AC ! Réseau - Agir contre le chômage et la précarité

Accueil > ... > Forum 38102

EDF : dettes d’électricité, factures impayées, risques de coupure, refus de contrat ... Comment réagir ?

19 novembre 2011, 17:59, par Isa76

Cela fait plusieurs fois qu’on explique que ce n’est pas EDF.

Jusqu’à l’ouverture à la concurrence, il n’y avait aucun problème pour négocier des délais de paiement avec EDF.

Aujourd’hui, ce sont des centres d’appels indépendants d’EDF qui traitent les dossiers clients. Ils se présentent EDF, vous envoient des courriers à l’en-tête EDF mais vous avez un numéro qui commence par "08..." et non plus un numéro standard. Vous n’êtes pas chez EDF.

Dans ma ville, nous en avons un. Au recrutement, ils font faire des simulations. Quand un client demande s’il peut échelonner ses paiements, le téléconseiller a l’obligation de répondre "non, vous payez la totalité ou vous êtes coupé". Le postulant qui, lors de la simulation, va dire "oui, on va trouver une solution" est jeté direct et on lui explique que le centre d’appels n’est pas là pour faire du sentiment.

Aujourd’hui, EDF n’existe plus pour le client. C’est ERDF, avec un R, qui s’occupe des relevés, des ouvertures et des fermetures de compteurs et de toutes opérations. Tout est déshumanisé, y compris les salariés des centres d’appels complètement robotisés et dont une mauvaise réponse (tentative d’aider le client) lui vaut le licenciement sec, sans compter que les conditions de travail sont épouvantables et le salaire indigne.

Non, ces salariés ne sont pas dévoués corps et âmes à l’entreprise mais précarisés et exploités. Notre centre d’appels, avec maintenant six ans d’existence, n’en finit toujours pas de recruter. Tous les demandeurs d’emploi du coin ont tous été un jour sollicités par les agences d’intérim qui recrutent pour lui. J’y ai droit à plusieurs reprises.

Ces salariés sont terrifiés à l’idée de retourner au chômage, beaucoup s’épuisent de la pression et du harcèlement. Mais ne vous inquiétez pas, ils ne sont pas gardés longtemps, car on les jette à la moindre occasion, au moindre arrêt maladie.

Toutes les grosses entreprises passent par là. EDF, GDF, France Telecom ainsi que les grandes banques, assurances, mutuelles.

Cette déshumanisation s’est faite progressivement sans que la population ne dise quoi que ce soit à part brailler à l’injustice sur des forums. Il y a vingt ans ou encore dix ans, et c’était des centaines de milliers de gens dans les rues, aujourd’hui personne ! vous en dites quoi ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.