AC ! Réseau - Agir contre le chômage et la précarité

Accueil > Chroniques de l’arbitraire > Une chômeuse attaque l’État pour retard de paiement des indemnités de (...)

Une chômeuse attaque l’État pour retard de paiement des indemnités de chômage

mercredi 15 février 2012, par une précaire

L’État met souvent du temps à indemniser les chômeurs qu’il produit. Mme X, qui a connu des retards à l’indemnisation après des CDD en 2009 puis en 2011 se trouve, de ce fait, fichée au fichier national des incidents de remboursement.
Elle demande au tribunal administratif de reconnaître son préjudice.
Témoignage.

Ça y est mon dernier CDD est terminé. Après 3 renouvellements, avec plusieurs entités de contrat (fonction publique) mais sur le même poste, j’apprends à même pas J - 7 que mon CDD ne sera pas renouvelé. J’avais fait le nécessaire auprès des services RH de mon ancienne administration pour savoir laquelle me verserait mes indemnités chômage. Je préviens l’actuelle que je souhaite avoir un acompte à la fin du mois prochain pour éviter les difficultés financières, déjà rencontrés précédemment dans la même situation. Par téléphone, l’agent me certifie que je n’ai pas à m’inquiéter.
J’attendrais 3 mois mon premier acompte.
L’État, quel bel employeur mauvais payeur ! Je commence alors les démarches, le Pôle Emploi, faire patienter ma banquière, envoyer des nouveaux documents, encore (parce qu’ils ne savent tout demander du premier coup, ce serait trop facile), tout autant de temps que je perds pour ma recherche d’emploi.
Je reçois mes courriers des impôts, ma taxe d’habitation à payer. Pas de problème, je paie dès que l’État me paie. Ah non ? Vous ne pouvez pas attendre ? J’aurais des indemnités retard ? Youpi, nous vivons dans une belle démocratie, soyons-en certains !!!!
Mes indemnités ont fini par arriver, enfin des acomptes, et les régularisations un bon mois après.
C’était la moindre des choses.
Aujourd’hui, j’ai saisi le tribunal administratif pour déposer ma requête contre l’État.
Et je dois prendre un avocat ….

Messages

  • Bonjour, j’ai un problème un peu similaire et je souhaiterai avoir plus de renseignement.
    J’ai été licencié (économiquement) le 31 octobre 2011. Cela fait donc 5 mois que je n’ai RIEN touché. Pole emploi a perdu mon dossier 2 fois, ils ont oublié de m’envoyer le courrier comme quoi il manquait des pièces...
    Je ne peux pas passer le mois de mars sans rien comment puis-je faire pour les obliger à traiter mon dossier en urgence ?
    Faut-il d’abord voir un avocat ou prendre rdv avec le tribunal administratif ?

    Merci d’avance pour vos réponses.

  • Bonjour,

    Le tribunal administratif, c’est très long, voila plus d’un an que je l’ai appelé et toujours rien.

  • Bonjour,
    Ayant vécu la même situation et la revivant actuellement j’encourage toutes les personnes subissant ces préjudices (financiers et moraux) à saisir le TA.
    c’est une "technique" propre au Pôle emploi afin de retarder le traitement et le versement des ARE. Cela fait 3 mois que mes droits sont terminé et que le recalcul de mes nouvelle indemnités est " en cours". Ils m’ont retourné certaines attestations assédics sans raison valable. Pour preuve je leur ai fourni exactement la même et là elle était recevable... cela laisse songeur n’est-ce pas ?!! il s’agit donc bien de mauvaise fois de leur part.Le personnel de l’accueil fait office de première ligne (car mal ou pas formé) et vous dit que votre dossier n’est pas le seul ou qu’il sera traité dès le lundi suivant...Ils vont même jusqu’à vous donner leur" parole" !!! ha ha mais elle ne vaut rien et je ne paye pas mon loyer avec des promesses. Voilà la réalité Pôle emploi et la récente série de procès me rassure ! D’ailleurs le défaut d’information, la perte de dossier ou de mauvaises infos sont des motifs de poursuites recevables. Il ne faut donc pas hésiter à les utiliser lors de procédure ou comme simples arguments auprès des conseillers Pôle emploi. personnellement ça a fonctionné comme par hasard !! Courage à tous ceux qui vivent cette situation et persévérez dans vos démarches !!! A l’usure peut-être que les choses s’amélioreront... :)

  • Bonjour,
    A moi aussi il me plairait bien de porter plainte contre l’anpe, comme vous j’ai eu des retards, dans mes allocations, résultats, prelevements rejetés, interets énorme... alors qu’a 3 reprises, je me suis déplacée afin de leur apporter mon nouveau rib, remis en main propre, en plus !!! Je suis a bout, il n’y a aucun suivi de mon dossier, je me suis fais radier suite a une formation, n’ai rien perçue pendant plus de trois mois (C.I invalide, périmée depuisplus de six mois, résultat, il a fallu que je quitte mon appartement, et les dettes se sont enchainer), pas de suivi pour ma demande de re-conversion...
    Je ne sais plus quoi faire afin d’être écouter et entendu, et quand je mis rends ce n’est que pour y ressentir du mépris, alors que je ne souhaite que travaillé...
    Aujourd’hui je me "tâte" a porter plainte pour défaut de suivi.. Pourriez vous m’aider ?

  • Je connais le même problème à ce jour : cela fait trois fois de suite que mon dossier est "égaré", je suis donc sans ressources (aucune ressource) depuis le 23 décembre 2012. Je ne peux demander le RSA car j’ai un dossier ASS en examen. Sans notification d’acceptation ou de refus, je ne peux avoir la CMU ni l’aide au logement, ni l’aide aux transports (etc...)
    Je n’ai pu payer, ma complémentaire santé et merci je suis maintenant fichée à la banque de France.
    UN CONSEIL : Pas de reproche au 3949 car l’opératrice s’empresse de mentionner dans le dossier que vous êtes "insultant" même si ça n’a pas été le cas (ce qui est absolument interdit par la CNIL) et à chaque fois que vous rappelez on vous accueille avec cette mention.
    C’est le nouveau dada de l’administration française, vous dire que vous êtes insultant dès que vous soulignez un dysfonctionnement ou une erreur. A croire qu’ils sont formés ainsi, à leurs fonctions. Décevant !

    • On n’est pas "fiché" comme ça à la Banque de France du jour au lendemain. Ce sont des procédures qui ne se font pas comme ça sur un claquement de doigts et dans votre dos.

      Il faut émettre des chèques sans provision ou abuser de la carte bancaire sans provision, sur une longue durée. ça ne se fait pas comme ça du jour au lendemain, sans compter les relances et les rappels de la banque et des créanciers. Quant à l’interdiction bancaire, il faut un jugement du tribunal.

      Faut arrêter de faire croire aux gens que parce qu’on ne peut régler une facture, hop, c’est le fichage direct à la Banque de France. D’ailleurs, on commence par négocier avec son banquier et ses créanciers.

      Je veux bien croire que votre situation est difficile mais il ne faut pas non plus raconter n’importe quoi.

      Ensuite, au lieu de téléphoner au 3949, on envoie des recommandés au directeur de l’agence et on saisit le médiateur sinon on peut attendre dix ans que la situation se débloque ; ce n’est pas l’opératrice du centre d’appels qui a la main sur votre dossier.

      D’ailleurs, je vous suggère d’aller sur le site recours-radiation pour leur demander ce qu’il faut faire pour débloquer au plus vite.

      http://www.recours-radiation.fr/

      http://www.banque-france.fr/la-banque-de-france/missions/protection-du-consommateur/fichiers-dincident-bancaire.html
      Et ça c’est pour ceux qui se demanderaient ce que signifie votre expression "être fiché à la Banque de France".

    • Bonjour,
      Merci pour cette réponse, mais non, c’est très facile d’être fiché, on voit que vous n’y êtes pas confronté.
      Je suis une ancienne cadre bancaire et de toute évidence vous croyez encore à la noblesse de ces métiers...
      La plupart des banques ne veut plus de "pauvres" qui sont des comptes à risques.
      La plupart des banques commissionnent les employés à "la qualité" du compte ouvert. C’est scandaleux mais c’est comme cela.
      Il suffit d’avoir un chèque sans provisions, et deux prélèvements qui ne passent pas ( un prélèvement EDF de 22 euros refusé car j’avais seulement 19 euros sur le compte. J’ai maintenant 25 euros de frais donc un débit du 4 euros et une facture non payée !!)
      En ce qui me concerne, je dois reconnaître que sans ressources depuis décembre 2012, et en accident de travail avec plusieurs chirurgies depuis 2011, alors que l’employeur n’a toujours pas déclaré l’accident (!!!) ma préoccupation n’est pas de saisir l’AFUB, mais de faire profil bas à la banque afin que mon compte ne soit pas dénoncé, et de trouver à me nourrir et à me soigner, tout en cherchant du travail tant que j’ai encore internet.
      Bonne journée

    • Chère Madame,

      Votre réponse me fait rebondir car bien évidement que l’on peut très vitres être interdit bancaire avec un fichage Banque de France lorsque l’on se retrouve sans ressources et en attente de ces indemnités chômage depuis 7 mois avec 3 enfants à charge et cela sans avoir émis de chèque sans provision ni avoir abusé de sa CB !!!
      On pense toujours que cela n’arrive qu’aux autres et ne se sentons pas concerne quand cela ne nous touche pas !!

  • Bonjour,
    J’ai lu le dernier commentaire apporté.
    je pense que ce serait une erreur de penser que les chômeurs sont des gens qui ne savent ni se déplacer, ni frapper aux bonnes portes, ni se défendre face aux bons interlocuteurs.
    Pour ce qui est du 3949, depuis que j’ai appris qu’ils sont susceptibles d’enregistrer n’importe quoi : j’ai fait valoir mon droit à la consultation des fichiers informatiques, conformément aux dispositions légales.
    Pour ce qui est de se déplacer : mon dossier a été perdu trois fois, alors que je l’ai déposé au guichet à chaque fois !
    Quant aux recours, j’ai contacté par écrit la Direction Nationale de l’Emploi.
    J’ai envoyé des courriers au Directeur du Pôle Emploi concerné, mais ces gens sont bien trop occupés pour répondre.
    Vous voyez il y a des gens qui parlent de ce qu’ils connaissent et qui fait leur quotidien.
    Sans rancune et en tous respects.....

  • Bonjour,

    Je m’adresse à tous ceux qui subissent de gros retards de traitements de dossiers, ou des pertes de dossiers à n’en plus finir.
    J’avais exposé mon cas dans cette rubrique la semaine dernière.
    J’ai écrit à la Direction Nationale de L’emploi où exercent les médiateurs du Pôle Emploi.
    Ils ont trouvé la solution à mon problème en huit jours et mon paiement est arrivé sur mon compte aujourd’hui. Ils ont fait preuve de beaucoup de compréhension et de réactivité. Bravo à ce service.
    L’adresse mail est la suivante : mediateur.national@pole-emploi.fr
    Bon courage à toutes et à tous

  • Bonsoir,

    Je me retrouve dans tout ceci. Ayant travaillé pendant 9 mois et demi, j’ai rompu mon CDD d’un commun accord avec mon employeur pour poursuivre mes études à partir de septembre.

    Mon ancien employeur avait fait une erreur sur l’attestation assedic, j’ai donc du leur faire refaire pour faire valoir mes droits mais pôle emploi ne souhaitait pas prendre en compte cette nouvelle attestation ("Ce serait trop facile" m’ont-ils dit). J’ai du faire de nouveau intervenir mon ancien employeur afin qu’il précise clairement comment mon contrat a-t-il été rompu ("[...] avec volonté claire et non équivoque [...] rupture d’un commun accord avec notre entreprise").

    Après maintes réclamations et courriers au directeur même de mon Pôle Emploi, rien ne bougeait. J’ai donc fait intervenir le médiateur de celui-ci qui m’a téléphoné quelques jours après pour me dire que j’allais être indemniser très rapidement. Des courriers m’ont été adressé pour confirmer ceci ainsi que des papiers pour une rémunération de fin de formation car mon chômage ne couvre pas la totalité de celle-ci. Après avoir apporté ces papiers de rémunérations de fin de formation, quelques jours plus tard, ils me les redemande...

    A ce jours, et depuis début septembre (c’est-à-dire, depuis 6 mois), je suis toujours en attente de mon indemnisation... Un courrier avec accusé réception part demain au directeur de mon pôle emploi, au directeur régional ainsi qu’au médiateur pour les relancer ; et si toujours aucune indemnisation d’ici la semaine prochaine, je fais appel au tribunal administratif.

    J’ai l’impression de devenir chèvre.... Heureusement que je vis avec mon ami sinon je n’aurais plus d’appartement depuis quelques mois...

  • Bonjours a tous, j’ai une question.
    Mon contrat de travail c’est terminé le 28 Fevrier 2013, le 11 Mars j’étais a pole emploi, pour faire le nécessaire pour toucher le chômage.
    Nous sommes le 5Juin et je viens tous juste de recevoir une mensualité.
    Le hic, c’est qu’il ne veulent pas me payer le moi de Mars ni le moi d’avril et qu’au lieu de 650e mensuel comme prévu, je n’ai touché que 400e.
    Fin mars, j’ai étais radié pendant l’attente de mes identifiants, que j’avais réclamé depuis presque 3semaines, plusieurs papiers de mon dossier on étaient perdu plusieurs fois et bien sûr remis sur ma faute.
    Donc après avoir étais radié, j’ai pensé juste d’attendre que mon dossier sois complet avant de me réinscrire.
    Dossier enfin complet, 7mai je me reinscrit ( l’attente de tous mes justificatif a étais longue a cause de mes anciens employeur )
    Et aujourd’hui j’en suis la, on ne veut pas me payer ce que l’on me doit alors qu’après 4mois sans aucun revenu, j’ai accumuler nombres des dettes en comptant sur le versement de mon du...
    Y’a il quelques chose que je peu faire pour récupérer mon argents et me sortir de cette impasse ?

    • et qu’au lieu de 650e mensuel comme prévu, je n’ai touché que 400e.
      Normal, une inscription le 7 mai, et vous perdez déjà 6 jours (du 1er au 6 mai), à cela vous ajoutez les 7 jours de carence, donc indemnisation à partir du 14 mai.

      Le hic, c’est qu’il ne veulent pas me payer le moi de Mars ni le moi d’avril
      Normal, vous avez été radié en mars (pas d’actualisation je suppose) et vous ne vous êtes réinscrit qu’au mois de mai ; donc pas d’indemnisation pendant deux mois.

      Voilà l’explication de votre actuelle indemnisation.

      Pour le reste, je vous conseille d’expliquer votre situation à Rose du site Recours Radiation. http://www.recours-radiation.fr/

    • je voudrais savoir si vous avez réussi à vous faire payer les deux mois précédents - Apparemment il n’y a pas d’effet rétroactif dans cette administration je pense que c’est voulu - Nouvelle économie pour l’Etat sur les petits ouvriers c’est toujours les mêmes qui trinquent. C’est une honte !!! merci de votre réponse car mon beau-frère est actuellement dans la même situation et très surpris de n’avoir touché que le moi en cours. Quelles sont les procédures pour effectuer une réclamation et toucher ces retards d’indemnités.

    • Étant donné que le message de Clément remonte jour pour jour à l’année dernière, vous n’aurez aucune réponse de sa part. Ici les gens passent une fois et ne reviennent pas informer de la suite ; ceux qui le font sont très rares. D’ailleurs, il est tout aussi rare d’avoir un simple merci.

      "Apparemment il n’y a pas d’effet rétroactif dans cette administration je pense que c’est voulu"
      Si, il y en a. Tout dépend des circonstances.

      Quant à la procédure, contactez le site indiqué dans ma réponse au message de Clément.

  • Pfff si vous vouliez vraiment du travail y a qua aller dans un restaurant faire serveuse ou la plonge, cest un métier qui ne demande pas d’expérience et embauche a la pelle donc cest vraiment de la mauvaise fois de dire quon trouve pas de job !

  • Facile de trouver du travail : je veux bien : effectivement, au risque de sombrer dans la névrose quand on est un peu fragile psychologiquement, ou de faire mal son travail parce qu’on n’a pas été formé ou qu’on n’a pas la vocation pour cela, alors oui on peut trouver facilement du travail !! Mais pour le reste : pourquoi demander à un tourneur-fraiseur de faire du service en salle, à un serveur de faire de la vente de vêtements, à un vendeur de vêtements d’aller faire du violon ??? Musicienne depuis l’âge de 8 ans et diplômée dans mon domaine, il est tout simplement HORS DE QUESTION que je trouve un job anxiogène au possible pour la simple et bonne raison que je ne sais pas faire !! Et ça m’embêterait fortement que quelqu’un qui ne sait pas faire aille faire une séance de musique auprès d’enfants... Chacun a sa place dans cette société, et surtout chacun a des droits : on dit bien "des droits à l’A.R.E." ; à partir de là, il est judicieux de ne pas y renoncer et de tout faire pour les obtenir dans les plus brefs délais. Il ne faut pas laisser les administrations gagner du terrain sur nos pauvres petites vies... Maud, musicienne intervenante au chômage, en attente de "droits" depuis 5 mois. Et croyez-moi, quand on a mis un pied dans la fonction publique, c’est pas 2-3 mois d’attente, j’en suis la preuve !

  • Je suis moi-même en grande précarité financière. Ayant fini mon CDD d’un an qui n’a pas été reconduit en CDI je me suis immédiatement inscrite au Pôle Emploi. J’ai fait mon inscription via internet le 2 décembre 2013 et j’ai eu mon entretien le 12 décembre suivant. Mon employeur avait rempli correctement les documents a une exception près qu’il avait signé mais pas tamponné le document ASSEDIC. Pour ce petit détail : dossier incomplet donc pas pris par ma conseillère, je lui ai dit que je pouvais le faire signer et le renvoyer par la poste assez rapidement étant donné que je n’aurai aucuns revenus en janvier, je voulais que mon dossier soit rapidement traité pour ne pas avoir de retard dans le paiement de mon loyer et toutes mes autres factures.

    Et bien non, elle a dit qu’elle voulait que je le ramène en main propres. Soit, j’ai donc ramené mon dossier une semaine plus tard étant donné que j’avais le rendez-vous obligatoire à tous nouveau demandeur d’emploi pour apprendre à connaître Pôle Emploi. Le 18 décembre donc avant de passer en salle de réunion pour l’entretien, j’ai donné en mains propres mon dossier complet et tamponné.

    Le dossier a été validé le 29 décembre.On m’annonce que je vais percevoir l’ARE. En Janvier j’ai été payé 86e. Correspondant aux jours qui ont suivis la validation de mon dossier. Catastrophée car je ne pouvai payer aucunes de mes factures en janvier je me suis rendue à Pôle Emploi. A l’accueil, on m’a dit que ce n’était pas rétroactif que les indemnités commencent à partir de la validation du dossier. Le mois est passé et je me retrouve avec un énorme découvert sachant que les factures n’ont pas été payée mais que le gros découvert correspond aux frais prélevés par ma banque. J’ai perçu 887e en février seulement voilà plus de la moitié de la somme est partie dans le découverts et les frais banquaires. J’ai a peine pu régularisé mes loyers de janvier et février avec ce qui restait. Nous sommes le 6 février et il ne me reste plus que 13e sur le compte.

    Quelqu’un peut-il m’aidée, m’aiguillée ? Puis-je demander des avances ou des acomptes ? J’ai entendu dire que certaines personnes ont pu demander plus de 6 mois d’avances de chômage qui leur ont été accordés.Est-ce possible ? Puis-je espérer demander non pas 6 mais 2 mois d’avances compte tenu de ma situation ?

    Merci d’avance pour vos réponse car là je suis vraiment dans une impasse.

    • Oui, vous pouvez demander un acompte sur le mois suivant, mais des mois entiers, je doute un peu.

      C’est la date inscrite sur le dossier d’inscription qui est la date d’inscription et donc la date du début de l’indemnisation, même si le dossier n’est pas complet et donc non validé (les carences sont comptées à partir de cette date).

      Soit pour vous le 2 décembre 2013 si c’est bien cette date que vous avez indiquée sur votre dossier d’inscription.

      La date de validation du dossier n’est donc absolument pas la date de départ de l’indemnisation.

      Mais il y a des carences qui peuvent différer l’indemnisation.

      Le détail de votre indemnisation doit être notifié sur le courrier de "validation", il doit être noté :

      - la date du début de l’indemnisation (date de l’inscription en fait)
      - les jours de carence y compris les 7 jours
      - le nombre de jours auxquels vous avez droit
      - le taux journalier

      Les carences sont les 7 jours obligatoires, les congés payés non pris et réglés en fin de contrat. Si vos congés payés font partie du solde de tout compte, cela explique le faible montant de l’indemnisation de décembre sur janvier.

      Pour avoir des informations fiables sur l’indemnisation, vous appelez le 3949 et vous faites 4.1 lorsque le robot vous pose les questions, ou vous posez votre question dans votre espace personnel ou vous demandez à voir un agent de l’indemnisation en agence.

  • J’ai encore mieux comme expérience Pôle-Emploi !

    J’y suis passé le 29 Janvier 2014 pour faire ma demande d’allocation car licencié pour faute grave chez Mcdo (pas de possibilité de faire de rupture conventionnelle et il ne fallait surtout pas que je démissionne, étant donné que je suis comédien, que j’aimerais travailler dans un secteur bien précis, qui demande une présence assidue, et je prépare également un court-métrage, ce qui demande énormément de temps également, donc ce n’était plus possible de travailler à mi-temps "en même temps". Bref après avoir discuté avec le directeur de l’établissement, il m’a conseillé de provoquer la "faute simple" en arrêtant de venir mais en fait ils ont choisi "faute grave" pour abandon de poste. La frontière entre la faute simple pour absences injustifiées répétées et faute grave pour abandon de poste est vraiment très mince.)

    J’en reviens à Pôle-Emploi (ouf !). Demande d’allocations faite le 29 Janvier, directement à l’agence Rue Brancion à Paris 15, mais il manquait (comme par hasard) une fiche de paie, car le brut était à plus de 1000 € contrairement aux autres (chez Mcdo on a une prime tous les 6 mois). Le gars de Pôle-Emploi me dit "vous allez aussi me remplir ce document. Je vous rends tout ce que vous avez apporté, et vous reviendrez avec, plus ce questionnaire dûment rempli, plus la fiche de paie manquante et ce sera bon.)

    Je reviens le 5 Février, avec tout ce qu’il faut. Bien sûr je tombe sur une autre personne. Je lui présente chaque document un par un, en lui montrant qu’il ne manque rien et que le questionnaire a été parfaitement rempli. Elle fait une photocopie de la fiche de paie à plus de 1000 €, elle vérifie qu’il y a bien l’original de l’attestation Assedic, qu’il y a bien la signature de l’employeur et le tampon de l’entreprise dessus, qu’il y a bien un RIB, plus la photocopie de ma carte Vital. Le RIB est agrafé à cette photocopie. La photocopie a le tampon du Pôle-Emploi en date du 29 Janvier 2014.

    Elle agrafe le tout et me dit que tout est ok, que je peux partir.

    Avant-hier (le Jeudi 13 Février) je me connecte sur mon espace personnel sur leur site Internet, et là je vois que mon dossier d’allocation est toujours en attente, en date du 29 Janvier (?????). J’appelle illico le 3949 et là le gars me dit qu’il manque l’attestation assedic ! Et là (et d’après un précédent post, j’aurais pas dû le faire), je m’énerve instantanément et bien sûr j’élève la voix. Le gars au téléphone m’a en plus demandé de me calmer, ce qui n’a fait que m’agacer encore plus. Le mec sous-entendait que le problème venait de mon côté. Ensuite, ce petit malin a raccroché (et oui, hop, comme ça, alors qu’on n’avait pas terminé).

    Je rappelle le 3949, et je tombe sur une autre personne. Je lui parle poliment, sans être énervé le moins du monde. Là, lui me sort que mon dossier est bloqué car il manque... "la photocopie de la carte vitale et le RIB". Hahahaha j’ai ri je crois. Ou je suis devenu désagréable, je ne sais plus. Je leur ai demandé s’ils communiquaient entre eux, et s’ils travaillaient bien pour la même entreprise. Pas de réponse.

    Hier je relève mon courrier, et HO ! Une grande enveloppe de Pôle-Emploi. je l’ouvre, prêt à devenir furax, et j’ai été servi, car il est écrit en gros : "VEUILLEZ NOUS FOURNIR UNE COPIE DE LA CARTE VITALE ET UN RIB"

    Cette feuille portant cette sublime mention est agrafée à toutes celles constituant mon dossier de demande d’alloc’, que je résume : Questionnaire du Dossier du Demandeur d’Emploi (dûment rempli et vérifié) + PHOTOCOPIE DE LA CARTE VITALE + RIB (agrafé à la photocopie) + Original de l’Attestation Assedic (avec signature de l’employeur + tampon de l’entreprise) + photocopie de la fiche de paie dont le brut est à plus de 1000 €.

    Oui vous avez bien lu ! Le Pôle-Emploi me demande de lui fournir les pièces qui sont dans le dossier car "elles ne sont pas dans le dossier" !!!!!!!!

    Je crois que les gens de cette organisation font tout pour être détestés et méprisés par la populace.

    • "Bof, le truc le plus normal qui soit chez popole !" dit une précaire blasée.
      A qui ce n’est pas arrivé cette connerie.
      La sécu fait ça aussi très bien.

      Par contre, effectivement, il faut éviter d’engueuler les agents au 3949, c’est le plus sûr moyen de se voir retourner le dossier. Ils ne peuvent que lire ce qui est écrit dans votre dossier informatique ; il aurait fallu leur demander d’envoyer un mail de réclamation en agence pour recherche.

      Ou faire une réclamation via votre espace personnel (faire une copie d’écran) si vous avez vos identifiants, ils sont obligés de vous répondre dans les 72 heures.

  • Bonjour, je me joins à vous en espérant avoir des solutions à mon problème.
    En faite depuis le 28/03/14 je me suis actualisé sur le site de pole emploi qui bien accepté mon actualisation. Le 01/04/14, je n’avais pas mon paiement inscrit sur le site donc je décide d’appeler le 3949 qui me dit qu’il y a un problème sur mon dossier et que de ce faite mon paiement et bloqué, je me suis déplacé en agence qui me dit que mon dossier à un bug informatique et qu’il lance une réclamation au jour d’aujourd’hui je n’ai toujours rien reçu mon dossier est apparemment chez la hiérarchie et qu’il est encours de régularisation mais cela fait trois semaines que ça dure et mon compte souffre ainsi que mes factures. J’ai besoin de conseil et de solution afin que cette situation se d’époque.
    Merci

    • Vous vous rendez avec quelques amiEs dans votre agence et vous déclarez que vous ne bougerez pas avant de voir le paiement débloqué.
      Restez dans la zone publique.
      Faites savoir autour, aux chômeurs présents, ce qui vous arrive. Il est probable que d’autres seront dans votre cas.

    • Bonjour et bon courage à toute et a tous, c’est inadmissible cette organisation .
      je compte aller des mardi pour avoir d’autre explication car tout comme certaines personne cela fais quatre mois que je me retrouve sans un sou et des frais au niveau de la banque énorme ,4mois de loyer à donner ,les réparation de ma voiture qui traîne ,sans compter le frigo vide depuis car seul à gérer ma vie ,et après il te demande de rester calme nan mais franchement j’aimerais trop les voir à notre place ces pourritures en tout cas bravo la ratp pour tout ces désagrément et cette organisation qui ne tiens pas la route ...une formation qui ne vaut rien car à la fin ce sont tout les droguer et les mal éduquer qui sont pris et respecter,on voit bien l’image dégradante que la ratp transmet et l’indifférence qu’’elle a enver ses employer ....j’aimerais vraiment savoir quel est le moyen pour les poursuivre en justice si toute fois il y en a une .merci d’avance et garder le moral . Au pire on se donne tous et toutes rdv au bureau chômage ratp quitte à prendre un journaliste ,mais on manifeste notre mécontentement et on y reste tant qu’il n’ont pas débloquer notre situation ,on les empêchera d’avancer à leur tour .....

    • 0n m’a conseillée de les attaquer ,prud’hommes et d’en faire un référer ...alors foncer ..

  • Prise en charge depuis le 04 mai , actualisée depuis le 28 mai pas de paiement au 16 Juin 2014. Mails sans réponse, plusieurs appels sans réponse car attente sans fin... puis après nouvel appel attente plus 6 minutes un conseiller me réponds avec condescendance que mon dossier a été pris en compte et que comme c’est le 1er paiement il faut le faire valider et ce serait mieux que je passe à l’agence afin qu’ils le fassent devant moi.
    Question : pourquoi ne pas informer de suite les allocataires qu’ils vont avoir des problèmes au 1er règlement de leurs allocations et qu’il leur faudra retourner à l’agence afin que cela se débloque plus vite ? J’ai bossé 34 ans cotisé autant, tout ça pour avoir à faire à des gens qui sont incapables de faire une synthèse des problèmes qu’un chômeur peut rencontrer et leur donner des infos non négligeables comme celles-ci, je trouve ça consternant.

    • mon dossier a été pris en compte et que comme c’est le 1er paiement il faut le faire valider et ce serait mieux que je passe à l’agence afin qu’ils le fassent devant moi.
      Morte de rire. C’est nouveau, ça, ça vient de sortir ! N’importe quoi !

      Désolée, je sais que pour vous ce n’est pas drôle, mais là, c’est fort. J’avais encore jamais entendu un truc pareil. C’est quoi cet hurluberlu qui vous a répondu ?!

      Il n’y a aucune validation par un conseiller en agence et à l’accueil, ils ne vont pas savoir de quoi vous parlez.

      Au 3949, il faut répondre au robot 4 puis 1 et là, on a un conseiller à l’indemnisation, pas quelqu’un qui débarque et qui n’y connaît rien (parce que souvent ils mettent les nouveaux CDD à peine débarqués et forcement qui n’y connaissent rien !).

      Une réclamation ne se fait pas par mail mais via l’espace personnel. La réponse arrivera sous 72 heures et vous êtes certaine de contacter un conseiller à l’indemnisation. Le mail, c’est celui de votre conseiller à l’emploi qui ne connaît pas forcément l’indemnisation.

      Bref, ce joyeux bordel est dû à monsieur Sarkozy qui a eu la faramineuse et conne idée de fusionner deux métiers totalement différents ; résultat l’usine à gaz qui fait passer les agents pour des incompétents car la plupart sont recrutés pour l’emploi et non pour l’indemnisation. Donc, il y a de moins en moins de conseillers à l’indemnisation et de plus en plus de bordel pour les demandeurs d’emploi.

      Revenez nous faire part de la suite, parce que là, c’est complètement dingue.

  • le monde de la france coule avec les corruption :pole emploi une figure qui tue nos chomeur 2014 faut allez au front pour crier c’est droit juridic meme plus que sa montre qu on est digne d’un citoyen car on n’est pas des béte me bien des humain

  • Bonjour à tous,
    Voilas moi aussi j’ai eu un cas similaire de retard de paiement de la part de pôle emploi la cause : radiation dus a un rendez vous ou j’étais absente alors que j’y étais. Donc j’ai donnée les justificatif + une lettre au directeur pour dire que c’est une radiation abusif. Bref donc après ça mon indemnisation reprend son court le 4 du moi et là surprise au bout d’une semaine toujours pas de paiement , je contacte le 3949 et il me dise " la semaine prochaine vous serez payée"( donc le mercredi comme ils vous disent toujours pour que vous leurs lâchez les basket ) . Donc j’attend et là toujours rien encore. Je décide de me rendre directement à mon pôle emploi , et surprise encore la même phrase "vous serez payez mercredi" on était déjà le 15 du mois. Enfin ils m’ont fais balader pendant 3 semaines comme ça en sortant toujours la même phrase. Donc a la troisième j’ai finis pas péter les plomb (car je suis très patiente mais on est tous dans le même cas quand on vous prend pour des ..... ben vous faites le nécessaire) une dame chargée de faire les indemnisations me convoc dans son bureau et me ressort la même phrase "vous serez payée mercredi prochain". La stop c’est trop , j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai demandée haut et fort pour que tous le monde m’entendent bien , le directeur que j’en avais marre d’attendre mon paiement au bout d’un mois entier. Et comme par hasard là mon paiement c’est débloquée comme par magie ! Donc je vous conseil tous de pas attendre comme moi la fin du moi pour dire votre mécontentement !!!

  • iNTERMITTENTE
    cela fait 23 ans et c’est la deuxième année...la deuxième date anniversaire ou je me retrouve, pendant une période de trois mois et plus, sans presque aucuns revenus. L’année dernière un contrôle pour...fraude...Il aura duré de début octobre à fin janvier 2014. Cette année, un aller-retour de dossier...entre fin août et fin novembre.
    Le dossier est validé le 20 novembre. Je recois même en plus de la notification des "mes droits à l’indemnisation", un coup de fil, me le confirmant.

    Aujourd’hui, je recois un fil de la banque, ou je suis tellement dans le rouge que je vais probablement être en interdit bancaire...Je rappelle pôle - emploi...le dossier n’a tout simplement pas été validé et pour des raisons mystérieuses , il est reparti en ré-examens...Là, je craque complètement. Cette relation avec pôle emploi reste pour moi un traumatisme majeur dont je ne me remets pas depuis un an...je vous passe, les factures impayées, la menace des huissiers, l’humiliation vécue dans bien des situations et...ma honte, ma si grande honte...si je n’avais pas un compagnon compréhensif, je serais aujourd’hui dehors...sdf, sans plus rien.

    Pôle Emploi, me détruit petit à petit depuis un an...Et le stress que génère cette relation ne me quitte plus et sabre mon énergie. Ceci dit, je suis consciente des difficultés que les employés rencontrent...Ce matin, j’ai dit à mon interlocuteur, qu’il fallait qu’ils se mobilisent. Qu’il fallait faire remonter les choses quotidiennement...Qu’il n’était pas normal que ce système créé de pareilles détresses humaines. Qu’il n’était pas normal que les employés Pôle Emploi prennent toutes ces situations de détresses, dans le nez à hauteur de 30 à 50 par jours, sans compter les agressions...

    J’ ai, au bout du fil, , des gens intelligents, qui m’avouent leur incapacité à faire face, les difficultés à faire remonter ce bordel ou tout le monde craque...nous, eux..., parce qu’ils sont en 1ière ligne. Qui m’avouent aussi, leur propre malaise et quelquefois leur propre détresse...Ca ne me console pas, mais je comprends que pour eux ce n’est pas facile tous les jours et je leur rends cette vérité, qu’ils ne sont pas à la fête non plus... cette année encore, pour moi, pas de répit, pas de repos...cela dure depuis 14 mois. Que le journaliste qui s’est permis d’écrire "qui se disent précaires" à propos des intermittents, vienne me voir...je lui expliquerais à quoi cela correspond...s’il ne le sait pas.

    • Bonjour,
      je suis dans le meme cas que vous !
      Etant inscrite depuis le 13 octobre en tant que demandeur d’emploi après une rupture conventionnelle...je n’ai toujours pas été indemnisée.
      Je telephone le 3 décembre et l’on me dit que l’on m’a envoyé un courrier le 3 novembre m’indiquant qu’il manquait 2 documents a mon dossier.
      1H apres le coup de fil je me présente au pole emploi avec les documents manquants, une dame me dit que c’est bon, qu’ils ont tout ce qu’il leur fallait.
      3 jours apres je téléphone pour savoir ou en est mon dossier, une conseillere me répond qu’il me faut attendre environ une semain le temps de traiter ces documents ;tres bien, au bout d’une semaine je rapelle et tombe sur une autre conseillere qui me dit que ce n’est pas vrai, et qu’il va me falloir attendre 15 jours a 3 semaines le temps de traiter ces fameux document ! ( donc appels a ma banque, car gros découverts...et ce qui s’en suit !)
      Aujourd’hui, 15 jours sont passés, je téléphone car toujours pas d’indemnisation, et la , une dame me dit sans certitude (dame embétée au télephone car même elle ne comprennait pas grand chose a mon dossier), qu’apparement il y’a un versement qui de 600 euros qui a été bloqué et que je ne toucherai que 80 euros ! apparement il y’a un trop percu ou je ne sais quoi datant de septembre 2013 !! demain matin je me présenterai a pole emploi. ont ’ils le droit de nous laisser 1 mois sans ressources ?
      Que faire si demain on me dit que je vais toucher que 80 euros ???
      merci d’avance pour vos réponses !!!

    • Inutile d’appeler le 3949. Malheureusement, ce que les gens ignorent, au 3949, les agents ne font que lire le dossier, prendre note et transmettre, ils ne peuvent en aucun cas agir sur la situation. De plus, ce sont souvent des gens en CDD qui ne maîtrisent aucunement la convention Unédic.

      Il faut déposer une réclamation via l’espace personnel ; cette réclamation est traitée par un conseiller en indemnisation et la réponse est assez rapide, habituellement. En agence, il faut demander à voir un conseiller en indemnisation, l’agent d’accueil n’a aucune main sur le dossier et n’est pas non plus apte à répondre sur des questions aussi pointues.

      Ce que vous pouvez faire, c’est adresser une lettre en AR au directeur de votre agence, en lui expliquant les faits. Je vous conseille auparavant de prendre contact avec Rose du site http://www.recours-radiation.fr/ ; ce site ne s’occupe pas seulement des radiations mais de tout litige avec Pôle Emploi.

    • Vous pouvez aussi emmener quelques amis (calmes) avec vous, demander à rencontrer la direction de votre agence et exiger (calmement mais fermement) que votre dossier soit traité immédiatement.
      Souvent, on obtient satisfaction.

  • Bonjour...
    Voilà.. J’ai reçu un message de pôle emploi comme quoi j’avais jusqu’au 19 janvier 2015, 23h59, pour actualiser mon mois depuis deux jours j’essaye d’actualiser mais je n’y arrive pas il y a toujours un problème comment faire ?

  • Bonjour,

    Cela fait 4 mois que je ne reçois pas mes allocs. Je fais partie des quelques dossiers qui ont subi le passage au nouveau logiciel pôle emploi. Mon dossier est pourtant "bâteau" je n’ai pas démissionné, je suis tjs à la recherche d’un emploi. Je vais bientôt être à découvert et ne plus payer mon loyer... Je leur demande des nouvelles régulièrement au téléphone ils me disent que ça prend du temps de régler ce bug ???!!!! On est vraiment à leur merci. Si vous êtes aussi concernés par ce même problème j’aimerai échanger avec vous. merci

    • Cela va vous servir à quoi d’"échanger" ? Pas à percevoir votre dû. Il serait plus efficace d’aller à votre agence en compagnie de quelques amiEs et de déclarer à la direction que vous ne quitterez pas les lieux avant que leur prétendu bug soit résolu.
      Faites ça, et venez nous raconter comment vous avez obtenu gain de cause...

  • Bonjour , j’ai également un souci , tous les mois je dois leur faire parvenir mes 11 fiches de salaires(allant de 15e à 70e)et tous les mois je dois appeler, me déplacer et envoyer des mails car ils me disent que c’est compliqué de classer mes fiches chaque mois et du coup j’ai toujours du retard dans mes paiements.
    Ne pourrait on pas comme aux Etats Unis déposer une plainte collective ?

  • cela fait 3mois que je ne recois plus rien je ne peu plus payer mon loyer et aucune reponse nous devrions nous unir pour leur demander reparation plus nous serons mieux ce sera ils nous prend pour des debiles ils rentre chez eux et on rien a foutre de nous ce sont des fonctionnaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.