AC ! Réseau - Agir contre le chômage et la précarité

Accueil > ... > Forum 35807

EDF : dettes d’électricité, factures impayées, risques de coupure, refus de contrat ... Comment réagir ?

23 mai 2011, 09:50

Bonjour,

Juste pour dire qu’effectivement il est simple et facile de juger, à plus forte raison lorsqu’on est bien calé derriére son petit écran d’ordinateur.

Mon mari et moi vivions bien (bien ne voulant pas dire dans l’oppulence), nous avons fait construire notre maison il y a 8 ans. Des problémes de santé et perte d’emploi plus tard, nous nous retrouvions avec des difficultés financiéres pour terminer le mois, mais rien d’insurmontable (parait il, 1000 euros de decouvert en banque, mais pas d’impayé).
Par chance (à l’époque ça en semblait une), notre constructeur nous rappelle pour savoir si nous voulions agrandit la maison (qui avait donc 4 ans). bien évidemment nous refusons, et lui expliquons la situation.
Il nous propose de venir nous expliquer ce qu’il envisage et qui nous sortirais la tête de l’eau.
On le reçoit donc, il nous explique que cette maison qui nous a couté pas grand chose peut être revendu au double de son prix d’achat, ce qui nous permettrait de pouvoir repartir sur de bonnes bases en ayant un petit capital en plus derriére.
On se dit qu’il s’y connait, que c’est son métier, et qu’il a surement raison.
On le suit donc dans cette solution.

quelques mois plus tard, un nouveau projet de construction voit donc le jour, notre maison est en vente, et il nous met en relation avec une banque qui accepte de nous financer.

Devant la proposition de la banque, nous refusons. ils nous proposent un prêt sur 40 ans avec une mensualité de 1000 euros par mois, pour un bien de 175000 euros (sur lequel en plus nous mettons un apport de 20000 euros issu de la vente du premier bien). Un prêt qui nous endette à plus de 40%. et de 40 ans alors que mon mari en a déjà 38, petit quizz des dates !

Nous tentons donc de faire marche arriére, mais la banque contacte le notaire chez qui nous avons signé pour le terrain en stipulant leur accord. Nous ne pouvons donc plus revenir en arriére sous peine de devoir donner une indemnité de 15000 euros au propriétaire du terrain.

Nous vendons donc notre maison la mort dans l’âme, 40000 euros de moins que l’estimation etablie par la banque.

Nous arrivons dans notre nouvelle maison, sans capital, avec des loyers 400 euros de plus que sur l’ancienne, des factures plus elevées, etc etc, quelques mois plus tard, reperte d’emploi, et situation de surendettement avérée. Nous mettons en place un dossier de surendettement, mais notre banque (chez qui nous sommes client depuis plus de 20 ans) nous met des batons dans les roues et ferme notre compte en banque. Dossier de surendettement en cours, de nouvelles factures arrivent et auquel nous devons faire face pour eviter un refus de la banque de france. Nous mettons donc entre parenthése le paiement edf (enfin nous supprimons la mensualisation). La semaine derniére je reçois un avis de coupure pour facture impayée (je n’ai pas reçu cette facture).

On cherche une solution, il y a 500 euros à payer, et je ne les ai pas. Malgrés tout, EDF nous propose un arrangement, nous pouvons payer cette facture en 2 fois , et il remette la mensualisation en place, ce qui evitera de recevoir la prochaine facture qui est prevu dans 15 jours.

Je les remercie de m’avoir aidé et de m’avoir écouté. On devait me couper l’electricité dans 5 jours et ça ne sera pas le cas.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.