaire du 44

    • Ce décret est dans la même ligne que la déclaration de Boutin, à propos des SDF morts dans la rue cet hiver : "il faut que jouent les solidarités familiales car l’Etat ne peut pas tout faire".

      En réalité l’Etat ne disparait pas, simplement il traduit l’état du rapport de force : l’argent public versé au patronat n’a jamais été aussi important dans toute l’histoire du capitalisme.

      A nous d’inverser la balance et de répartir les richesses : à mon avis ça commence par créer des réseaux pour que les contrôles CAF ne se déroulent plus sur le schéma allocataire isolé/ contrôleur : après tout c’est chez nous que ça passe, il ne peuvent rien dire si on est dix à la maison pour les accueillir , ça les calmerait vite fait, même si on n’est pas violent.

      Regroupons nous !

    • j’aimerais mettre votre texte sur mon blog...
      scottish(point)wildcat(at)yahoo(point)co(point)uk

    • Un ministre, un haut fonctionnaire, une personnalité quelconque peuvent prétendre à un logement de fonction ( gratis ), un loyer de complaisance, voire une HLM haut de gamme. Un RMIste lui devrait accepter un flicage pour justifier pourquoi il possède un toit, une voiture, une télé ... Et pourquoi pas bientôt un tatouage, et peut-être une étoile ? Est-ce cela que l’on appelle la politique de civilisation. Ne marche t-on pas sur la tête ? Un peuple brimé finira toujours par se mettre en colère, la colère mène souvent à la révolte, et la révolte à la révolution !

    • Moi j’en ai une de référence historique concernant les pauvres exploités par les riches c’est juste notre déclaration des droits de l’homme et l’abolition de l’esclavage en 1789. Toutes ces valeurs sont les bases de notre pays actuel et ont été fondées sur la mort et le sang des pauvres français sur les barricades ni plus ni moins...ce ne sont pas les riches ni leurs descendants à qui on a oublié de couper la tête en 1789 qui ont créé notre pays. CE SONT LES PAUVRES !!!! Quand à Sarkozi il est bien d’origine hongroise avec un style monarchique alors qu’est ce qu’il fout chez nous ???S’il a envi de se la péter avec sa Bruni qu’il aille voir ailleurs car c’est pas parce qu’on lui a généreusement donné la nationalité française qu’il est français. Nos valeurs du respect des gens et de la solidarité sont inscrites dans notre déclaration des droits de l’homme. S’il s’en fout c’est qu’il est pas français et donc qu’il se barre. On a pas besoin de lui chez nous. On a une autre vision de la solidarité chez nous...et reprenons vite notre indépendance car avec son Europe de riches qui nous pourrit la vie depuis plus de 20 ans maintenant ça va de mal en pis. Les seuls a s’être enrichit pendant ces 20 dernières années sont les anglais prouvant ainsi qu’avoir dit non à l’Euro ça avait été bien rentable pour eux. Maintenant ils viennent chez nous acheter en masse des logements et nous on peut plus rien acheter. Bravo Sarkozi. Remettons les droits de douane à nos frontières c’est cela qui nous permettait de réguler l’offre et la demande et de lutter contre les chinois et autres.

    • Bonsoir,

      1) les Anglais pauvres sont aussi pauvres que les pauvres Français, et soumis à un système de sanctions et de contrôle aussi humiliant et absurde que le nôtre.

      2) Une des caractéristiques de l’Europe telle qu’elle est c’est sa frontière de barbelés électroniques, ses mille morts noyés chaque année en tentant de venir ici trouver de quoi bouffer, son racisme d’Etat et ce nationalisme européen qui a déjà engendré la violence nazie. Alors je ne vois pas en quoi dénoncer les origines de Sarkozy, ou trembler face au prétendu péril jaune va nous sortir de la merde.Ni en quoi tenir de tels propos a quoi que ce soit à voir avec "les valeurs de solidarité de la France Eternelle ".

      3) en attendant les chômeurs français au lieu de se payer de mots et de se lamenter sur leur sort feraient mieux de suivre l’exemple des immigrés sans papiers qui font grève, occupent, manifestent et résistent au risque de la déportation. la voilà la solidarité, la même qui inspira les immigrés de la Commune, les combattants de la MOI et de tous les immigrés qui effectivement versèrent leur sang et sans lesquels aucun des droits que nous laissons perdre n’auraient été gagnés.

      Une métèque parmi d’autres

    • tout cela c’est la faute des chomeurs si vous continuey à jouer le mouton vous serey dévorer par les loups,il faut se baguarer ,la lutte et la solidarité si non vous serey exterminer un par un,ils l’ont décidé, voila slu à tous

  • Et dire que dans le cadre du RMI, il existait un dispositif permettant d’effectuer des travaux de réhabiliation ou de réfection du logement, sous condition d’y habiter à compter des travaux pendant neuf ans !

    Ceci afin d’éviter de vendre son logement, vue la pénurie de logements sociaux pour vous reloger, et aussi de faire des économies d’APL !

    Même la Banque de France ne faisait pas vendre systématiquement le logement en cas de surendettement pour les mêmes raisons.

    De plus, non content de vous dépouiller, le décret prend en compte également ce qui ne vous appartient pas ! plus personne de voudra vous héberger, car vous héberger reviendra à vous entretenir.

    De part l’activité de l’association où je travaille, je n’ai jamais vu autant de domiciliation à la Croix-Rouge ou à l’Armée du Salut que depuis le début de l’année.

  • bjr.depuis la nuit des temps les pauvres sont brimés, repoussés chassés, tel des gueux,les ouvriers aussi sont des gueux,maigres salaires,vie médiocre, toujours sales, avec des mains abimés,les fils d’ouvriers qui ont vue leur pére souffrir ne le veulent plus,c’est pour cela qu’ils ne font rien volent braquent ils ont raison,il n’y a ni morale ni humanisme dans le monde des humains,on es comme des béte,protégeant nos biens,survivant comme des animaux,nous cachant dans nos maisons ou hlm,gardant nos vivres et nos biens,l’homme est pouri,et il n’y a pas de reméde pour nous.les nobles ne sont pas disparu,ils ont juste changé de forme.je suis pauvre et( je souffre sous le regard de mes enfants.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.